Archives du Tag Régularité

Tour Auto 2016 : le classement final

La dernière étape du Tour Auto est le point final d’une formidable semaine de compétition automobile à travers les chemins de traverse français. Pour cette édition anniversaire, les organisateurs avaient décidé de juger l’arrivée sur la Croisette à Cannes, face à la mer. Avant de déguster le champagne les pieds dans le sable, les équipages devaient disputer une dernière étape entre Marseille et Cannes avec un passage sur le circuit du Castellet. Nouveauté 2016, une boucle de nuit composée de deux spéciales attendait les concurrents sur les hauteurs de Cannes, la première spéciale sera finalement annulée mais tous semblent avoir apprécié cette innovation nocturne.
.

Compétition
Andrew Smith continue de démontrer que la Ford GT40 n’est pas une voiture réservée aux grandes lignes droites et aux circuits mais qu’il s’agit également d’un outil redoutable dans les épreuves spéciales. Il s’impose devant Jean-Pierre Lajournade et Ludovic Caron qui sont séparés de seulement 5 secondes. Le pilote de la Jaguar Type E conforte donc un peu plus son leadership.

Lors de l’épreuve sur le mythique circuit Paul Ricard, Andrew Smith continue sur sa lancée et s’impose au volant de sa GT40. Derrière lui on retrouve les mêmes acteurs dans l’ordre inverse. Les écarts sont significatifs puisque Ludovic Caron reprend plus de 20 secondes à son adversaire direct et l’écart repasse sous la minute. Shaun Lynn pourtant bien parti sur le Circuit du Castellet est trahi par sa mécanique ce qui lui coûte sa troisième place au classement général provisoire. Au sortir du circuit, cette troisième position est occupée par Damien Kohler et Sylvie Laboisne sur leur Lotus Elan.

L’étape nocturne est elle aussi remportée par Andrew Smith qui réalise le score parfait sur cette dernière journée. Il devance Jean-Pierre Lajournade de 15 secondes, le podium est complété par l’agile Lotus Elan de Nicolas Melin et Paul-Edouard Gondard. Ludovic Caron termine un peu plus loin puisque celui-ci prend la 11ème place de la spéciale, il écope également d’une pénalité de une minute sans conséquence au classement général.
.

IMG_2529

.

Le Tour Auto 2016 est donc remporté par Jean-Pierre Lajournade et Christophe Bouchet qui s’imposent pour la deuxième année consécutive au volant de leur Jaguar Type E. Cette victoire ne souffre d’aucune contestation tant l’équipage a dominé l’épreuve, en tête du début à la fin et accentuant régulièrement son avance. Ils devancent Ludovic Caron et Charles de Villaucourt qui ont toujours été très rapides mais légèrement moins que la Type E. La troisième marche du podium revient à Damien Kohler et Sylvie Laboisne qui ont été très réguliers lors de ce Tour Auto 2016.
.

Pos Pilote / Copilote Nat Voiture Temps Ecart
1 Jean Pierre LAJOURNADE / Christophe BOUCHET FRA/FRA Jaguar Type E 3,8L 2h09m31s
2 Ludovic CARON / Charles de VILLAUCOURT FRA/FRA Shelby Cobra 289 2h12m36s 3m05s
3 Damien KOHLER / Sylvie LABOISNE FRA/FRA Lotus Elan 2h16m58s 7m27s

.
Retrouvez ici le classement final du Tour Auto 2016 en catégorie Compétition

.

Indice de performance
Relativement méconnu du grand public, ce classement tient compte de l’âge et de la cylindrée des véhicules pour établir un classement le plus homogène possible. Un coefficient de performance propre à chaque véhicule est appliqué aux résultats chronométriques bruts afin d’établir le classement à l’indice de performance. Les Porsche 356 y sont généralement très bien représentées et chaque année Alexis Raoux et François Chastres luttent pout tenir tête aux allemandes au volant de leur Alfa Romeo Giulietta Sprint Veloce.

L’édition 2016 est une nouvelle fois remportée par un Porsche 356, celle de Jean-François Penillard et Matthieu Verlaine. Le podium final est complété par deux Alfa Romeo.
.

Pos Pilote / Copilote Nat Voiture Temps x Coeff Ecart
1 Jean-François PENILLARD / Matthieu VERLAINE FRA/FRA Porsche 356 Pré A 1h25m18s
2 Alexis RAOUX / François CHASTRES FRA/FRA Alfa Romeo Giulietta Sprint Veloce 1h26m08s 0m50s
3 Adrien CATHIARD / Christine CATHIARD FRA/FRA Alfa Romeo 1900 CSS 1h33m01s 7m43s

.
Retrouvez ici le classement final du Tour Auto 2016 en catégorie Indice de Performance

.

IMG_2368

.

Les MG B
Ce classement très officieux établi uniquement par Morrissette met à l’honneur les roadsters britanniques qui vivent dans l’ombre des stars que sont les AC Cobra, Jaguar Type E et autres Ferrari. Dans le plateau 3, les MG B sont pourtant de redoutables concurrentes et trustent les premières places que ce soit lors des spéciales routières ou bien encore sur les circuits.

Sur les six MG B au départ dans la catégorie compétition, cinq sont à l’arrivée et pour la plupart très bien placées. Engene Deleplanque et Cathy Dubuisson ont été les plus rapides cette année avec plusieurs victoires de spéciales, ils devancent Pierre Buffet et Alexandre Marnas toujours très bien placés. Le podium est complété par Stanislas Gurdijan et Gonzague Ruchaud qui réalisent un très bon Tour Auto pour leur première participation au volant d’une MG B.

  • Eugène DELEPLANQUE / Cathy DUBUISSON (8ème)
  • Pierre BUFFET / Alexandre MARNAS (12ème)
  • Stanislas GURDIJAN / Gonzague RUCHAUD (14ème)
  • Jean-Luc DURAND / Sylvain PROYART (23ème)
  • Georges ROCCHIETTA / Stéphane MOREAU (53ème)

.

IMG_2296

.

Périodes G1 et G2
Dans les catégories G1 et G2, tout reste à jouer et cela se démontre dès la première spéciale du jour puisque les deux premiers au classement général provisoire terminent l’épreuve d’ouverture ex aequo. Arnaud Gauduel et Eddy Benezet devancent Roland Hachler, habitué des podiums au volant de sont Alfa Romeo GTAm.

Sur le circuit du Castellet, Eddy Benezet se montre impérial et s’impose devant Marc Doncieux sur Ford GT40 et Christophe Schwartz au volant de sa très imposante Plymouth Hemicuda. Arnaud Gauduel doit se contenter de la 5ème place mais à plus d’une minute du vainqueur. Au sortir du circuit Paul Ricard c’est donc la Porsche d’Eddy Benezet qui est en tête du classement général provisoire avec 38 secondes d’avance sur la BMW 2800 CS d’Arnaud Gauduel.

Comme attendu, la BMW 2800 CS s’impose lors de l’épreuve spéciale mais avec seulement 11 secondes d’avance sur la Porsche d’Eddy Benezet. Avec cette deuxième place, le pilote de la Porsche assure sa victoire finale dans cette édition 2016, d’autant plus qu’Arnaud Gauduel va se voir infliger une pénalité. Lors de cette dernière épreuve, la troisième position du classement général change de main puisque Manuel Nicolaidis et Christophe Barthe au volant de leur Escort 1600 TC devancent la Ferrari 275 GTB/C de Arnold Meier et Sarah Amoroso.
.

IMG_2416.

Pos Pilote / Copilote Nat Voiture Temps Ecart
1 Eddy BENEZET / Jean-Jacques BENEZET FRA/FRA Porsche 911 ST 2.5L 2h16m30s
2 Arnaud GAUDUEL / Alexandre DELAYE FRA/FRA BMW 2800 CS 2h17m57s 1m27s
3 Manuel NICOLAIDIS / Christophe BARTHE CHE/CHE Ford Escort 1600 TC 2h29m49s 13m19s

.
Retrouvez ici le classement final du Tour Auto 2016 en catégorie G1 et G2

.

Périodes H1, H2 et I
Florent Jean continue de se montrer impérial lors des épreuves spéciales et impose sa Ferrari 308 Gr.IV Michelotto quelques secondes devant la Ligier JS2 de Mr John of B. La troisième position est occupée par la Porsche 911 RSR 3L pilotée par Guy Fréquelin.

L’épreuve du Castellet est remportée par Mr John of B sur sa Ligier devant Michel Lecourt toujours très régulier au volant de sa Porsche RSR 2.8 L. Le podium est complété par une autre Porsche, celle de Claudio Roddaro. Florent Jean est quelque peu en retrait dans cette épreuve sur circuit mais dispose toujours d’une confortable avance au classement général provisoire.

Florent Jean parachève son œuvre sur ce Tour Auto 2016 en s’imposant lors de la dernière spéciale disputée de nuit. Il devance un duo de Porsche 911, la RSR 3L de Guy Fréquelin et la RS 3L de Claudio Roddaro. A noter que si M John of B était bien au départ de cette dernière spéciale, celui-ci a connu des ennuis mécaniques dans la journée qui lui ont couté beaucoup de temps.
.

IMG_2646

.

Sans surprise, c’est donc Florent Jean et Philippe Talabard qui impose leur Ferrari 308 Gr.IV Michelotto au classement général final. Sur la seconde marche du podium on retrouve Michel Lecourt et Raymond Narac régulièrement aux avant postes tout au long de l’épreuve. La troisième position revient à Didier Sirgue et Gérard Dunesme sur leur De Tomaso Pantera Gr.IV.
.

Pos Pilote / Copilote Nat Voiture Temps Ecart
1 Florent JEAN / Philippe TALABARD FRA/FRA Ferrari 308 Gr.IV Michelotto 2h04m14s
2 Michel LECOURT / Raymond NARAC FRA/FRA Porsche 911 RSR 2,8L 2h05m54s 1m40s
3 Didier SIRGUE / Gérard DUNESME FRA/FRA De Tomaso Pantera Gr.IV 2h08m51s 4m37s

.
Retrouvez ici le classement final du Tour Auto 2016 en catégorie H1, H2 et I

.

Régularité
Si dans la catégorie compétition, les vainqueurs de spéciales sont souvent les mêmes, en régularité les candidats à la victoire de spéciale sont très nombreux. La première spéciale du jour longue d’un peu plus de 8 kilomètres est remportée par Tim et Sarah Ingram Hill sur une Ferrari 275 GTB. Une autre Ferrari, profite de cette spéciale pour prendre la tête du classement général provisoire, celle de Martin H et Francisco Sucari. Les écarts restent très faibles avec trois secondes entre les trois premiers.

Sur le circuit du Castellet, les leaders se neutralisent même si les écarts sont encore plus réduits puisque ceux-ci se tiennent désormais en seulement deux secondes. L’épreuve sur circuit est remportée par John et Suzan Bennett sur une très rare Alfa Romeo TZ.

La spéciale de nuit sera, comme cela avait été le cas lors du Rallye de Monte-Carlo Historique en début d’année, le juge de paix de ce Tour Auto 2016 en catégorie régularité. La spéciale est remportée par Stéphane Peculier et Stéphanie Viellard sur une Triumph TR3 A. Les leaders du classement général se classent respectivement 10ème, 20ème et 23ème avec une fois encore de très faibles écarts.
.

DSC08677

.

C’est finalement l’équipage composé de Martin H. et Francisco Sucari qui l’emporte sur sa Ferrari 250 GT Berlinetta. Toujours dans le Top 5 ils ont pris la tête au matin de la dernière étape pour ne plus la lâcher. On retrouve ensuite les équipages Alpine Jean François et François Nicoules et Georges Henri Meylan copiloté par Julien Stervinou. Ils reculent donc d’une position par rapport à leur classement final de l’édition précédente du Tour Auto.
.

Pos Pilote / Copilote Nat Voiture Temps Ecart
1 Martin H SUCARI / Francisco SUCARI ARG/ARG Ferrari 250 GT Berlinetta 1m13s
2 Jean-François NICOULES / François NICOULES FRA/FRA Alpine Renault A110 1600S 1m16s 0m03s
3 Georges Henri MEYLAN / Julien STERVINOU CHE/FRA Alpine Renault A110 1600S 1m18s 0m05s

.
Retrouvez ici le classement final du Tour Auto 2016 en catégorie Régularité

.

L’édition 2016 du Tour Auto est désormais terminée, les équipages, les assistances et les voitures auront désormais droit à un repos bien mérité. Pour les organisateurs il faudra bientôt se pencher sur la préparation de l’édition 2017, car le Tour Auto de par son ampleur nécessite une organisation pharaonique et beaucoup d’anticipation.

.

Tour Auto 2016 : Classements et vidéo de la 4ème étape

La 4ème et avant dernière étape du Tour Auto 2016 emmenait les concurrents depuis Valence jusqu’à Marseille. Comme la veille, le parcours se déroulait sur les traces du Rallye de Monte-Carlo avec la mythique spéciale du Moulinon en guise d’ouverture de la journée. Les concurrents disputaient ensuite une seconde épreuve spéciale avant de rejoindre le circuit de Lédenon. Après en avoir décousu sur ce circuit atypique la caravane mettait le cap sur Marseille ou les concurrents ont pu apercevoir la mer synonyme d’arrivée proche pour la première fois du rallye.
.

Compétition
Jean-Pierre Lajournade continue sa domination dans les épreuves routières en s’imposant dans la première spéciale. Le podium est complété par la Ford GT40 de Andrew Smith et l’AC Cobra de Ludovic Caron. Les écarts sont relativement importants car Jean-Pierre Lajournade prend plus de vingt secondes à son plus proche poursuivant, l’écart au classement général dépassant pour la première fois la minute. Shaun Lynn bien que légèrement en retrait dans cette manche d’ouverture assure sa position au général. Lors de cette spéciale, Thomas Leriche et Hugo Payen sur Jaguar Type E et les époux Bussolini sur Porsche 904 GTS ont plongé dans le classement alors qu’ils jouaient jusqu’alors le Top 5 au classement général.

La seconde spéciale se conclut par le même podium mais dans un ordre différent, si Jean-Pierre Lajournade continue de se montrer intraitable, Ludovic Caron se classe second devant Andrew Smith. Les écarts sont très faibles entre les trois. L’enchainement de cinq spéciales en deux jours a couté beaucoup de temps à Shaun Lynn qui voit un temps sa position sur le podium menacée par la Lotus Elan de Damien Kohler et Sylvie Laboisne.
.

IMG_2609

.

Le pilote britannique prend sa revanche sur le circuit de Ledenon où il se montre impérial au volant de sa Cobra rouge. Il s’impose avec une belle marge sur le duo Caron / Lajournade qui termine dans cet ordre et seulement séparés d’une seconde. Au terme de cette quatrième journée, le podium reste inchangé et les écarts grandissent de jour en jour. La dernière étape sera longue avec pas moins de trois épreuves spéciales et le circuit Paul Ricard, il faudra donc ménager les montures pour monter sur le podium final du Tour Auto 2016.
.

Pos Pilote / Copilote Nat Voiture Temps Ecart
1 Jean Pierre LAJOURNADE / Christophe BOUCHET FRA/FRA Jaguar Type E 3,8L 1h37m55s
2 Ludovic CARON / Charles de VILLAUCOURT FRA/FRA Shelby Cobra 289 1h39m10s 1m15s
3 Shaun LYNN / Kevin KIVLOCHAN GBR/GBR Shelby Cobra 289 1h42m21s 4m26s

.

Périodes G1 et G2
Comme en compétition, Arnaud Gauduel continue de régner en maitre dans les épreuves spéciales, il devance dans le Moulinon la Jidé 1300 d’Alexandre Leroy et l’Alfa Romeo GTAm de Roland Hachler de retour aux premiers postes après ses déboires de la veille. La BMW 2800 CS s’impose de nouveau dans la seconde spéciale ex aequo avec la Porsche 911 ST 2.5 L d’Eddy et Jean-Jacques Benezet. Le podium est complété comme lors de la première spéciale par Roland Hachler.

Sur le circuit de Ledenon, le rapport de force s’est inversé puisqu’Eddy Bénezet s’est imposé relativement confortablement alors que dans le même temps, Arnaud Gauduel se contentait de la 6ème place à 1m14s du leader. Le podium de l’épreuve de Ledenon est complété par la Ford GT40 de Marc Doncieux et l’Afla Romeo GTAm de Roland Hachler.

Aussi bien Arnaud Gauduel qu’Eddy Bénezet peuvent encore prétendre à la victoire finale, tout dépendra de l’équilibre des forces entre les épreuves spéciales et la course disputée au Castellet. La troisième place provisoire est toujours occupée par Arnold Meier mais celui-ci est à plus de 10 minutes et ne peut donc plus prétendre à la victoire à la régulière.
.

Pos Pilote / Copilote Nat Voiture Temps Ecart
1 Arnaud GAUDUEL / Alexandre DELAYE FRA/FRA BMW 2800 CS 1h43m37s
2 Eddy BENEZET / Jean-Jacques BENEZET FRA/FRA Porsche 911 ST 2.5L 1h44m02s 0m25s
3 Arnold MEIER / Sarah AMOROSO CHE/CHE Ferrari 275 GTB/C 1h53m43s 10m06s

.

Périodes H1, H2 et I
Les leaders sont décidément intraitable dans la spéciale du Moulinon puisque Florent Jean impose sa Ferrari dans la catégorie H et I. A la seconde place on retrouve un nom bien connu, celui de Guy Frequelin alias le Grizzly. Pour ce Tour Auto il retrouve Jacques Delaval, le copilote avec lequel il courait le Tour Auto à l’époque ainsi qu’une réplique de la Porsche qu’ils utilisaient. La Ligier JS2 de M John of B complète le podium.

Le Grizzly prend ses marques et sort peu à peu de sa tanière en s’imposant dans la spéciale de Saint Victor la Coste. Il devance deux des prétendants à la victoire finale, Florent Jean sur Ferrari 308 Gr.IV Michelotto et Michel Lecourt sur Porsche 911 RSR 2.8 L.
.

IMG_2527

.

Mr John of B profite de sa Ligier JS2, véritable prototype homologué pour la route pour s’adjuger l’épreuve de Ledenon. Il devance la Porsche de Michel Lecourt et la De Tomaso Pantera de Didier Sirgue. Cette victoire à Ledenon permet par ailleurs à la Ligier de récupérer la troisième place au classement général provisoire au détriment de la De Tomaso. Florent Jean domine toujours la catégorie devant Michel Lecourt. Les écarts demeurent faibles et les cinq premières positions se joueront lors de la dernière étape ce samedi.
.

Pos Pilote / Copilote Nat Voiture Temps Ecart
1 Florent JEAN / Philippe TALABARD FRA/FRA Ferrari 308 Gr.IV Michelotto 1h34m02s
2 Michel LECOURT / Raymond NARAC FRA/FRA Porsche 911 RSR 2,8L 1h35m44s 1m42s
3 Mister JOHN OF B. / SIBEL FRA/FRA Ligier JS 2 DFV 1h36m22s 2m20s

.

Régularité
Alors que la spéciale du Moulinon semblait s’être déroulée normalement avec notamment des écarts importants et des modifications au classement général, celle-ci a finalement été annulée. La performance de Christophe et Laurence Lenys sur Porsche 914/6 ne sera donc pas officialisée et restera uniquement pour l’honneur.

La seconde spéciale au programme du jour (la première réellement disputée) est remportée par Eric Hamoniau et Arnaud Dernoncourt sur Ferrari 250 GT Lusso, l’équipage en profite pour faire un bon en avant au classement général et se positionne désormais comme un prétendant au podium final.

Sur le circuit de Ledenon les écarts sont très faibles, les positions n’ont donc pas réellement de sens puisque les cinquante premiers se tiennent en moins de 4 secondes. On notera toutefois un doublé des Triumph puisque la TR2 de Marc et Stefan Vandendijk l’emporte devant la TR3 de Vincent et Pierre Alain Delfosse.

Au terme de cette quatrième étape les écarts sont très minimes et tout se jouera dans la dernière étape et plus particulièrement lors des deux spéciales de nuit sur les hauteurs de Cannes. Les trois premiers sont séparés de seulement sept secondes, il faut donc plus que jamais parler de podium provisoire.

.

Pos Pilote / Copilote Nat Voiture Temps Ecart
1 Jean Francois NICOULES / François NICOULES FRA/FRA Alpine Renault A110 1600S 0m44s
2 Martin H SUCARI / Francisco SUCARI ARG/ARG Ferrari 250 GT Berlinetta 0m47s 0m03s
3 Georges Henri MEYLAN / Julien STERVINOU CHE/FRA Alpine Renault A110 1600S 0m51s 0m07s

..

Vous pouvez retrouver les classements détaillés de toutes les catégories (VHC, Indice de Performance, G1, G2, H1, H2, I et Régularité) ainsi que le classement en direct des étapes en cours en cliquant ici.

.
Pour compléter ces classements, voici le résumé en vidéo de cette quatrième étape du Tour Auto 2016 entre Valence et Marseille :
.

.

Les forces en présence au Tour Auto 2016

Après vous avoir présenté le détail du parcours de l’édition 2016 du Tour Auto, il est désormais temps de s’intéresser aux forces en présence. La liste des engagés comportant également les numéros de course vient d’être publiée, même si celle-ci est encore provisoire, on peut légitimement considérer qu’à deux semaines du départ du Tour Auto, la liste évoluera très peu.

.

Compétition

Rappelons que l’an dernier, la catégorie compétition avait été remporté par Jean-Pierre Lajournade copiloté par Christophe Bouchet sur Jaguar Type-E 3.8L roadster de 1962. On ne change pas une équipe qui gagne, pilote, copilote et monture resteront inchangé pour défendre le titre acquis de haute lutte l’an dernier.
.

Lajournade Arrivée

.

Face à la Jaguar du français, on retrouvera une armada d’AC Cobra prétendantes à la victoire emmenées par les équipages Ludovic Caron / Charles de Villaucourt ou encore Shaun Lynn / Kevin Kivlochan qui avaient terminé sur le podium l’an dernier. N’oublions pas non plus toujours sur Cobra, Jean-Marc et Sophie Merlin où encore Mark Freeman et Nigel Amstrong.

Toujours du côté des favoris, nous pouvons ajouter Andrew Smith et James Cottingham qui participeront avec une Ford GT40. L’équipage DK Engineering est aligné en compétition puisqu’il s’agit d’une GT40 Mk1, la voiture sera très difficile à battre sur circuit, mais elle sera plus compliquée à emmener dans les spéciales sinueuses.

Parmi les prétendants au podium ou a une place d’honneur n’oublions pas les Lotus Elan, notamment celles de Damien Kohler et Sylvie Laboisne où encore de Laurent Queffelec et Stéphane Collas.

.

Catégories G/H/I

Cette catégorie sera également âprement disputée avec plusieurs Ford GT40 (Mk2) dont celle victorieuse l’an dernier de l’équipage Philippe Vandromme et Frederic Vivier. On retrouvera aussi les redoutables De Tomaso Pantera Gr. IV au volant desquelles Didier Sirgue et Jochen Mass s’affronteront, ils seront respectivement copilotés par Géraud Dunesme et Detlef Von de Lieck.

N’oublions pas les Porsche engagées dans cette catégorie au premier rang desquels l’équipage Christophe Van Riet / Kristoffer Cartenian. Guy Fréquelin retrouvera quant à lui son copilote de l’époque Jacques Delaval et une réplique de sa Porsche RSR lors de ce Tour Auto 2016.

.

Régularité

La famille Nicoules (Jean-François et François) vainqueur l’an dernier sera de nouveau au départ de l’édition 2016, toujours avec une Alpine Renault A110 1600 S. Sur la même voiture, l’équipage qui a terminé second l’année dernière composé de Georges Henri Meylan et Julien Stervinou sera également de nouveau au départ.
.

Alpine Nicoules TA

.

Les journalistes et les people

Le Tour Auto est au fil des éditions devenu un événement mondain et on y retrouve chaque année des personnalités que celles-ci soient où non issues du monde de l’automobile.

En catégorie régularité, le chef étoilé Michel Rostang partagera une Lancia Fulvia 1.6 HF Fanalone avec Jean-Pierre Appert. Pierre Novikoff et Matthieu Lamoure de Artcurial Motorcars seront au départ au volant d’une Lotus Elite. Espérons pour eux qu’ils parviendront à rallier l’arrivée sinon Maître Poulain ne manquera pas de le mentionner lors des prochaines ventes aux enchères. L’horloger Richard Mille grand passionné d’automobile sera au volant d’une Ford Galaxie en compagnie d’Yvan Mahé.

Peugeot a décidé cette année d’engager deux voitures en régularité au Tour Auto, une Peugeot 203 et une 403. Celles-ci ont notamment reçu une décoration dans l’esprit de l’époque et avaient été présentées au public au salon Rétromobile. La 203 sera confiée à François et Guillaume de Gaillard. Le journaliste Etienne Bruet prendra le volant de la 403 copiloté par Laurent Picard.

Toujours en ce qui concerne les journalistes, Gregory Galiffi est inscrit en régularité avec Marc Ouayoun (Porsche France) au volant d’une Porsche 911. Les journalistes de TF1 Jean-Pierre Gagick et Anthony Beltoise seront quant à eux au départ en catégorie compétition au volant d’une Chevrolet Corvette C3 préparée par le Helary Racing.

Egalement en compétition, Gérard Holtz et sa femme qui deviennent petit à petit des habitués de l’épreuve seront cette année à bord d’une Alfa Rome Giulietta Sprint. On retrouvera également Ombeline de Clermont-Tonerre qui copilotera Pierre Le Gloahec-Henanff sur une Jaguar Mk1.

.

Les MG B
Les petites MG B seront très bien représentées au Tour Auto 2016 avec huit voitures engagées, deux en catégorie régularité et six en compétition dont trois préparées par le Garage de la Choletterie :

  • Dominique Renaudin / Frédéric Traisnel (régularité)
  • Jean-Marc Bourmault / Carole Savary (régularité)
  • Eugène Deleplanque /Cathy Dubouisson (compétition)
  • Pierre Buffet/Alexandre Marnas (compétition)
  • MOZ /Julien Lemeille (compétition)
  • Georges Rocchietta/Stéphane Moreau (compétition)
  • Stanislas Gurdijan /Gonzague Ruchaud (compétition)
  • Jean-Luc Durand /Sylvain Proyart (compétition)

.

MG TA2015

.

Nous garderons un œil amical sur l’Alfa Romeo Giulietta Sprint Veloce d’Alexis Raoux et François Chastres qui a été refaite très récement ainsi que sur l’Alpine A110 1300 S de Cédric Fraiche et Thomas de Saulieu qui participeront à leur premier Tour Auto.

.

Retrouvez ici l’intégralité de la liste des engagés au Tour Auto 2016 avec les numéros de course des équipages

.

Rallye Monte-Carlo Historique 2016 : le point avant la nuit du Turini

Ce matin en sortant du parc fermé de Valence, les concurrents ont mis le cap au Sud en direction du rocher monégasque. Si les écarts se creusent petit à petit au classement général rien n’est joué que ce soit pour la victoire, le podium ou les places d’honneur dans les différentes catégories. Les concurrents devront donc être particulièrement vigilants et concentrés lors de cette seconde partie de l’étape commune.

.

ZR10 : Saint Nazaire – La Motte Chalançon

Disputée sur un peu plus de 20 kilomètres, cette première zone de régularité du jour n’a pas entrainé de boulversements importants au classement général. Les écarts sont très faibles puisque les 50 premiers de la spéciale se tiennent en moins de 30 points. La ZR est remportée par Silvio Perlino et Alessandro Olivieri sur Chrysler Sunbeam Ti qui avaient déjà brillé en début de rallye. Le podium est complété par deux voitures en moyenne basse, La DKW F12 d’un équipage allemand et la Triumph TR2 d’un équipage italien.
.

Healey RMCH.

ZR11 : Breziers – Bayons

Cette ZR qui pouvait sembler anodine sur le papier pourrait bien se révéler comme l’un des juges de paix de l’édition 2016 du Rallye Monte-Carlo Historique. En effet, plusieurs des équipages de pointe ont écopés de pénalités importantes et le classement se trouve modifié avec des écarts ressérés. Jean-Luc Hassler et Sylvain Blondeau sur Ford Escort RS2000 Mk 2 remportent le secteur chronométré. Ils effectuent un grand bon en avant au classement général qui les ramène en deuxième position à moins de 40 points de la tête. Au classement de cette ZR on retrouve ensuite deux équipages italiens sur Porsche 911 et Lancia Fulvia Coupé.

.

ZR12 : Saint Auban – Gréolières

L’absence de neige dans ce Rallye de Monte-Carlo se fait sentir et les écarts sont une fois encore très faibles lors de cette ZR malgré un parcours long d’une trentaine de kilomètres. Cette dernière ZR disputée de jour est remportée par une originale Audi GLE 80 aux mains de l’équipage danois composé de Toni Hansen et Per Brodersen. Une fois encore on retrouve une Lancia sur le podium, celle de l’équipage britannique Rick Pearson / Stuart Pringle inscit en moyenne intermédiaire. Daniel Elena et Olivier Campana montent sur la 3ème marche du podium de la ZR, prouvant si besoin en était leurs bonnes dispositions pour les rallyes de régularité.

.

Cette seconde partie de l’étape commune a une fois encore modifié le classement général du Rallye Monte-Carlo Historique 2016. Même si l’on retrouve aux avants poste les mêmes équipages qu’hier, les positions ne cessent d’évoluer et les écarts fluctuent énormément d’une zone de régularité à l’autre.
.

Voici le Top 5 avant la dernière boucle nocturne :

Position Numéro Pilote / Co-pilote Voiture Moyenne Ecart
1 65 Mozzi Giordano
Biacca Stefania
Lancia Fulvia 1600 HF Haute
2 7 Hasler Jean-Luc
Blondeau Sylvain
Ford Escort RS2000 Mk2 Haute +26
3 45 Fuchey Philippe
Hayez Christophe
Porsche 911 SC Haute +113
4 53 Miro Carlos
Matavaca Ramirez Yvan
Porsche 924 Haute +157
5 59 Perfetti Daniele
Kessel Ronnie
Alpine A110 1600 S Haute +160

.

911 RMCH.

Fidèle à ses habitudes, l’équipage de la Porsche numéro 33 a débuté cette dernière journée du rallye par une convaincante 26ème place. Elle se classe ensuite 84ème et 59ème des deux autres ZR du jour. Avant les deux dernière ZR du Rallye Monte-Carlo Historique, l’équipage père et fils est à la 34ème place du classement général provisoire. On espère qu’ils pourront profiter des derniers kilomètres pour entrer dans le Top30.

.

Il est maintenant l’heure pour les concurrents du Monte-Carlo Historique d’installer les longues portées, anti-brouillards et autres rampes de phares pour partir à l’assault du mythique Col du Turini. Les deux dernières ZR seront déterminantes pour la victoire car il y a seulement 26 points entre les équipages de tête :

  • ZR13 : Sospel – La Bollène Vésubie
  • ZR14 : Lantosque – Coaraze

.
Rendez-vous au milieu de la nuit sur le Port de Monaco pour le dénouement final de l’édition 2016 du Rallye Monte-Carlo Historique et dès demain matin sur www.morrissette.fr

.

Crédit Photos : David Fabre / Papi Gas

.

Tour Auto 2015 : Toutes nos photos

Retrouvez ici l’intégralité des photos prises dans la semaine en partenariat avec Photo Race Track. Celles-ci sont classées par ordre chronologique et en fonction des lieux de prise de vues, régalez vous :

Tour Auto 2015 :
l’arrivée des voitures
Tour Auto 2015 :
Exposition au Grand Palais
Tour Auto 2015 :
Départ
Tour Auto 2015 :
Spéciale du Col des Ares
Tour Auto 2015 :
Liaisons & Parcs fermés
Tour Auto 2015 :
Circuit de Pau-Arnos Plateau 2
Tour Auto 2015 :
Circuit de Pau-Arnos Plateau 3
Tour Auto 2015 :
Circuit de Pau-Arnos Plateau 4
Tour Auto 2015 :
Arrivée à Biarritz

.

Tour Auto 2015 : Classement final

Au terme d’une dernière étape entre Pau et Biarritz le classement général final de chacune des catégories du Tour Auto 2015 est désormais connu. Les concurrents des plateaux régularité et compétition se sont affrontés une dernière fois sur le circuit de Pau-Arnos. Les plateaux régularité (1 et 2) ont ensuite enchainé sur une ultime spéciale routière ; Leurs homologues de la compétition (3, 4 et 5) en ont été dispensés suite à une importante sortie de route. Tous les concurrents se sont retrouvés à la Cité de l’Océan de Biarritz point final du Tour Auto 2015 pour y franchir le symbolique portail d’arrivée et sabrer le champagne. Cette dernière journée a entrainé pas mal de bouleversements au classement général.
.

Compétition VHC
La compétition a battu son plein sur le circuit de Pau-Arnos entre les trois acteurs habituels (Jean-Pierre Lajournade, Ludovic Caron et Shaun Lynn) auxquels est venu se mêler Richard Meinse sur Ford GT40. Au final la Jaguar Type E de Jean-Pierre Lajournade à assurer afin de sécuriser la victoire finale au classement général qu’il avait construit petit à petit au fil des étapes précédentes. Le podium final est complété par les deux Cobra de Ludovic Caron et de Shaun Lynn.
.

Pos Pilote / Copilote Nat Voiture Temps Ecart
1 Jean Pierre LAJOURNADE / Christophe BOUCHET FRA/FRA Jaguar Type E 3,8L 1h33m33s
2 Ludovic CARON / Charles de VILLAUCOURT FRA/FRA Shelby Cobra 289 1h34m04s 0m31s
3 Shaun LYNN / Kevin KIVLOCHAN GBR/GBR Shelby Cobra 289 1h35m15s 1m42s

.
Lajournade Arrivée
Retrouvez ici l’intégralité du classement général final VHC du Tour Auto 2015

.

Périodes G1 et G2
Dans les catégorie G, la dernière journée a été le théâtre de grands bouleversements au classement général. La BMW 2800 CS d’Arnaud Gauduel qui dominait le classement général depuis le début de l’épreuve a finalement dû s’incliner face à la Ford GT40 de Philippe Vandromme. La puissance de l’américiaine a fait des merveilles sur le circuit de Pau Arnos. Le podium est complété par la Mini Cooper S de l’équipage Philippe Belin / Stéphane Soulet.
.

Pos Pilote / Copilote Nat Voiture Temps Ecart
1 Philippe VANDROMME / Frédéric VIVIER FRA/FRA Ford GT 40 1h38m20s
2 Arnaud GAUDUEL / Alexandre DELAYE FRA/FRA BMW 2800 CS 1h38m54s 0m34s
3 Philippe BELIN / Stéphane SOULET FRA/FRA Austin Cooper S 1300 1h46m31s 8m11s

.GT40 Vandromme

.
Retrouvez ici l’intégralité du classement général final G/H/I du Tour Auto 2015

.

Périodes H1, H2 et I
Les Groupes H et I étaient les plus incertains au matin de la dernière étape car seulement une seconde séparait les deux premiers du classement général. Le circuit de Pau-Arnos a livré un verdict implacable puisque Mister John of B a imposé sa Ligier JS 2 DFV confortant ainsi sa troisième place finale. Dans le même temps, Christophe Van Riet prenait l’avantage sur Didier Sirgue pour remporter la catégorie.  Comme souvent les Périodes H et I sont les plus rapides au scrath toutes catégories confondues lors du Tour Auto.
.

Pos Pilote / Copilote Nat Voiture Temps Ecart
1 Christophe VAN RIET / Kristoffer CARTENIAN BEL/BEL Porsche 911 RS 3,0L 1h30m30s
2 Didier SIRGUE / Jérôme SIRGUE FRA/FRA De Tomaso Pantera Gr.IV 1h30m50s 0m20s
3 Mister JOHN OF B. / SIBEL FRA/FRA Ligier JS 2 DFV 1h31m42s 1m12s

.

Porsche TA

.
Retrouvez ici l’intégralité du classement général final G/H/I du Tour Auto 2015

.

Indice de performance
Le classement à l’indice de performance permet aux voitures les plus anciennes ou les moins puissantes de rivaliser avec les plus rapides. Un coefficient de performance prenant en compte l’âge, la cylindrée et la puissance de la voiture est défini pour chaque modèle. Ce coefficient est ensuite appliqué aux temps scratch afin d’établir le classement à l’indice de performance. Ce classement particulier a été remporté par une Porsche 356 Pré A qui devance une Alfa Romeo Giulietta Sprint Veloce et une autre Porsche 356 Pré A.
.

Pos Pilote / Copilote Nat Voiture Temps Ecart
1 Frederic PUREN / Caroline BERTRAND FRA/FRA Porsche 356 Pré A 1h00m38s
2 Alexis RAOUX / Henri TEISSERENC FRA/FRA Alfa Romeo Giulietta Sprint Veloce 1h02m35s 1m57s
3 Jean-François PENILLARD / Mathieu VERLAINE FRA/FRA Porsche 356 Pré A 1h05m31s 4m53s

.

Porsche Puren TA

.
Retrouvez ici l’intégralité du classement général final Indice de Performance du Tour Auto 2015

.

Régularité
Les concurrents régularité se sont affrontés sur le circuit de Pau Arnos et lors de la dernière épreuve spéciale. Celle-ci a semblé relativement compliquée puisque les écarts ont été assez importants et la troisième position au classement général a changé de mains. L’équipage Ernst Schroder / Phlipp Rupell se hisse à la troisième position du classement final au volant de leur Porsche 356 B.
.

Pos Pilote / Copilote Nat Voiture Temps Ecart
1 Jean Francois NICOULES / François NICOULES FRA/FRA Alpine Renault A110 1600S 0m28s
2 Georges Henri MEYLAN / Julien STERVINOU CHE/FRA Alpine Renault A110 1600S 0m43s 0m15s
3 Ernst SCHRODER / Phlipp RUPPELL DEU/DEU Porsche 356 B 1m21s 0m53s

.

Alpine Nicoules TA

.
Retrouvez ici l’intégralité du classement général final Régularité du Tour Auto 2015

.

Toutes les bonnes choses ayant malheureusement une fin, ainsi s’achève le Tour Auto 2015, rendez vous en 2016 pour une nouvelle édition.

Tour Auto 2015 : Classements et vidéo de la 2ème étape

Après une première étape particulièrement disputée, les concurrents du Tour Auto ont repris la route ce mardi pour rallier Clermont Ferrand, au programme deux épreuves spéciales : une première à Augerolles et une seconde à Montbrison. La journée se terminait par une épreuve chronométrée sur le circuit de Charade. Cette seconde étape a été riche en rebondissements.
.

Compétition VHC
La lutte continue entre Jean-Pierre Lajournade et Ludovic Caron. Le pilote de la Type E a refait quasiment la totalité de son retard lors de la première spéciale, Ludovic Caron répliquant dans la deuxième. Le circuit de Charade réussira moins au pilote de l’AC Cobra où, victime de soucis de barre anti roulis il devra laisser s’expliquer Jean-Pierre Lajournade, Shaun Lynn et Richard Meins dans une bataille acharnée. Au terme de cette seconde journée, la Jaguar Type E reprend donc les commandes du classement général mais la course est encore loin d’être terminée.
.

Pos Pilote / Copilote Nat Voiture Temps Ecart
1 Jean Pierre LAJOURNADE / Christophe BOUCHET FRA/FRA Jaguar Type E 3,8L 53m02s
2 Ludovic CARON / Charles de VILLAUCOURT FRA/FRA Shelby Cobra 289 53m16s 0m14s
3 Shaun LYNN / Kevin KIVLOCHAN GBR/GBR Shelby Cobra 289 53m31s 0m29s

.
Lajournade TA 2015

 

.

G/H/I
Les catégories G/H/I ont elles aussi connus quelques bouleversements même si les acteurs aux avants postes restent les mêmes. Dans le groupe H, Philippe Vandromme a fait parler la puissance de sa Ford GT 40 pour gagner une place dans la hiérarchie, mister John of B a fait de même avec sa Ligier JS2 propulsée par un moteur Cosworth. Il monte pour sa part sur la troisième marche du podium provisoire, pendant ce temps, Michel Lecourt descend de ce même podium provisoire suite à une pénalité d’une minute reçue aujourd’hui.
.

Pos Pilote / Copilote Nat Voiture Temps Ecart
1 Arnaud GAUDUEL / Alexandre DELAYE FRA/FRA BMW 2800 CS 55m20s
2 Philippe VANDROMME / Frédéric VIVIER FRA/FRA Ford GT 40 56m01s 0m41s
3 Lucien GUITTENY / Jean-Francois MACE FRA/FRA Alfa Romeo 1750 GTAM 56m30s 1m10s

.

Pos Pilote / Copilote Nat Voiture Temps Ecart
1 Christophe VAN RIET / Kristoffer CARTENIAN BEL/BEL Porsche 911 RS 3,0L 51m00s
2 Didier SIRGUE / Jérôme SIRGUE FRA/FRA De Tomaso Pantera Gr.IV 51m09s 0m09s
3 Mister JOHN OF B. / SIBEL FRA/FRA Ligier JS 2 DFV 51m45s 0m45s

.

Régularité
Dans la catégorie régularité l’équipage Nicoules poursuit sa domination et a profité de cette seconde journée pour accroitre son avance sur ses principaux concurrents. Le trio de tête est complétement modifié et voit l’arrivée d’une seconde berlinette Alpine ainsi que d’une Fiat 131 Abarth.
.

Pos Pilote / Copilote Nat Voiture Temps Ecart
1 Jean Francois NICOULES / François NICOULES FRA/FRA Alpine Renault A110 1600S 0m07s
2 Georges Henri MEYLAN / Julien STERVINOU CHE/FRA Alpine Renault A110 1600S 0m22s 0m15s
3 Michel CHABRAN / Eric MALLEN FRA/FRA Fiat 131 Abarth 0m24s 0m17s

.

Retrouvez ici le résumé vidéo de cette deuxième étape du Tour Auto :

.

Le programme de la troisième étape du Tour Auto 2015 mettra le cap au sud pour emmener les concurrents vers Toulouse. Avant de rejoindre la ville rose, il faudra disputer deux épreuves spéciales ainsi qu’une course sur le circuit d’Albi.

.

Tour Auto 2015 : Classements et vidéo de la 1ère étape

Le Tour Auto s’est élancé hier matin du château de Courances en région parisienne pour amener les concurrents sur la première épreuve spéciale disputée à Eligny. Après ce premier chronomètre en guise de mise en jambe, les concurrents avaient rendez vous sur le circuit de Magny-Cours pour la seconde épreuve du jour. Cette première étape a déjà permis de voir une première hiérarchie se dégager.
.

Compétition VHC
Le VHC est la catégorie reine du Tour Auto mais également la préférée de Morrissette, on y retrouve les MG B mais aussi les Jaguar Type E, AC Cobra et autres Lotus Elan. Nous vous avions annoncé que la lutte pour la victoire finale se jouerait entre autre entre Ludovic Caron sur son AC Cobra et Jean Pierre Lajournade au volant de sa toute nouvelle Jaguar Type E semi lightweight. Les pronostics se sont révélés corrects puisque Ludovic Caron s’est imposé lors des deux épreuves du jour, il devance Jean-Pierre Lajournade au terme de cette première journée. Le podium est complété par Shaun Lynn, le vainqueur de l’an passé courant également sur AC Cobra.
.

Pos Pilote / Copilote Nat Voiture Temps Ecart
1 Ludovic CARON / Charles de VILLAUCOURT FRA/FRA Shelby Cobra 289 21m40s
2 Jean Pierre LAJOURNADE / Christophe BOUCHET FRA/FRA Jaguar Type E 3,8L 21m53s 0m13s
3 Shaun LYNN / Kevin KIVLOCHAN GBR/GBR Shelby Cobra 289 22m04s 0m24s

.
Comme vous le constatez, les écarts sont très faibles et tout reste donc à faire dans cette édition 2015 du Tour Auto. Dans le plateau 3, les MG font plus que se défendre puisque celles préparées par le Garage de la Choletterie sont aux avants postes.
.

Cobra classement TA

.

G/H/I
Les catégories G/H/I sont réservées aux voitures plus modernes que celles du VHC. Dans le groupe G la diversité est de mise car on retrouve sur le podium une BMW, une Alfa Romeo et une Ford. Dans cette catégorie les écarts sont plus importants qu’en VHC. A l’inverse, dans les groupes H et I, les écarts sont extrêmement faibles et rien n’est joué, la bataille germano italienne entre Porsche et de Tomaso devrait durer jusqu’à Biarritz.
.

Pos Pilote / Copilote Nat Voiture Temps Ecart
1 Arnaud GAUDUEL / Alexandre DELAYE FRA/FRA BMW 2800 CS 22m50s
2 Lucien GUITTENY / Jean-Francois MACE FRA/FRA Alfa Romeo 1750 GTAM 23m19s 0m29s
3 Philippe VANDROMME / Frédéric VIVIER FRA/FRA Ford GT 40 23m25s 0m35s

.

Pos Pilote / Copilote Nat Voiture Temps Ecart
1 Christophe VAN RIET / Kristoffer CARTENIAN BEL/BEL Porsche 911 RS 3,0L 20m57s
2 Didier SIRGUE / Jérôme SIRGUE FRA/FRA De Tomaso Pantera Gr.IV 21m06s 0m09s
3 Michel LECOURT / Raymond NARAC FRA/FRA Porsche 911 RSR 2,8L 21m12s 0m15s

.

Régularité
La catégorie régularité consiste comme son nom l’indique à être le plus régulier possible et à respecter en toute circonstance une moyenne pré-établie lors des spéciales chronométrées ainsi que lors des épreuves sur circuit. Dès ce premier jour, on retrouve en tête du classement du Tour Auto des spécialistes de la régularité. Le classement est dominé par la famille Nicoules, anciens vainqueurs de l’épreuve qui participent désormais sur une Alpine A110. Les écarts sont la aussi infimes et la moindre petite erreur de l’un des équipages sera éliminatoire pour la victoire finale.
.Nicoules TA2015

.

Pos Pilote / Copilote Nat Voiture Temps Ecart
1 Jean Francois NICOULES / François NICOULES FRA/FRA Alpine Renault A110 1600S 0m03s
2 Philippe ROCHET / Sophie LEISER FRA/FRA Porsche 911 2.0L 0m05s 0m02s
3 Thomas MORIN / Simon Pierre MORIN FRA/FRA Lancie Fulvia 1.3 HF 0m09s 0m06s

.

Retrouvez ici le résumé vidéo de cette prémière étape du Tour Auto :

.

Le programme de la deuxième étape du Tour Auto 2015 réservera aux concurrents deux spéciales et une épreuve sur le circuit de Charade, l’un des préférés de Morrissette. Au terme de cette étape, les concurrents arriveront à Clermont Ferrand.

.

Le Tour Auto 2015 c’est pour bientot

Le Tour Auto 2015 s’élancera dans un petit peu plus d’un mois du Grand Palais pour rejoindre Biarritz au terme d’une semaine de régularité ou de compétition suivant l’option choisie par les concurrents. Morrissette vous a déja dévoilé les grandes lignes du parcours dans un article précédent.

Si comme nous vous êtes impatient de voir les magnifiques autos qui composent chaque année le peloton du Tour Auto. Voici quelques images pour vous faire patienter jusqu’au 20 avril prochain :

.

.

Rallye Monte-Carlo Historique 2015

La semaine dernière, alors que Sébastien Loeb annonçait sa participation au Rallye de Monte-Carlo 2015, la liste des participants à la version historique de ce même rallye était publiée plus discrètement. Retrouvez ici la liste complète des engagés retenus pour participer à cette 18ème édition du Rallye de Monte-Carlo Historique.

Parmi les 315 engagés, on retrouve 7 MG dont une MGA, trois MGB, deux MGB GT et une MGC. Pendant plusieurs années les MGB GT n’étaient plus admissibles au profit des MGC GT. Il semble que les organisateurs du Rallye de Monte-Carlo Historique aient changé d’avis en autorisant de nouveau les 4 cylindres à toit fixe. Comme souvent les Mini seront nombreuses au départ, en 2015, la colonie de puces anglaises comportera 19 voitures.
.
RMCH2015

.
Par rapport aux éditions précédentes, le Rallye de Monte-Carlo Historique connaitra plusieurs évolutions au niveau du règlement et du découpage de l’épreuve. Le choix de la moyenne (basse, intermédiaire ou haute) ne sera plus seulement une décision des concurrents mais décidé par l’organisation dès le départ pour chaque voiture. La moyenne retenue devra être conservée tout au long de l’épreuve quelque soit le profil de la zone de régularité.

Les villes de départ sont au nombre de cinq et restent inchangées : Glasgow, Copenhague, Turin, Barcelone et Reims. Les premiers équipages partiront le mercredi 28 janvier de Glasgow, ceux de Copenhague s’élanceront le lendemain. Les concurrents s’élançant des trois dernières villes de départ, mois éloignées partiront le vendredi 30 janvier. Le parcours de concentration comportera une première zone de régularité disputée le samedi 31 janvier avant l’arrivée des concurrents à Monaco.

A partir du dimanche 1er février, les concurrents entreront dans l’étape de classement et vont enchainer les liaisons et les zones de régularité jusqu’au mardi 3 février. L’étape finale aura lieu dans la nuit du mardi 3 au mercredi 4 février avec l’incontournable passage par le col du Turini qui a fait la légende du Rallye de Monte-Carlo. Une soirée de Gala clôturera cette édition 2015 du Rallye de Monte Carlo Historique 2015 mercredi 4 février au Monte-Carlo Sporting Club.

 

.

 

« Articles Précédents Articles Suivants »