Le Rallye des P’tits Cracks

Les manifestations d’anciennes se multiplient d’année en année et il devient de plus en plus difficile de trouver un weekend sans concurrence de dates entre les mois d’avril et d’octobre. Une nouvelle manifestation baptisée le Rallye des P’tits Cracks se tiendra pour la première fois le 18 mars prochain à Vaucresson en région parisienne.

Ce rallye est avant tout un événement caritatif puisque la particularité de l’événement réside dans les copilotes / navigateurs de ce rallye de navigation. Ce rôle sera tenu par des enfants malheureusement atteints par un cancer. Le rallye est organisé en collaboration avec l’association des P’tits Cracks qui accompagne chaque année des enfants atteints de cette maladie.
.

Rallye Ptits Cracks

.

Le Rallye des P’tits Cracks est ouvert à toutes les voitures de 1945 à 1980. Comme vous l’avez très certainement compris, il est demandé aux propriétaires de voitures anciennes de venir seul au volant de leur véhicule pour participer à ce rallye original. Chaque participant se verra attribuer un copilote avec qui il partagera la voiture, le roadbook mais également des souvenirs inoubliables au cours de l’après-midi.

Voici les grandes lignes du programme de cet événement :

  • 11h : Accueil des participants au parking Beauvillier à Vaucresson
  • 12h : Pique-nique sorti du coffre regroupant es propriétaires des voitures anciennes et les enfants
  • 14h : Départ du Rallye des P’tits Cracks pour une boucle d’environ 150 km
  • 17h : Arrivée du Rallye des P’tits Cracks et animations
.
Les inscriptions pour cet événement original mêlant automobile de collection et bonne cause sont d’ores et déjà ouvertes. Retrouvez ici le dossier d’inscription pour l’édition 2017 du Rallye des P’tits Cracks.
.

Steve McQueen désormais décliné en bande dessinée

Si la carrière cinématographique de Steve McQueen a été riche de succès, sa reconnaissance et son aura n’ont cessé de grandir depuis le décès de la star Hollywoodienne. Comme beaucoup de grands peintres, Steve McQueen aura eu une reconnaissance posthume même s’il est important de rappeler que de son vivant l’acteur était déjà adulé. Celui que beaucoup appellent désormais le King of Cool est décliné sous toutes les formes, que ce soit pour promouvoir des lunettes de soleil, une marque de vêtements. Les magazines de mode louent sans réserve son style et Steve McQueen semble être devenu monsieur parfait pour les annonceurs ce qui était loin d’être le cas de son vivant.

Les voitures ou tout autre objet lui ayant appartenu s’arrachent à prix d’or dans les ventes aux enchères. Ces films sont souvent réédités, tout comme les documentaires sur sa vie dont le dernier en date est Steve McQueen : The Man & Le Mans. On peut apprécier ou regretter cette McQueen mania, mais le phénomène est indéniable.
.

Steve McQueen in Le Mans

.

Le King of Cool aura désormais droit à sa bande dessinée, celle-ci est naturellement intitulée Steve McQueen in Le Mans. Derrière les bulles et les vignettes, on retrouve Sandro Garbo et les équipes de son studio. La bande dessinée s’inspire directement du film Le Mans qui a tenu un rôle central dans la vie et dans la carrière de Steve McQueen.

L’auteur présente Steve McQueen in Le Mans comme un hommage à Steve McQueen mais également comme un cadeau pour les passionnés de course automobile. La réalisation de l’album aura nécessité plus de trois ans de travail afin de retranscrire au mieux les formes inoubliables des voitures de l’époque mais également les couleurs propres aux années 70.

L’édition hommage en format relié de l’album vient de sortir et celle-ci devrait naturellement être disponible dans les allées du salon Rétromobile qui se déroulera à la Porte de Versailles dans un peu moins d’un mois.
.

Interieur BD McQueen

.

Pour plus de renseignements ou pour commander votre exemplaire de Steve McQueen in Le Mans : http://mcqueenlemans.com

.

Vente RM Sotheby’s lors de Rétromobile 2017

La semaine dernière en vous présentant la vente d’une collection de Porsche, nous évoquions la vente RM Sotheby’s qui se tiendra dans le cadre du salon Rétromobile 2017. Le catalogue de la vente ayant été publié, il est temps de le feuilleter pour découvrir quels sont les trésors qui s’y cachent.

Exposition des voitures :

  • Mardi 7 février de 12h à 18h (entrée libre)
  • Mardi 7 février de 18h à 21h (sur présentation du catalogue vendu 70€)
  • Mercredi 8 février de 10h à 12h (entrée libre)
  • Mercredi 8 février de 12h à 16h (sur présentation du catalogue)

.
Comme lors des éditions précédentes, RM Sotheby’s fait l’effort d’ouvrir l’exposition des voitures sur entrée libre à certains créneaux. Si vous êtes dans la capitale à cette période, ne manquez pas le spectacle des voitures présentées qui vaut toujours le déplacement.

La vente se déroulera le mercredi 8 février à partir de 18h, près de quatre-vingt lots seront mis aux enchères au cours de celle-ci. Nous ne savons pas qui officiera derrière le marteau puisque le réputé commissaire-priseur polyglotte Max Girardo a quitté RM Sotheby’s pour fonder son entreprise de négoce de voitures de prestige à Londres.

Avant d’explorer le catalogue de la vente parisienne, une petite digression concernant les Alfa Romeo Giulietta et Giulia Sprint Speciale. Ces voitures réputées très rares figurent pourtant au catalogue de la plupart des ventes aux enchères. Les cotes de ces modèles étant devenues stratosphériques, la plupart des Sprint Speciale toujours existantes sont constamment en ventes. On constate exactement le même phénomène sur les Porsche Carrera RS 2.7 dont un modèle figure d’ailleurs au catalogue.
.

Alfa SS

.
La star de la vente sera très certainement la Porsche 917/10 prototype. Les 917 ont toujours déclenché la frénésie des acheteurs même s’il s’agit ici d’une version prototype. L’estimation située entre 4 600 000€ et 5 500 000€ confirme la folie qui entoure les Porsche 917 et leur légende aux 24 heures du Mans.

Le phénomène des Youngtimer continue de prendre de l’ampleur et RM Sotheby’s propose l’un des modèles les plus emblématiques de la période la Renault 5 Turbo. Deux voitures seront proposées à la vente, l’une en version routière estimée entre 75 000€ et 95 000€ et une autre plus exclusive, une version Group B débordant de chevaux et estimée entre 200 000€ et 250 000€.
..

.

Du coté des anglaises, on notera la présence d’une Lotus Elite, d’une incontournable Jaguar Type E, d’une magnifique Aston Martin DB4 Série IV accompagnée d’une DB6 Vantage ainsi qu’une Austin-Healey 100M Le Mans qui avait déjà été présentée l’an dernier.

Toujours en ce qui concerne les Austin-Healey, une 3000 MKIII BJ8 Works de rallye ayant remporté le Rallye de Spa-Liège-Spa en 1964 sera mise aux enchères. La voiture a été entièrement restaurée et est estimée entre 340 000€ et 450 000€. Il sera intéressant de suivre les enchères concernant cette voiture, malgré son intérêt historique, les estimations nous semblent quelque peu optimistes. Les Austin-Healey Works ont toujours était en retrait en ce qui concerne les cotes par rapport à d’autres modèles britanniques comme par exemple Jaguar ou Aston Martin.

Notre coup de cœur de la vente s’est porté sur une Jaguar SS100 2 ½ litre roadster. Ce modèle a fait basculer Jaguar qui s’appelait alors encore SS (Standard Swallow) Jaguar dans le monde des constructeurs de voitures de sport.
.

.

La SS100 dans sa version 2 ½ litres développait un peu plus de 100 chevaux, une puissance qui peut paraître dérisoire aujourd’hui mais qui à la fin des années 30 en faisait une voiture de sport. La voiture proposée à la vente est toujours équipée de son moteur d’origine et tous les numéros concordent, ce qui est relativement rare pour une voiture de plus de 70 ans.

Produite en 1941, cela en fait une des dernières SS100 fabriquées, l’assemblage des voitures cessant quelques mois après en raison de la seconde guerre mondiale. L’historique de cette SS100 est connu depuis les années 50 et la voiture est annoncée comme étant en très bon état avec un compteur affichant seulement 52000 miles. La voiture étant rare elle est évidemment très chère et est estimée entre 385 000€ et 445 000€.
.

Retrouvez ici l’intégralté du catalogue de la vente RM Sothebys Paris 2017

.

Une collection de Porsche chez RM Sotheby’s à Paris

Dans un peu moins d’un mois, le salon Rétromobile ouvrira ses portes et attirera les collectionneurs venus du monde entier. Comme c’est désormais le cas depuis plusieurs années, le salon s’accompagne désormais d’une semaine de ventes aux enchères avec les ventes RM Sotheby’s, Bonhams et enfin la vente officielle Artcurial Motorcars. L’échéance approchant petit à petit, les maisons de vente commencent à dévoiler les futures stars de leurs ventes.

RM Sotheby’s vient d’annoncer la mise en vente de 13 Porsche issues de la collection d’un passionné de la marque. La collection basée en Suisse comporte des modèles particulièrement rares comme une 356 Pre-A Speedster ou encore l’ancêtre des supercars la 959 Sport. Malgré les cotes très élevées de chacun de ces modèles, les 13 lots seront tous proposés sans prix de réserve.
.

Porsche RM Sothebs.

Est ce le succès de la vente Duemila Ruote qui incite RM Sotheby’s à continuer sur le même mode de fonctionnement ? La maison de vente aux enchères fait confiance aux voitures qu’elle a sélectionné et à l’engouement des acheteurs pour atteindre les enchères en rapport avec les modèles d’exception.

Voici la liste complète des 13 Porsche qui seront proposées aux enchères le mercredi 8 février prochain :

  • 356 Pre-A 1600 Speedster par Reulter de 1955
  • 914/6 de 1970
  • 912 E de 1976
  • 924 Carrera GT de 1981
  • 911 Turbo « Flat Nose » de 1986
  • 959 Sport de 1988
  • 928 GTS de 1993
  • 911 Turbo S 3.6 de 1994
  • 911 GT3 Clubsport de 2000
  • 911 GT3 RS de 2004
  • 911 GT2 Clubsport de 2004
  • 911 Turbo S Cabriolet de 2005
  • 911 Carrera S Martini Racing Edition 2014

.

Parmi ces modèles on constatera une grande majorité de Porsche récente mais celles-ci ont été sélectionnées avec soin puisque dans la plupart des cas il s’agit de séries limitées ou des modèles les plus performants. Notre penchant naturel pour les anciennes nous entraine vers les modèles les plus âgés.

La 356 est une version Speedster Pré-A, autant dire l’une des plus anciennes et des plus désirables, les enchères devraient atteindre des niveaux très élevés pour ce véhicule. La Porsche 914/6 avec son moteur 6 cylindres en position centrale offre puissance et agilité et se montre redoutable dès que la route devient sinueuse. Enfin la 912 proposée à la vente est elle aussi très rare puisqu’elle date de 1976, il s’agit donc d’une Série G très peu déclinée à l’époque en 4 cylindres.

La vente aux enchères RM Sotheby’s de Paris se déroulera Place Vauban (derrière les Invalides) le 8 février 2017 à partir de 18h.
.

RM Sothebs Paris Sales 2017

.

La Traversée de Paris 2017 en vidéo

Hier nous vous proposions notre résumé ainsi que les photos de la Traversée de Paris 2017. Il est temps de mettre les images en mouvement et de vous emmener à bord de l’Austin Cooper S pour une balade dans les rues de la capitale. Au programme, une trentaine de kilomètres, quelques bouchons, un temps interminable passé à attendre que les feux rouges passent enfin au vert mais également de nombreux monuments.
.

img_8935

.

Paris est réputée pour être la plus belle ville du monde, la Traversée de Paris 2017 proposait pèle mêle le château de Vincennes, les places de la Bastille, de la Nation, de la République, Montmartre et son Sacré Cœur mais également les places de la Madeleine, de la Concorde et des Invalides. Si la Tour Eiffel veillait comme de coutume sur les participants de l’édition 2017 de la Traversée de Paris, celle-ci s’était drapée de brouillard en ce dimanche 8 janvier 2017.

Le premier propriétaire de notre Austin n’avait pas jugé bon de commander la voiture avec la radio d’époque. Nous avions un moment envisagé de chanter pour accompagner notre périple dans Paris mais les conditions météo étant déjà peu engageantes nous ne souhaitions pas ajouter de pluie. Nous avons donc fait appel aux Beatles pour mettre en musique notre Traversée de Paris mais pour de sombres questions de droit d’auteur sur YouTube ceux-ci ont décliné notre invitation. Nous espérons que notre second choix musical vous plaira.

Le démarreur est lancé, il est temps de prendre place à bord de la Mini pour participer de l’intérieur à la Traversée de Paris 2017, on vous emmène :
.

.

PS : On insiste, non les anglaises ne tombent pas en panne, il ne faut pas se fier aux apparences. Elles offrent juste à leurs propriétaires des arrêts non programmés pour profiter au mieux de la Traversée de Paris.

.

La Traversée de Paris 2017 vécue de l’intérieur

Dimanche matin 7h00, au 3ème sous sol d’un parking sous terrain de la capitale, une Austin Cooper S se réveille de sa torpeur. Petit à petit le moteur se réchauffe et trouve son ralenti, il est temps de partir avant que l’échappement relativement libre ne réveille tous les habitants de l’immeuble.

Le ciel est bas, comme les températures qui n’incitent pas à mettre une ancienne dehors. Pourtant plus l’on se rapproche de l’esplanade du château de Vincennes plus l’on croise des automobiles anciennes aux formes et aux couleurs immédiatement identifiables. Notre Mini se sent de moins en moins seule au milieu de ses camarades du jour.

Les habitués de la Traversée de Paris retrouvent l’habituel joyeux capharnaüm de l’esplanade du Château de Vincennes. Les voitures qui viennent rechercher leur roadbook et leurs plaques de rallye croisent celles qui s’élancent pour les premiers hectomètres de la Traversée de Paris 2017.
.

.

Dès 8h, notre Austin Cooper S prend le chemin de la capitale et les bouchons débutent avec l’apparition des premiers feux rouges. Les organisateurs de Vincennes en Anciennes annoncent que la Traversée de Paris 2017 est complète et nous les croyons sans peine tant les véhicules sont nombreux. Les feux tricolores rythment le parcours et l’on se fait tour à tour distancer ou rattraper par les véhicules participants au gré de la circulation.

Comme de coutume, le roadbook n’est pas des plus précis mais la Traversée de Paris est plus un prétexte à une balade dans la capitale qu’un réel parcours balisé précisément dans les rues parisiennes.

Signalons que la montée vers Montmartre s’est faite cette année sans souci et quasiment sans bouchon. Une fois au pied du Sacré Cœur on retrouve le mélange unique des voitures anciennes, des touristes et des joggeurs que génère à chaque édition la Traversée de Paris. Notre petite Mini n’a aucun mal à se trouver une place pour faire une petite pause et prendre quelques photos. A notre arrivée, un groupe de cyclistes en vélo d’époque vient de gravir le « col » de Montmartre qui constitue le point culminant du parcours du jour.
.

.

Après le Sacré Cœur, cap sur la Concorde puis les Invalides. Heureusement les températures positives ont écarté tout risque de verglas et nous pouvons redescendre de la Butte de Montmartre par la route et non en luge. La place de la Concorde est littéralement prise d’assaut. Des passionnés et des clubs ne participant pas nécessairement à la Traversée de Paris se sont donnés rendez vous sur place. En ce dimanche 8 janvier 2017, la Place de la Concorde prend des allures de Salon de l’Automobile de toutes les époques. Un policier tentera bien en vain de réguler la circulation mais renoncera rapidement devant l’ampleur de la tache.

Après la place des Invalides, les anciennes sont de plus en plus clairsemées, certaines reprennent le chemin de Vincennes alors que d’autres rentrent chez eux selon l’itinéraire de leur choix.
.

img_8893-copier

.

Comme souvent, les voitures de la Traversée de Paris hivernale sont différentes ce celles de la version estivale. Les voitures sont très variées et on retiendra pour cette édition 2017 une forte concentration de Fiat 500 mais également de Jaguar Mk2.

Conduire ou prendre des photos, il faut choisir mais choisir c’est renoncer et nous avons donc fait notre possible pour concilier les deux entre pilote et copilote. Voici donc une sélection de nos photos prises lors de la Traversée de Paris 2017 :

.

Retrouvez ici l’intégralité de nos photos de cet événement

.
Nous vous préparons une vidéo de cette Traversée de Paris en Austin Cooper S qui sera publiée dans quelques jours.

.

Où voir la Traversée de Paris 2017 ?

Traditionnel rendez-vous du 1er weekend de janvier, la Traversée de Paris réunira quelques 800 participants ce dimanche 8 janvier 2017 dans les rues de Vincennes et de la capitale. Les équipes de Vincennes en Anciennes qui organisent l’événement ont dévoilé quelques-uns des points de passage afin de permettre aux spectateurs de voir passer les autos, motos, cyclos, vélos sans oublier les camions et parfois les tracteurs. Si vous souhaitez voir passer ces véhicules d’une autre époque il faudra vous lever tot.

L’affiche de la Traversée de Paris 2017 donnait déjà un indice sur le parcours avec une illustration de Thierry Dubois présentant les véhicules devant le centre Pompidou plus connu sous le nom de Beaubourg. Le parcours présente un mix de lieux inédits et de lieux plus convenus comme par exemple le traditionnel passage à Montmartre.
.

traverseedeparis2017

.

Voici quelques points de passage de la Traversée de Paris 2017 :

Vincennes

  • 8 h 00 – 8 h 30 : Esplanade du château de Vincennes > Avenue Daumesnil
    .

Paris

  • 8 h 30 – 9 h 30 : Boulevard Voltaire
  • 9 h 30 – 10 h 00 : Beaubourg > Rue de Rivoli > Rue du Louvre
  • 10 h 00 – 10 h 30 : Rue Caulaincourt > Rue Lamarck
  • 10 h 30 – 11 h 00 : Boulevard de Clichy > Boulevard des Batignolles > Rue Tronchet
  • 11 h 00 – 11 h 30 : Boulevard du Montparnasse, > Rue de Rennes > Boulevard Saint-Germain
  • 11 h 30 – 12 h 00 : Boulevard Soult > Avenue Courteline
    .

Saint-Mandé

  • 12 h 00 – 12h30 : Avenue de Bel Air > Route de la Tourelle > Avenue des Minimes
    .

Vincennes

  • A partir de 12h30 : Esplanade du château de Vincennes

.

La Traversée de Paris du mois de janvier 2017 mettra à l’honneur les années 70 et 80 notamment au travers des Youngtimer. Toutes les voitures de plus de 30 ans sont naturellement acceptées à condition que celles-ci soient dûment inscrites à la Traversée de Paris.

Si vous croisez une Austin Cooper S rouge avec le toit blanc, n’hésitez pas à venir nous voir car nous serons au volant de cette petite anglaise parfaitement adaptée aux rues étroites de la capitale. Comme de coutume, nous ne manquerons pas de vous ramener de nombreuses photos de cet événement.

.

Triste réseau routier français

Je ne sais pas si vous avez remarqué mais progressivement le débat autour de l’automobile est passé de la sécurité routière à la pollution. Alors oui, de temps à autre, suite à un mauvais mois en terme de sécurité routière ou un grave accident, le sujet revient sur la table mais la priorité est désormais dans les médias à la sacrosainte pollution de l’air. Une bonne illustration de cette évolution des centres d’intérêt est que la très chère Chantal Perrichon a quasiment disparu du paysage médiatique au profit de la toute aussi sympathique Anne Hidalgo.

Ce changement d’intérêt se traduit également par un changement de répartition au niveau des budgets de l’Etat. De plus en plus de personnes mesurent plusieurs fois par jour la qualité de l’air et inventent des mesures contraignantes alors que dans le même temps de moins en moins d’ouvriers travaillent à l’amélioration de la qualité du réseau routier. Les explications profondes vont plus loin que ce simple changement d’intérêt puisque le transfert de responsabilité il y a quelques années des routes nationales de l’état aux régions et départements n’a pas aidé. La responsabilité ayant été transférée mais pas les budgets, l’entretien des routes a été réduit au strict minimum faute de budget au niveau des collectivités locales.
.

Carte Michelin

.

Un trajet de 300 kilomètres à travers la France en Austin Mini de 1966 (les vraies Mini pour certains, les méchantes qui polluent pour d’autres) permet d’avoir une bonne idée de l’infrastructure du réseau routier français. Qui dit trajet en voiture ancienne dit utilisation du réseau secondaire loin de nos belles autoroutes relativement bien entretenues en contrepartie de tarifs toujours plus élevés.

En empruntant le réseau secondaire, la carte postale bucolique s’arrête rapidement et laisse place à la dure réalité du réseau routier français en 2016. Les trous et autres nids de poules sont de plus en plus marqués bien que l’hiver ne soit pas encore passé. Certaines portions à vous faire perdre une roue de 10 pouces feraient presque passer les routes belges pour un billard.

Quand ce n’est pas un trou, c’est une bosse sous forme de dos d’âne ou de ralentisseur qui tente de venir à bout de vos amortisseurs. Ceux-ci sont signalés de manière aléatoire, voire pas du tout lorsqu’un conseil municipal a voté l’installation d’un ralentisseur sans prévoir le budget complémentaire pour la signalisation. Pour nos amis écologistes rappelons que chaque ralentisseur implique comme son nom l’indique un ralentissement qui précède une ré-accélération génératrice de consommation de carburant supplémentaire. Une véritable ineptie écologique qui à la longue vous attaque aussi les lombaires.

nationale-10

Une fois que vous avez survécu à ces différents obstacles principalement urbains, vous voilà sur les anciennes routes nationales désormais devenues régionales. A la lueur des phares de votre chère ancienne vous cherchez alors désespérément les lignes blanches qui démarquent le milieu et le bord de la chaussée. La dernière dotation en peinture blanche de la Direction Départementale de l’Equipement doit dater de l’an 2000 et cela se voit sur le réseau routier. Ces lignes sont pourtant primordiales pour la sécurité de tous, d’autant plus la nuit et l’hiver.

En même temps je plaide coupable, quelle idée d’utiliser une voiture de plus de 50 ans qui pollue en hiver alors que les médias nous ont bien averti des risques de neige et de verglas. Je devrais me fondre dans la masse en achetant un monospace diesel climatisé et doté des dernières technologies de conduite autonome. Finalement cela non plus n’est pas possible, le diesel étant selon nos responsables politique la source de tous les maux et comment faire fonctionner un système de conduite autonome si les lignes blanches de signalisation ne sont pas visibles …

On nous demande donc de conduire uniquement des voitures du 21ème siècle sur un réseau routier datant du 20ème. Pour résoudre cette équation impossible, nous avons décidé de continuer à rouler avec des voitures du 20ème siècle tant que cela sera possible. Longue vie aux voitures anciennes.

.

Les Tops et les Flops de 2016

L’année 2016 est sur le point de franchir le drapeau à damiers, il est donc temps de jeter un coup d’œil dans le rétro et de vous présenter nos souvenirs de cette année. Généralement lors des années précédentes, au cours du mois de décembre nous vous présentions nos 10 coups d’œil dans le rétro sous forme de clins d’œil à dix bons souvenirs de la saison écoulée. Malheureusement 2016 aura été riche en incidents mécaniques, nous avons donc décidé de sélectionner trois tops et trois flops qui relatent pour nous au mieux cette année 2016.

Top #1 : On a roulé à Goodwood
On débute nos coups de coeur par un lieu mythique, le circuit de Goodwood. Si le tracé n’a rien d’exceptionnel, la simple évocation de ce nom fait rêver tous les amateurs d’automobile de collection. Après avoir assisté en tant que spectateurs à plusieurs Revival et Members Meeting, nous avons eu l’occasion en novembre dernier de nous retrouver de l’autre côté des barrières et de prendre la piste. Sous une météo typiquement britannique, le circuit semblait nous être réservé avec seulement 5 voitures en piste. Morrissette toute heureuse de retrouver son Angleterre natale s’est parfaitement bien comportée et en a surpris plus d’un par sa vitesse dans des conditions d’adhérence précaires.
.

img_5418-copier

.

Top #2 : Bataille épique à Spa
Plus besoin de présenter le circuit de Spa-Francorchamps entré depuis bien longtemps au panthéon des circuits les plus mythiques et les plus appréciés des pilotes de course. Fin juin, Morrissette est en piste pour participer à la première édition des 3h de Spa-Francorchamps. Apres une séance d’essai compliquée, la MG B retrouve la bonne carburation pour le départ de la course. Avec plus de 70 voitures au départ, pas le temps de s’ennuyer et Morrissette se retrouve rapidement au milieu d’un peloton de 4 MGB, la moindre erreur se paye cash avec plusieurs places perdues instantanément. Le classement varie d’un tour à l’autre mais pas le plaisir de conduire avec de véritables batailles portières contre portières mais dans le respect des carrosseries.
.

.

Top #3 : Nouveau Look pour une nouvelle saison
Morrissette n’est pas passée entre les mains de Cristina Cordula mais a reçu une nouvelle grille de calandre et un nouveau bas volet avant. Le radiateur d’huile a ainsi migré devant le radiateur d’eau et Morrissette se présente avec un nouveau look conforme au règlement FIA. En complément de cette face avant, de nouveaux pneus Avon remplacent les Yokohama et donnent un look plus vintage à la MG B. Pour ses premiers tours de roues au Mans au mois de février, Morrissette se présente donc sous ses plus beaux atouts.
.

En contrepartie des tops de l’année, il y a malheureusement eu aussi quelques flops :

Flop #1 : Casse moteur épisode 1
Lors de la séance de roulage au Mans avant le début de la saison, après quelques tours de circuit, le 4 cylindres de Morrissette ne tire pas comme d’habitude et il y a un léger bruit. Par précaution on rentre au stand pour vérification avant de causer trop de dégâts. Un premier diagnostic indique que quelque chose ne tourne pas rond dans le bas moteur. Le démontage révélera un défaut de graissage, résultat changement complet du moteur : bloc, vilebrequin, bielles, pistons … Une saison 2016 qui ne débute pas sous les meilleurs auspices mécaniques.
.

Coups dOeil4

.

Flop #2 : Casse moteur épisode 2
Une fois remis de ses soucis mécaniques du Mans, Morrissette participe à la course d’ASAVE Racing 65 du val de vienne puis aux 3h de Spa. Comme nous l’avons mentionné précédemment, la première heure de course est intense, puis les écarts se creusent et l’on entre réellement dans une course d’endurance. Au début du 3ème relais, soudainement la MG B ne tourne plus rond et émet un bruit plus proche de la chasse à courre que de la compétition automobile. Après un retour au stand non planifié, le verdict tombe, une soupape d’échappement ne s’ouvre plus c’est donc l’abandon. Au démontage, on découvrira qu’un poussoir a cédé. Nous sommes donc contraints de changer de nouveaux les poussoirs, tiges de culbuteurs et arbre à cames. Une saison 2016 définitivement à oublier sur le plan mécanique.

.

Flop #3 : Coup de chaud à Nogaro
Dernière course de la saison, la manche d’ASAVE Racing 65 se déroule sur le circuit de Nogaro dans le Gers. Morrissette ne donne pas toute sa puissance et les choses vont aller en empirant avec l’augmentation de la température. La MG B voit rouge et la température d’eau flirte avec les 110 degrés. Dans ces conditions pas d’autre choix que de lever le pied pour économiser la mécanique. Cette dernière course de la saison se transforme donc en gentille journée circuit avec les yeux rivés sur la température d’eau plutôt que sur les trajectoires et les points de freinage.
.

DSC_1564

.

Bonnes fêtes de fin d’année à tous et rendez-vous en 2017 pour de nouvelles aventures. Nous vous en dirons plus très prochainement.

.

« Articles Précédents