Vous allez adorer détester notre avis sur Top Gear France

Saison 2 de Top Gear France
A moins de vivre sur une île déserte, sans télévision ni internet et privés d’accès aux réseaux sociaux vous savez forcément que la seconde saison de Top Gear France a débuté hier soir sur les antennes de RMC Découverte.

Comme cela était déjà le cas la saison dernière, Top Gear France a ses amateurs dont nous faisons ouvertement parti et ses détracteurs. C’est tout à fait normal, dans un pays où nous avons la chance de bénéficier de la liberté d’expression que nous avons clairement revendiqué et réaffirmé suite aux événements tragiques de l’année dernière.

Les présentateurs de Top Gear France assument aussi les critiques comme en témoigne la séquence avec les critiques issues des réseaux sociaux (réelles ou inventées) qu’ils ont mis en scène dans le premier épisode diffusé hier.
.

Top gear France.
L’inévitable comparaison avec le Top Gear anglais
Pour beaucoup, nous y compris Top Gear UK (l’original) est vu comme un graal qui semble difficile à reproduire ou à traduire dans un autre pays. Je vous invite seulement à remettre les choses dans leur contexte et à regarder les premières saisons de Top Gear UK (il y en a eu une vingtaine) et vous verrez que les choses n’étaient pas forcément abouties et que le trio comique était alors loin d’être efficace. La version anglaise de Top Gear a d’ailleurs eu un gros passage à vide avant de revenir dans une version modernisée que nous connaissons.

Il est aussi important de rappeler qu’outre-manche Top Gear ne faisait pas forcément l’unanimité. Nul n’est prophète en son pays, mais initialement Top Gear UK était conçu pour plaire au public anglais et non dans le but d’être exporté. Avec le temps, Top Gear UK est devenu un mythe, quiconque osant y toucher se fait immédiatement incendier sur les réseaux sociaux.

Mais prenons les choses avec un peu de recul, l’éviction du fameux trio Clarkson Hammond May a fait le buzz sur les réseaux sociaux auprès des fans et des initiés. La BBC ne s’en porte pourtant pas plus mal et, à ma connaissance, aucun citoyen britannique a refusé de payer sa redevance (je ne sais pas si cela existe en Angleterre) suite au changement d’animateurs.
.

La guerre des réseaux sociaux
Il est toujours difficile de savoir si une émission plait ou ne plait pas, d’autant plus avec l’émergence des réseaux sociaux qui attisent les avis extrêmes qu’ils soient positifs ou négatifs. Une consultation rapide des différents réseaux montre une belle guerre des tranchés entre les pros et les anti Top Gear France. La création de sondage via Twitter n’aide pas puisque là aussi elle segmente l’audience entre pros et opposants qui semblent quoi qu’il arrive impossible à réconcilier tant leurs avis sont diamétralement opposés.
.Gants boxes.
On parle souvent de positive attitude et nombreux sont les détracteurs des journaux télévisuels qui leurs reprochent de ne relater que des mauvaises nouvelles. Mais que se passe-t-il lorsque tout le monde peut prendre la parole sur les réseaux sociaux ? Chacun rivalise de critiques et de négativisme, bien souvent cachés derrière leur téléphone ou leur clavier, ils clashent en plus ou moins de 140 caractères ce qui ne leur convient pas.

.
Les audiences, juge de paix

La publication des audiences a pour mérite de mettre d’accord police et syndicat sur les chiffres. Pour la première de cette seconde saison de Top Gear France, l’audience moyenne de RMC Découverte était de 759 000 téléspectateurs avec un pic d’audience à 892 000 spectateurs. Ces chiffres représentent une part d’audience de 3% et positionnent RMC Découverte en 3ème position des chaines de la TNT.

Des chiffres très flatteurs, mais légèrement en retrait de la première de la saison dernière où le chiffre du million de téléspectateurs avait été dépassé. Attendons quelques semaines avant de tirer des conclusions au niveau de l’audience car la saison dernière, après une première émission en fanfare, l’audience s’était quelque peu érodée au cours de la saison. La stabilité des audiences sera un élément déterminant dans la poursuite ou non de l’aventure Top Gear France.
.

Statistiques.

Notre avis personnel sur Top Gear France
Comme nous vous le disions en introduction, nous apprécions Top Gear France même s’il n’est pas encore au niveau de la version UK avec son humour potache typiquement british. Pour nous, la version française reste la meilleure alternative étrangère, surpassant déjà largement la version US qui n’a jamais trouvé grâce à nos yeux d’européens loin des préoccupations du pays de l’oncle sam.

Le trio d’animateurs français semble encore un peu en rodage, les blagues tombent moins à plat que lors de la première saison mais on sent encore un certain manque de spontanéité et d’automatisme entre les trois.

Par rapport à la première saison, la qualité des images et de la réalisation ont beaucoup progressé. Rappelons que celles-ci ont toujours eu un rôle prépondérant dans la qualité perçue de Top Gear UK. Le reportage sur la Lamborghini Aventador dans le Cantal diffusé hier en est la meilleure illustration.

Pour nous Top Gear n’est pas une émission automobile au sens propre du terme comme peuvent l’être Auto Moto, Turbo ou encore Direct Auto. Dans notre esprit, Top Gear est une émission de divertissement autour de l’automobile donc on en attend pas la même chose. Cet avis n’engage que nous, à vous de vous faire le votre.

.
A ceux qui adorent détester

Amis haters comme on vous appelle désormais, vous n’aimez pas Top Gear France, c’est vôtre choix et nous le respectons totalement. Morrissette à un tuyau pour vous, dans votre salon, quelque part sur le canapé ou à côté de la table basse se trouve un petit ustensile rectangulaire plein de boutons. Posez le téléphone portable qui vous sert à inonder les réseaux sociaux de votre désamour pour Top Gear France, prenez cette innovation baptisée télécommande et changez de chaine, vous verrez la vie autrement, vous verrez.
.

télécommande.

PS : Cette tribune porte sur Top Gear France en raison de l’actualité mais elle s’applique aussi à l’émission de votre choix. Combien de critiques pour Top Gear UK, Top Gear USA, Auto Moto, Turbo ou encore Direct Auto ? La plupart de ces émissions existent pourtant depuis des années et pour la majorité sur des chaines privées.

Elles génèrent de l’audience et des revenus publicitaires, les amateurs sont donc nombreux, seulement plus silencieux que ceux qui détestent. Car rassurez-vous amis haters, aussi pourri soit le système, les patrons de chaines privilégient l’audience et la rentabilité au fait de simplement vous ennuyer.

.

14 commentaires

  1. Fred dit :

    Bonsoir Morissette !
    Sans être totalement pro ou totalement anti Top Gear France, il y’a aussi ceux qui sont content d’avoir une émission décalée sur l’automobile, content de la regarder et qui passent globalement un bon moment. J’en fait parti.
    Mais on peut aussi trouver une ou deux choses à redire. En effet, la spontanéité et l’aisance des présentateurs n’est pas encore totale, mais ça viendra, à ne pas en douter.
    Une chose que personnellement, je ne peux m’empêcher de regretter, c’est le manque de singularité face à la version britannique. Exemple : la séquence « émotion » au volant de la Lamborghini Aventador et sur le fait que les puissants V12 atmo ne soient plus dans l’air du temps ressemble énormément (prise de vue, texte, musique…) à ce que Clarkson avait fait lors de l’essai de l’Aston Martin V12 Vantage en 2012. A tel point qu’on est quand même proche du copier-coller. Idem avec la séquence dans la bibliothèque qui fait franchement penser à Clarkson dans une bibliothèque avec sa mouture de la Peel P50. Je soutiens Top Gear France, mais il serait vraiment bon qu’ils fassent preuve d’originalité dans les épisodes à venir et qu’ils imposent leur propre humour et leurs propres idées.. Ça n’en serait que meilleur et éviterait ainsi toute comparaison. A mon humble avis.
    Dans tous les cas, merci pour cet article et longue vie à Top Gear France !

    • Morrissette dit :

      On sent les fins connaisseurs de Top Gear UK qui connaissent les sujets ainsi que les prises de vue allant même justu’à la musique :)

      • DaiGey dit :

        En même temps, Top Gear étant une marque déposée, je pense que la plupart des sujets, épisodes, sont dictés par les propriétaires de la marques.
        Les déclinaisons FR, UK, US, et Australienne ne sont que des produits de la marque.
        Et dans chaque contrées différentes, on retrouve toujours les mêmes trames.
        La version US dans la petite auto (dont j’ai perdu le nom) avec le « gros » à lunette (dont j’ai aussi perdu le nom) dans une supérette, n’etait-il pas la même séquence que Clarkson avec la P50 ou le Tone avec la Renault ???

        Oui, forcément c’est du copié collé … Pour les raisons citées plus haut.

        On a longuement rêver et demander la version FR, on l’a, et c’est le principal.
        Pour le reste, notre trio national s’en sort très bien et fonctionne de mieux en mieux.
        L’émission est sympa à regarder, et les gars se lâchent de plus en plus.

        Moi J’AIME Top Gear FR.

        • Morrissette dit :

          Effectivement, de ce que j’en sais Top Gear est une marque déposée et même une franchise qui appartient à la BBC.
          Le cahier des charges est très strict pour avoir le droit d’apposer le nom Top Gear

  2. Miss280ch dit :

    Je te rejoins assez sur pas mal de points… Il y a du bon et du moins bon… j’étais un peu mitigée à la fin de l’émission mais ce qui n’empêche pas d’avoir quand même passé quelques bons moments et même rigolé à quelques blagues pourtant pas si fines 😉

    C’est une émission de divertissement et je préfère bien celle là à tout ce qui est diffusé sur les chaines de la TNT… Je ne la classe juste pas dans la classe des émissions auto (comme automoto, turbo, etc etc) mais celle du plaisir et du fun autour du theme de l’auto :)

  3. Paul dit :

    Je me suis permis de te citer 😉

  4. wil dit :

    Toutes ces fautes d’orthographe et de grammaire gâchent un peu cet article pourtant prometteur, dommage.

  5. Phil dit :

    Bonjour,
    Je suis surement à vos yeux le « hater » de service dont on parle ici. Comment ? Oser critiquer une émission qui tourne autour de l’automobile ? Ah non, on ne veut pas des râleurs habituels franchouillards planqués derrière leurs claviers. Vite ma télécommande que je regarde les NRJ12 avec Nabilla, je ne dois être bon qu’à ça…. Voilà en gros comment, ici ou ailleurs, ceux qui expliquent leur désamour télévisuel pour TGF autour de notre passion commune sont plus ou moins caricaturés en vieux tromblons frustés de je ne sais pas trop quoi, tout juste bons à être admirateurs béats de Turbo. Le courrier des lecteurs à certes laissé place aux commentaires sur les réseaux électroniques depuis un moment pourtant et je conviens aisément que les propos des uns ou des autres ne sont ni du Ronsard ni du Verlaine, mais quand même ! Il y a des arguments qui peuvent s’entendre non ? Je ne vais pas recommencer ici les explications de les réserves que j’ai faites sur ce programme, précisément sur son message et sur sa moralité (ouh le gros mot !) et j’aimerai un jour entendre votre avis quand les trois compères auront à cœur de faire agoniser une MGB pour finir par la balancer dunhaut d’une falaise en ricanant. Vous n’êtes évidement pas sans savoir que les séquences concernant le bousillage des « populaires » érigé en grosses rigolades en a agacé plus d’un et pas seulement sur les réseaux : promenez vous dans les stands d’EpoqAuto ou d’Automedon et demandez ce que pensent les exposants de ce colossal divertissement. Vous serez surement surpris des arguments de ces « haters » IRL qui se glisseront aussi parmi quelques noms d’oiseaux. Vous constatez surement un beau décalage entre votre article (forcement corporatiste ;ce n’est pas une critique; où beaucoup de connaissent et où l’on ne tire pas, ici comme ailleurs, sur son gagne pain) et les gens passionnés par la conservation et le roulage des automobiles.

    • Morrissette dit :

      Bonjour Phil,
      Il y a effectivement des arguments qui peuvent s’entendre, et tout argument est bon à prendre.
      Pour la destruction de la voiture je n’en suis effectivement pas du tout fan d’autant que pour moi cela n’apporte rien a l’émission.
      Chacun son avis, et tous les avis son respectable, tant qu’ils sont exprimés avec courtoisie :)

  6. Bonapart dit :

    Bonjour,
    Je regarde généralement RMC découverte tous les soirs de la semaine car il y a beaucoup de chose à prendre et j’aime beaucoup Top Gear UK aussi … Mais le seul soir ou je ne regarde pas, c’est quant ils diffusent la version Française de cette émission car je m’ennuie à mourir. Blagues à 2 balles qui n’ont rien à voir avec la finesse de celles de l’émission Anglaise … Présentateurs nuls et inintéressants … Enfin, j’apprends que la dernière est passée ! Ouf, quel soulagement. Mais je comprends que tous les goûts sont dans la nature …

  7. Le Stig dit :

    La version Française est définitivement arrêtée? Rassurez-moi….

  8. alain dit :

    L ’emission est Nul comme même, malgré le rodage de la saison une, dommage !!!
    une mauvaise alchimie…..
    Vivement Groland!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *