Archives de Salons & Expositions

Rétromobile 2017, l’heure du bilan

Un peu plus d’une semaine après la fermeture des portes de l’édition 2017 du salon Rétromobile, il est temps de tirer le bilan de celui-ci aussi bien en terme de fréquentation que d’ambiance du marché de l’automobile de collection.

.

Les chiffres de fréquentation

Les organisateurs ont comptabilisé très exactement 118 266 visiteurs ce qui correspond à une hausse de 8% par rapport à l’édition 2016. Rétromobile 2017 se place donc dans les très bons crus en se rapprochant du record établi lors de l’édition 2015. Au-delà de ces chiffres bruts de fréquentation on retiendra la hausse croissante de l’espace occupé par le salon au sein de la Porte de Versailles. Rétromobile occupait cette année les halls 1, 2 et 3 et nul doute que cette extension devrait continuer dans les années à venir.
.

.

L’ambiance dans les allées du salon

Pour avoir arpenté pendant 2 jours le salon Rétromobile nous avons pu prendre le poul du public. Si les modèles proposés à la vente demeurent toujours particulièrement exclusifs et réservés à quelques bourses bien pleines, cela semble peu à peu entrer dans les mœurs. On entend de moins en moins de visiteurs ou d’exposants se plaindre du prix des modèles exposés, ceux-ci considérant désormais Rétromobile davantage comme un musée plutôt qu’un salon où l’on peut acheter des voitures. Conséquence directe de cette montée en gamme, les marchands de pièces détachées ont quasiment disparu du salon Rétromobile. Espérons que les clubs ne subiront pas le même sort car en s’installant au hall 3, ceux-ci sont de plus en plus éloignés du cœur du salon.

.

Les résultats des ventes aux enchères

Nous sommes déjà revenus de manière très détaillée sur les ventes RM Sotheby’s, Bonhams et Artcurial Motorcars organisées dans le cadre du salon Rétromobile 2017. Si l’on essai de dégager des conclusions de ces trois ventes, on constate que de manière générale les résultats sont plutôt bons avec Bonhams en dessous de la barre des 70% de lots vendus et les deux autres maisons de vente qui dépassent ce seuil.

On retrouve globalement des chiffres équivalents à ceux de 2016 si l’on ne prend pas en compte les modèles exceptionnels que l’on ne retrouve pas d’une année sur l’autre. Derrière ces chiffres, on retiendra la difficulté des maisons de vente pour faire monter les enchères et atteindre les prix de réserve.
.

.

Le trait commun entre les trois ventes est incontestablement une stabilisation du marché et des acheteurs de plus en plus connaisseurs. S’il est difficile de savoir si le phénomène de spéculation existe, on constate que les acheteurs sont prêts à mettre le juste prix pour une voiture et rarement plus. Si un modèle exceptionnel de part son historique ou son état peut toujours espérer de très fortes enchères, les modèles plus classiques ne donnent plus lieux à des déchainements d’enchères irrationnels.

Il faut toutefois relativiser ces conclusions car rappelons-nous qu’il y a quelques semaines la vente Duemila Ruote dépassait toutes les espérances en Italie. Le début de l’année 2017 semble plus calme au niveau des ventes aux enchères, nous verrons si les prochaines ventes confirment ou infirment cette tendance.

.

Si vous souhaitez revivre le salon Rétromobile 2017, nos galeries photos vous attendent ici ou bien ici.

.

Une visite de Rétromobile 2017 en photos #2

Une, deux, trois, quatre … dix Ferrari d’exception. Une, deux, trois, quatre … dix Mercedes 300 SL. Une, deux, trois, quatre … dix Porsche 356. Pour résumer le salon Rétromobile 2017 on pourrait dire que celui-ci multiplie l’exceptionnel au point de le rendre banal. A titre de comparaison, les modèles cités en introduction sont plus présents dans les allées du salon qu’une plus populaire MG B ou encore qu’une Renault 4CV.

Certains regretteront que le salon Rétromobile devienne de plus en plus élitiste mais on peut aussi apprécier que de tels modèles soient présents à Paris le temps du salon. Bien souvent pour voir autant de véhicules d’exception il est nécessaire de visiter plusieurs musées et de faire des milliers de kilomètres. Rétromobile vous propose en échange de 18€ (somme très élevée pour un salon) d’accéder à un musée éphémère que vous ne retrouverez quasiment nulle part ailleurs. Oublions un temps les valeurs des voitures car celles-ci ne s’adressent qu’a une poignée d’acheteurs internationaux et admirons les voitures qui brillent de tous leurs chromes sur les podiums de Rétromobile 2017.
.


.

Pour ce deuxième volet de notre visite en photos, nous vous proposons de revenir en détail sur l’exposition dédiée aux 70 ans aux de la marque Ferrari. Toujours du côté des modèles rares et d’exception, nous vous emmenons également voir quelques-unes des voitures mises aux enchères par Artcurial Motorcars. Une halte sur les stands Jaguar s’impose la marque y présente outre ses incontournables Type E, une XKSS flambant neuve issue des quelques exemplaires récemment re-fabriqués. Nous terminerons cette visite pas un passage dans le Hall 3 dédié aux clubs qui se retrouvent un peu excentrés par rapport au cœur du salon mais qui continuent d’exposer des modèles intéressants.
.

.

Les portes du salon Rétromobile 2017 vont se fermer dans quelques minutes, les dates de la prochaine édition sont d’ores et déjà connues, celle-ci se déroulera du 7 au 11 février 2018.

.

Une visite de Rétromobile 2017 en photos #1

Le salon Rétromobile grandi d’années en années au point d’occuper désormais les halls 1, 2 et 3 du parc des expositions de la Porte de Versailles à Paris. Le salon s’agrandissant, il faut de plus en plus de temps pour visiter ce véritable musée éphémère de l’automobile de collection. Prévoyez quasiment une journée pour visiter tous les stands ou quelques minutes par le biais des photos que nous vous avons rapporté.

L’organisation du salon est relativement rationnelle avec dans le Hall 1 les constructeurs, les négociants automobiles mais également les artistes ainsi que les vendeurs de pièces. Dans le Hall 2 on retrouve les voitures de la vente aux enchères Artcurial Motorcars ainsi que d’autres marchands mais également les motos. Le Hall 3 utilisé pour la première fois cette année regroupait les clubs ainsi que la magnifique exposition des 70 ans de Ferrari.
.

.

Malgré cette logique d’organisation, les visiteurs se perdent avec plaisir dans le dédale d’allées et de contre allées du salon. On tourne à droite pour voir une voiture, puis à gauche pour en voir une autre, on s’arrête un instant pour discuter avec des amis et repartons en sens inverse … ainsi se déroule une visite du salon Rétromobile. On revient voir une voiture qui nous plait et on en découvre une autre en allant de surprises en surprises.

C’est ce type de visite que nous vous proposons, suivez-nous dans les allées de Rétromobile pour une visite totalement désordonnée mais fonctionnant au coup de cœur. Et qui dit salon Rétromobile dit obligatoirement coup de cœur tant il est difficile de rester de marbre face à la qualité et au nombre de véhicules proposés. Dans ce premier article, on vous propose dans le désordre les Formule 1 originales, les Groupe B, le stand Alpine, quelques Mercedes 300 SL, un stand aux couleurs de l’écosse ou encore de belles Jaguar :
.

.

Rendez-vous dans quelques heures pour la suite et la fin de notre visite de Rétromobile 2017 en photos.

.

Les informations pratiques du Salon Rétromobile 2017

Le salon Rétromobile a ouvert ses portes ce matin à 10h (mercredi 8 février) et les voitures anciennes seront les stars parisiennes jusqu’à dimanche soir (dimanche 12 février). Voici quelques informations pratiques afin de préparer au mieux votre visite de l’un des salons les plus important d’Europe.
.

.
Le salon se tient comme c’est désormais une habitude au parc des expositions de la Porte de Versailles à Paris. Il occupera cette année les halls 1, 2 et 3 montrant si besoin en était l’engouement croissant des anciennes.

.

Un salon, trois ventes aux enchères

Rétromobile est désormais une semaine de l’automobile de collection à Paris et toutes les grandes maisons de ventes aux enchères se doivent d’avoir leur vente parisienne. L’édition 2017 proposera trois ventes que nous vous avons précédement présentées. Celle-ci se dérouleront entre mercredi soir et vendredi soir :

.

Horaires d’ouverture

  • Mercredi 8 février de 10h à 22h
  • Jeudi 9 février de 10h à 19h
  • Vendredi 10 février de 10h à 22h
  • Samedi 11 février de 10h à 19h
  • Dimanche 12 février de 10h à 19h

.

Tarifs

  • Plein tarif : 18 €
  • Gratuit pour les enfants de moins de 12 ans

..

Adresse

Porte de Versailles
Hall 1, Hall 2.1, Hall 2.2
75015 Paris
.

Accès en transport en commun

Métro : ligne 12, station Porte de Versailles ou Ligne 8, station Balard
Tramway : T3 et T2 station Porte de Versailles
Bus : ligne 80 et 39 arrêt Porte de Versailles
RER : ligne C, station Boulevard Victor
.

Que voir au Salon Rétromobile 2017 ?

A quelques minutes de l’ouverture des portes du salon Rétromobile 2017, nous vous proposons un rapide tour d’horizon des expositions et animations à ne pas manquer. Le salon Rétromobile prenant de l’ampleur d’année en année, les animations sont très nombreuses. Notre but n’est pas ici d’être exhaustif mais de vous présenter notre sélection forcément subjective des immanquables du salon.

.

Les différentes expositions
Les Formule 1 originales

En partenariat avec Richard Mille, le célèbre horloger suisse très impliqué dans le sport automobile, le salon exposera six Formule 1. Il ne s’agit pas forcément des monoplaces les plus célèbres mais chaque Formule 1 s’accompagne d’une histoire singulière. Le porte étendard de cette exception dédiée à la discipline reine du sport automobile est la Tyrrell P34 et ses fameuses six roues. Outre la Tyrrell, on retrouvera les F1 suivantes : BRM P67, Cosworth F1 4WD, Lotus 63 March 2-4-0, McLaren M9A.
.

.

James Bond en mission à Rétromobile

Une exposition dédiée à Aston Martin et ayant pour thème les initiales D.B sera proposée aux visiteurs du salon. Rappelons que les initiales D.B sont celles de David Brown, homme d’affaire anglais longtemps à la tête de la marque et qui a énormément participé à son essor dans les années 40-60. Ces initiales seront utilisées pour la numérotation des voitures en commençant par la DB2 jusqu’à l’actuelle DB11 sans oublier la célèbre DB5 de l’agent 007. Pour célébrer cette grande lignée de coupés et cabriolets sportifs britanniques plusieurs DB seront exposées à Rétromobile dont une DB5 ayant participé au tournage d’un épisode de la sage James Bond.

.
Les Groupe B sur le pont

Avec le développement du phénomène des Youngtimer, on assiste au retour en force de leurs variantes les plus sportives et les plus démoniaques : les Groupe B. A l’occasion du salon Rétromobile 2017, les modèles les plus représentatifs mais aussi certains plus anonymes seront exposés sur le pont des expositions. On y retrouvera notamment une MG, mais aussi évidement les Peugeot 205 T16, Audi Quattro, Lancia Delta S4 et 037, la Ferrari 308 GTB Michelotto Groupe B, les Citroën, Ford, Mazda, MG, Opel, Renault, Nissan ou encore Toyota.

.

.

Le retour des tutos d’Auto Plus

Nous vous avions présenté cette initiative lors de la précédente édition de Rétromobile. Les tutos d’Auto Plus sont de retour cette année et trois ateliers seront alternativement proposés aux visiteurs : comment faire une révision, les réglages des culbuteurs, maîtriser à minima l’électricité et le multimètre.

.

Une MG unique

Le magazine Classic & Sports Cars présentera sur son stand un modèle unique de MG connu sous le nom de EX234. Il s’agit d’un prototype étudié dans le but de donner une descendance à la MG B et de faire perdurer celle-ci dans le temps. Le prototype ne passera jamais à la production ce qui n’empêchera pas la MG B d’être produite pendant une vingtaine d’années.
.

.

Du coté des constructeurs
Les 70 ans de Ferrari

Lors du dernier Mondial de l’Automobile, un petit emblème apposé sur les flancs des Ferrari marquait le début des célébrations des 70 ans de la marque au cheval cabré. L’apothéose de cet anniversaire aura lieu dans quelques mois en Italie mais le salon Rétromobile 2017 sera sans contexte un grand moment. Pour célébrer les 70 ans de Ferrari, huit modèles d’exception seront présents Porte de Versailles, on retrouvera notamment la barquette 166 des Mille Miglia, une Ferrari 250 LM, une 250 GT Cabriolet Série 1 ou encore une 275 GTB. Notre modèle de Ferrari préféré à savoir la 250 GT SWB Berlinetta sera naturellement présente sur le podium Ferrari.

.

L’éternelle renaissance d’Alpine

Si la version 2017 de la sportive française se fait attendre, la marque Alpine trônera en bonne place au salon Rétromobile. Cette année le célèbre bleu Alpine laissera quelque peu la place au blanc pour faire entrer la marque de Dieppe dans la modernité. Alpine présentera le concept Alpine-Vision très proche de la version finale de la future voiture ainsi que six modèles historiques frappés du A : l’A106, l’A108, l’incontournable A110, l’A310, une GTA ainsi qu’une A610.
.

.

Le premier acte de FCA Heritage

Outre Ferrari, le Groupe Fiat Chrysler se lance également dans le domaine de l’automobile de collection avec la création de la nouvelle entité FCA Heritage. Celle-ci sera présente dans les allées de Rétromobile et présentera huit modèles représentatifs de l’histoire du groupe issus des collections des marques Fiat, Abarth, Alfa Romeo et Lancia.

.

Jaguar Land Rover continue son offensive Classic

Incontournable des salons de voitures anciennes, le groupe Jaguar Land Rover sera de nouveau présent à Rétromobile. Une Jaguar Type E Coupé Série 1 illustrera les services de restauration et de pièces détachées proposés par nos amis britanniques. L’accent sera cette année mis sur Land Rover et le développement de son département Classic qui présentera notamment un Range Rover de première génération entièrement restauré avec des pièces et selon les techniques d’origine.
.

.

Pour en savoir plus sur les animations et expositions du salon Rétromobile 2017 que nous venons de vous présenter ainsi que sur celles que nous n’avons pas détaillé, voici le lien qui vous révélera tout : https://www.retromobile.fr/visiteurs/expositions/Les-animations

.

Epoqu’Auto 2016

Le Salon Epoqu’Auto prend chaque année de l’ampleur au point de devenir un incontournable du calendrier de l’automobile de collection français voire européen. La 38ème édition se tiendra ce weekend (4, 5 et 6 novembre 2016) à Eurexpo à Lyon.

Cette année, le salon s’étendra sur plus de 45 000 m² ce qui permettra aux exposants de disposer d’un espace généreux. On y retrouvera comme de coutume des marchands de voitures, de pièces, d’accessoires … tout le nécessaire pour acheter ou entretenir votre auto. Vous pourrez également décorer votre intérieur ou votre garage avec des stands dédiés.
.

afficheepoqauto2016

.

Comme chaque année les organisateurs ont mis sur pied plusieurs podiums thématiques. En 2016, ceux-ci consacreront Aston Martin, Delahaye et les Motos Follis. L’exposition consacrée à Aston Martin ne présentera pas uniquement la DB5 qui est l’image de la marque mais également celle de James Bond. Epoqu’Auto présentera plusieurs modèles allant de la DB1 jusqu’à la toute dernière DB10 en passant par les DB2, DB4, DB5 et DB7. Du coté de Delahaye on retrouvera la fameuse Type 135 ainsi que plusieurs autres modèles emblématiques de la marque.

En parallèle de ces deux expositions, la Fondation Berliet située proche de Lyon présentera non pas des camions mais une partie de la production automobile de la marque. Le magazine Auto Diva proposera une dizaine de monoplaces des années 60 et 70. Pour être complet, une exposition sera également consacrée aux Youngtimer, phénomène croissant dans le monde de l’automobile de collection.

En complément du Salon Epoqu’Auto, deux ventes aux enchères se tiendront à Lyon le même weekend. La vente officielle du salon sera organisée par Osenat alors qu’Aguttes profitera de l’occasion pour organiser sa vente d’Automne. Nous reviendrons prochainement sur ces deux ventes.

.

Informations pratiques :

Horaires d’ouverture :

  • Vendredi 4 novembre de 9h à 21h
  • Samedi 5 novembre de 9h à 19h
  • Dimanche 6 novembre de 9h à 18h

.

Adresse :

Eurexpo
Avenue Marius Berliet
69680 Chassieu

.

Le Mondial de l’Automobile coté collection

La cuvée 2016 du Mondial de l’Automobile ne restera pas dans les annales, outre l’absence de certains constructeurs de voitures de rêve, le salon parisien semble avoir perdu de sa magie. Il devrait d’ailleurs être rebaptisé Mondial de la Mobilité tant on y parle grammes de CO2, autonomie en mode hybride ou encore conduite autonome. Un révélateur du changement de rapport à l’automobile est que l’on parle désormais de loyer, comme s’il s’agissait d’une contrainte ou d’un prélèvement obligatoire. Au risque de passer pour un vieux con, l’automobile telle qu’elle est présentée en 2016 ne m’intéresse plus et je préfère me tourner vers l’automobile de collection.
.

img_8085

.
Dans le cadre du Mondial de l’Automobile 2016, une vente aux enchères de voiture de collection était organisée par Coys, vous retrouverez dans notre galerie plusieurs photos des voitures de la vente.

Du coté de l’automobile de collection, le véritable événement est l’exposition Moteur ! L’automobile fait son cinéma qui se situe au hall 8. Mis en place avec le partenariat de la FFVE (Fédération Française des Véhicules d’Epoque), cette exposition met à l’honneur des véhicules mythiques de films ou de série télé. On y retrouve pèle mêle la célèbre Peugeot 403 de Columbo, la Renault 4L des Visiteurs, le Tub Citroën de Louis la Brocante ou encore la Dodge Charger de Shérif fais moi peur. Moteur ! L’automobile fait son cinéma présente également de nombreux autres véhicules indissociables de l’histoire du 7 ème art que vous retrouverez ci-dessous.

La mise en scène de l’exposition joue entièrement sur le thème du cinéma avec un dénuement assumé et des lumières particulières. Dans ces conditions, pas facile de prendre des photos mais nous sommes toutefois satisfait du résultat avec une lumière très particulière. Vous pourrez en jugez par vous-même :
.

.

Le Mondial de l’Automobile et l’exposition Moteur ! L’automobile fait son cinéma se tiennent jusqu’au dimanche 16 octobre au salon des expositions de la Porte de Versailles à Paris.

.

Notre visite à Automédon 2016

Comme nous l’évoquions lors de la présentation de l’édition 2016 d’Automédon, il s’agit d’un incontournable parmi les salons d’automobile de collection en France. Si l’on caricaturait, Rétromobile serait le salon des voitures de musée et Automédon serait celui des voitures d’usage. Il n’y a rien de péjoratif derrière ce terme, mais en visitant le parking collection on voit bien que les voitures présentent des rayures, bosses, traces de rouilles et autres marques de leur utilisation.
.

dsc09106

.

Les voitures présentes sur les parkings du Bourget sont donc utilisées pour se déplacer, ce qui reste la fonction pour laquelle celles-ci ont été conçues originellement. Le parking collection est pour nous l’une des attractions majeures du salon, d’une année sur l’autre on y retrouve un parc très varié d’automobile. Pour cette édition 2016 on trouvait notamment de nombreuses populaires françaises mais également une plus rare Dino. Le contingent de voitures anglaises ne pouvait lutter en nombre face aux productions tricolores ou américaines mais on retrouvait tout de même les classiques Mini, MG, Triumph ou encore Rover.
.

.

On ressent également cette ambiance de passionnés qui utilisent leur voiture de collection au sein du salon. Beaucoup de clubs sont représentés et les gens viennent à Automédon pour se retrouver et discuter autour d’un café ou autre breuvage plus alcoolisé.

L’exposition des voitures du Rallye de Monte-Carlo était particulièrement réussie. Plusieurs clubs avaient joué le jeu en exposant des voitures sur ce thème avec une mention spéciale pour les clubs Simca et Facel Vega. Il faut avouer que l’on a toujours eu un faible pour le Rallye de Monte-Carlo et que l’on rêve de participer à la version historique, le thème 2016 nous a donc particulièrement intéressé.
.

.

Les voitures de Sébastien Loeb un peu trop modernes à notre gout ont moins retenu notre attention. On leur a préféré les deux expositions de rétro camping, notamment l’impressionnante caravane double essieux produite à seulement quelques exemplaires.

.

Retrouvez ici l’ensemble de nos photos du salon Automédon 2016 avec un album dédié au salon en lui-même et un autre au parking collection :

 
Automédon 2016 :
Parking collection
Automédon 2016 :
les expositions

.

Automédon 2016, demandez le programme

L’édition 2016 du salon Automédon se profile à l’horizon et se tiendra les 8 et 9 octobre 2016 au Parc des Expositions de Paris situé au Bourget. Si Automédon vit quelque peu dans l’ombre du salon Rétromobile et dans une moindre mesure d’Epoq Auto, celui-ci mérite toutefois le détour, notamment avec son programme 2016. Les organisateurs ont décidé de mettre à l’honneur la compétition et le patrimoine.
.

affiche-automedon-2016

.

Cela se traduira par une exposition rendant hommage au mythique rallye de Monte-Carlo. Disputée depuis 1911, cette épreuve a forgé la légende de nombreux pilotes et de certaines marques comme Alpine où encore Mini. Pour l’occasion Automédon 2016 présentera une trentaine de voitures victorieuses du Rallye de Monte-Carlo depuis les origines avec une Turcat Mery de 1911 jusqu’aux Lancia 037 et Stratos en passant par Mercedes, Alpine, Renault et Peugeot.

Même si ce ne sont pas nécessairement des voitures ayant remporté le Rallye de Monte-Carlo, l’exposition de quatre voitures de Sébastien Loeb est très proche en terme de thématique. On retrouvera à Automédon une Citroën Saxo Kit Car, une Citroën Xsara Kit Car, Citroën Xsara WRC et enfin une Citroën C4 WRC qui ont toutes connues la victorie aux mains du pilote alsacien.

Les utilitaires s’affirment de plus en plus dans le monde de l’automobile de collection. Après la magnifique exposition des camions de course lors du Mans Classic 2016, Automédon mettra à l’honneur les camions Bernard. Cette marque française relativement méconnue du grand public est cependant très connue et appréciée par les routiers. Outre ces expositions que nous avons souhaité vous présenter en détail vous pourrez également retrouver un hommage à Serge Gavin, l’homme qui a « relooké » la 2CV où encore les 20 ans du Rétro Camping Club de France.

Dans le cadre d’Automédon a toujours lieu Motorama, une exposition thématique qui est comme son nom l’indique dédiée à la moto. Lors de cette édition 2016, ce sont les sportives italiennes qui seront à l’honneur, notamment les Ducati par le biais du Performance Ducati Club de France. On retrouvera également d’autres marques italiennes comme Guzzi, Laverda, Vespa où Lambretta. En complément de ces belles italiennes on retrouvera également des anglaises et les motos qui se sont illustrées aux 24 heures du Mans.
.

 parking-automedon

.

Aux côtés de ces expositions thématiques les clubs et les marchands seront présents en nombre au salon Automédon 2016. Certains clubs joueront le jeu en exposant des voitures directement liées au thème retenu par les organisateurs du salon. Comme lors de chaque édition, une immense bourse d’échange se tiendra à l’extérieur permettant à chacun de trouver la pièce manquante pour la restauration de sa voiture préférée.

Indissociable du succès du salon, le parking collection réservé aux anciennes sera cette année encore un passage obligé pour les visiteurs d’Automédon. Les modèles les plus rares y côtoient ceux plus largement diffusés et l’on découvre chaque année de nouvelles autos dans ce musée improvisé à ciel ouvert.
.

Informations pratiques :

  • 8 et 9 octobre de 9h à 19h
  • Parc des expositions de Paris – Le Bourget
  • Entrée 13€ (gratuit pour les moins de 12 ans), tarif réduit : 10€
    .

Pour plus de renseignements : www.automedon.fr

.

Rétromobile 2016 : légère baisse de fréquentation

Lors de notre visite du salon Rétromobile 2016, les allées du Parc des Expositions nous avaient semblé particulièrement remplies, tout du moins autant qu’en 2015. Quelques discussions avec les acteurs du salon et les exposants semblaient confirmer cette impression et tout le monde s’attendait à ce que la fréquentation du salon Rétromobile soit en hausse cette année. La vérité des chiffres est implacable et les organisateurs du salon viennent d’annoncer que 110 000 visiteurs se sont rendus Porte de Versailles lors des cinq jours d’exposition.

Cette fréquentation représente un léger recul (-7,6%) par rapport à l’édition record de 2015 qui avait attiré 119 000 visiteurs. Après plusieurs années de croissance (2013, 2014 et 2015), la fréquentation marque très légèrement le pas même si les chiffres restent positifs. 2016 reste donc un très bon cru en terme de visiteurs puisqu’elle se place en seconde position dans l’histoire de Rétromobile parmi plus de 40 éditions.

Le succès commercial du salon reste à confirmer car les ventes aux enchères ont été plus laborieuses que lors des années précédentes. En déambulant dans les allées de Rétromobile, il nous a semblé que l’on apercevait moins de panneaux « Vendue »sur les stands des marchands que lors des éditions précédentes. Là aussi 2015 avait été un cru exceptionnel, puisque porté par le succès de l’automobile de collection, de nombreuses voitures avaient été vendues dès les premières heures du salon.

.

Retrouvez ici notre visite en photos du salon Rétromobile 2016

Retromobile 2016 Alfa Romeo Retromobile 2016 Ferrari Rétromobile 2016 Peugeot 203

.

L’édition 2017 de Rétromobile tentera de nouveau de battre tous les records, que ce soit en terme de fréquentation, de satisfaction des visiteurs ou de business. Vous pouvez d’ores et déjà noter les dates dans vos agendas, la 42ème édition du salon Rétromobile se tiendra du 8 au 12 février 2017, toujours à la Porte de Versailles de Paris.

.

« Articles Précédents