Archives du Tag Grand Palais

Retour en vidéos sur le Tour Auto 2017

Le clap de fin du Tour Auto 2017 a eu lieu hier midi à Biarritz. Afin de prolonger la magie de cette épreuve et de patienter jusqu’à l’édition 2018, nous vous proposons de revenir en vidéos sur les différentes étapes du Tour Auto 2017 ainsi que sur les images marquantes de l’épreuve.

.

L’image du Tour Auto

La victoire finale se joue parfois a quelques centimètres dans le Tour Auto. Les images qui suivent en sont la parfaite illustration, la victoire ou l’abandon se jouant à quelques centimètres entre les arbres et le parapet du pont.

.

Le résumé étape par étape

.

.

.

.

.

.

Le résultat final

.

Tour Auto 2017 : Classements et vidéo de la 1ère étape

Longue de plus de 450 kilomètres, la première étape emmenait les concurrents du Tour Auto 2017 depuis le Grand Palais jusqu’au port de Saint-Malo. Les épreuves chronométrées se sont toutes déroulées dans la Sarthe avec tout d’abord une épreuve spéciale sur routes fermées avant une autre disputée sur le circuit Bugatti au Mans. Les concurrents ont ensuite parcouru une longue étape de liaison pour rejoindre la Bretagne.

.

Compétition

Dès la première spéciale, le duo britannique James Cottingham / Andrew Smith a donné le ton en imposant leur Ford GT40. La puissante américaine n’est pourtant pas particulièrement à l’aise sur les petites routes françaises, mais sa puissance à fait la différence. A la seconde place on retrouve un pilote bien connu du Tour Auto, Ludovic Caron sur son AC Cobra. En troisième position, Bernard et Anne Penlae réalisent une très belle performance au volant de leur Porsche 911 2 litres.

En retrouvant le circuit qui a fait sa légende, la Ford GT40 était beaucoup plus à son aise et réalise un doublé puisque Smith / Cottingham s’imposent devant les deux Olivier Ellerbrock et Louisoder. Le podium est complété par un autre V8 américain avec l’AC Cobra de Frédéric Jousset et Paul Miliotis. Signalons que Ludovic Caron a eu des soucis électriques lors de l’épreuve du Mans qui lui ont fait perdre plus de deux minutes.
.

.

Logiquement Cottingham et Smith sont en tête à l’issue de la première journée de l’édition 2017 du Tour Auto. Ils devancent l’AC Cobra de Jousset / Miliotis et la GT40 de Ellerbrock / Louisoder. C’est donc un podium exclusivement composé de V8 américain qui se dessine au soir de l’arrivée à Saint-Malo. Jean-Pierre Lajournade, le vainqueur des deux précédentes éditions place sa Jaguar Type E au pied du podium après avoir été régulièrement aux avant-postes toute la journée.
.

Pos

Pilote / Copilote

Nat Voiture Temps Ecart

1

Andrew SMITH / James COTTINGHAM

GBR/GBR Ford GT40 20m26s

2

Frédéric JOUSSET / Paul MILIOTIS

FRA/FRA

Shelby Cobra 289

21m27s 1m01s
3 Olivier ELLERBROCK / Olivier LOUISODER DEU/DEU Ford GT40 21m32s

1m06s

.

Périodes G1 et G2

Lors de la première spéciale du jour, c’est un pilote Porsche bien connu qui s’impose, Claudio Roddaro et Marco Antonacci placent leur 911 devant l’Alpine A110 de Richard Doux et Sylvain Guy. Ce podium hétéroclite est complété par Daniel Viard et Didier Haquette sur Ford Escort.
.

.

Comme dans le plateau compétition, le circuit Bugatti réussit à une GT40 puisque Philippe Vandromme et Frédéric Vivier s’imposent. Daux / Huy se classent de nouveau second en devançant l’Alfa Romeo 1750 GTAM de Jorg Richard et Louis Lemberg.

Au terme de cette première journée on retrouve sur le podium provisoire les mêmes pilotes et voitures que lors de l’épreuve du circuit Bugatti.
.

Pos

Pilote / Copilote Nat Voiture Temps Ecart

1

Philippe VANDROMME / Frédéric VIVIER FRA/FRA Ford GT40 22m07s

2

Richard DOUX  / Sylvain GUY FRA/FRA Alpine A110 1800 22m25s

0m18s

3

Jorg Richard LEMBERG / Louis LEMBERG

DEU/DEU Alfa Romeo 1750 GTAM 23m46s

1m39s

.

Périodes H1, H2 et I

La aussi la première épreuve voit une Porsche s’imposer, il s’agit de la 911 RSR 2,8L de Raymond Narac et Michel Lecourt. On retrouve ensuite la De Tomaso Pantera de Didier Sirgue et Jean Michel Carrière. Le podium constitué d’habitués du Tour Auto est complété par Mr John of B et Sibel sur leur toujours impressionnante Ligier JS2 DFV.

L’épreuve mancelle verra la Porsche ayant remporté la spéciale précédente plonger dans le classement. Très à l’aise sur les circuits, la Ligier JS2 de John of B / Sibel s’impose avec quasiment une minute d’avance sur ses plus proches rivaux. On retrouve ensuite Christophe Grenier et Guillaume Puget sur leur Ferrari 308  GTB Gr.IV. Le podium manceau est complété par la Porsche 911 RSR 3.0L des américains Cooper Mac Neil et Gunnar Jeannette.

Au soir de la première journée on retrouve logiquement John of B / Sibel à la première place du classement général provisoire. Ils devancent Sirgue / Carriere au volant de leur De Tomaso Pantera. Grace à leur performance sur le circuit Bugatti Grenier / Puget hissent leur Ferrari sur la troisième marche du podium provisoire.
.

Pos

Pilote / Copilote Nat Voiture Temps Ecart
1 John of B. / SIBEL FRA/FRA Ligier JS 2 DFV 20m10s

2

Didier SIRGUE / Jean Michel CARRIERE FRA/FRA De Tomaso Pantera 21m07s 0m57s
3 Christophe GRENIER / Guillaume PUGET FRA/FRA Ferrari 308 GTB GrIV 21m23s

1m13s

.

.

Régularité

Dans la catégorie régularité, la première épreuve est remportée par un équipage ayant déjà remporté deux fois le Tour Auto. Il s’agit de la Ferrari 250 GT Berlinetta des argentins Martin H. et Francisco Sucari. Ils devancent la Peugeot 504 engagée par le constructeur de Sochaux et confiée aux mains du journaliste Etienne Bruet et de Laurent Picard. Jérôme Dupard et Emmanuel Saussereau se classent troisièmes au volant de leur Ford Escort Mexico. Comme souvent en régularité, les écarts sont très faibles.

C’est un nouvel équipage argentin composé de Tomas Hinrichsen et Solange Mayo qui l’emporte au volant de leur Maserati 200 SI. Ils devancent les spécialistes de la régularité Georges Henri Meylan et Julien Stervinou sur Alpine A110 1800 GrIV. Le podium est complété par d’autres habitués, à savoir John A. et Dorine Mollenkamp sur Lotus Elan. Sur circuit les écarts sont plus faibles encore que lors des épreuves spéciales.

Le classement général est dominé par un équipage n’ayant pas figuré dans le top 3 des deux épreuves de la journée. Il s’agit de Claudio et Arturo Scalisse sur Porsche 911 RS 2.7L. On retrouve ensuite respectivement les équipages Dupard / Saussereau et Meylan / Stervinou.
.

Pos

Pilote / Copilote Nat Voiture Temps Ecart

1

Claudio SCALISSE / Arturo SCALISSE ARG/ITA Porsche 911 RS 2.7L 0m06s
2 Jérôme DUPARD / Emmanuel SAUSSEREAU FRA/FRA Ford Escort Mexico 0m06s
3 Georges Henri MEYLAN / Julien STERVINOU CHE/FRA Alpine Renault A110 1800 GrIV 0m07s

0m01s

.

Vous pouvez retrouver les classements détaillés de toutes les catégories (VHC, Indice de Performance, G1, G2, H1, H2, I et Régularité) ainsi que le classement en direct des étapes en cours en cliquant ici.

.

Pour compléter ces classements, voici le résumé en vidéo de cette première étape du Tour Auto 2017 disputée entre Paris et Saint-Malo :
.

.

.

La deuxième étape du Tour Auto disputée mercredi 26 avril emmènera les concurrents du Tour Auto depuis Saint-Malo jusqu’à Nantes. Aucun circuit n’est au programme mais trois épreuves spéciales seront disputées sur les petites routes de Bretagne.

.

 

Une nuit au musée éphémère du Grand Palais pour le Tour Auto 2017

Depuis maintenant plusieurs années, le Grand Palais accueille les vérifications administratives et techniques du Tour Auto. Nous avons déjà mentionné à plusieurs reprises à quel point l’architecture de l’édifice et les anciennes voitures se marient à merveille.

N’ayant pu nous rendre à la journée de vérifications administratives et techniques, nous avons opté pour la soirée VIP qui se déroule le lundi soir. Nous nous sommes donc frayé un passage entre les coupes de champagne et autres cocktails afin de vus ramener des photos des belles carrosseries attendant avec impatience le départ de l’épreuve.

L’éclairage relativement faible du Grand Palais donne une lumière tamisée qui confère une ambiance de musée voire de réserve de celui-ci. Le musée éphémère créé le temps d’une soirée à l’occasion du départ du Tour Auto est sans conteste l’un des plus beau du monde.

Nous vous laissons flâner dans les allées au travers de nos différentes photos. Que vous soyez plutôt anglaises, italiennes, américaines, allemandes ou encore françaises vous trouverez forcément votre bonheur parmi les voitures participants à l’édition 2017 du Tour Auto :
.


.

Les forces en présence au départ du Tour Auto 2017

Le Tour Auto 2017 s’élancera dans quelques heures depuis Paris, les voitures sont arrivées dimanche après-midi sous la verrière du Grand Palais. La journée de lundi permettra aux mécaniques de se reposer car la journée sera dédiée aux vérifications techniques et administratives. La compétition débutera réellement mardi matin pour se terminer dans la nuit de samedi à dimanche aux alentours de Biarritz.
.

.

Nous vous avions déjà présenté le parcours détaillé il y a quelques jours, intéressons-nous désormais aux forces en présence. Du coté des favoris, Jean-Pierre Lajournade au volant de sa Jaguar Type E sera de nouveau au départ et tentera de réaliser la passe de trois après avoir remporté les éditions 2015 et 2016. Face à lui on retrouvera une armée d’AC Cobra emmenées notamment par Ludovic Carron. Toujours du côté des américaines, deux Ford GT40 lutteront pour la victoire finale aux mains de Andrew Smith / James Cottingham et Olivier Ellerbrock.

Parmi les prétendants au podium n’oublions pas les voitures de plus petites cylindrées, notamment les Lotus Elan pilotées par Damien Kohler ou encore Nicolas Melin. Les MG B seront largement représentés dans le plateau 3 avec pas moins de quatre roadsters à l’octogone au départ de l’édition 2017 du Tour Auto.

En catégorie régularité, il est difficile de dégager un favori tant les écarts sont variables d’une spéciale à une autre et d’une année à l’autre. Parmi les célébrités engagées, Gregory Galiffi le présentateur de l’émission Direct Auto sera au départ au volant d’une Alfa Romeo Giulia 1300 GT Junior en régularité. Dans la même catégorie on retrouvera le bassiste de Colplay, Guy Berryman qui disputera l’épreuve avec une Ferrari Dino 246 GT.
.

.

En ce qui concerne les constructeurs, Peugeot continue son engagement au Tour Auto avec la participation d’une Peugeot Coupé 204 et d’une 504. La décoration nous semble moins réussi que celles des voitures engagées l’année précédente mais cela est une simple question de gout. Les organisateurs ont décidé de mettre à l’honneur les marques françaises disparues, c’est pourquoi l’on retrouve plusieurs CG, René Bonnet et autres Jidé au départ de l’épreuve.
.

Retrouvez ici la liste complète des participants au Tour Auto 2017 répartis dans les différentes catégories.

.

Où voir le Tour Auto 2017 ?

Les grandes lignes du parcours du Tour Auto étaient déjà connues depuis plusieurs mois avec un départ comme de coutume à Paris et une arrivée à Biarritz. Entre les deux, une boucle inédite par la Bretagne sera proposée aux concurrents et aux spectateurs avant de mettre le cap au sud. La répartition des villes étapes, des circuits ainsi que des épreuves spéciales était également connue.

Restait à dévoiler le parcours détaillé, c’est désormais chose faite. Les équipes de Peter Auto viennent de rendre public l’itinéraire qui sera emprunté par les 250 concurrents du Tour Auto pour relier Paris à Biarritz. En espérant que ces précisions permettrons de répondre aux nombreuses questions que vous nous avez envoyé quand à l’itinéraire de l’édition 2017 du Tour Auto.

Le parcours détaillé est accompagné des horaires prévisionnels, si vous souhaitez voir passer la caravane du Tour Auto prévoyez toutefois large puisque entre la première et la dernière voiture il s’écoule généralement entre 2h30 et 3 heures.
.

N’hésitez pas à cliquer sur l’image ci dessous pour zoomer et tout connaître du parcours et des horaires .


.

Les grandes lignes du parcours

  • Lundi 24 avril : Paris, vérifications administratives et techniques
  • Mardi 25 avril : Paris – St Malo, 1 épreuve spéciale, circuit Bugatti (Le Mans
  • Mercredi 26 avril : St Malo – Nantes, 3 épreuves spéciales
  • Jeudi 27 avril : Nantes – Limoges, 2 épreuves spéciales, circuit du Val de Vienne (Le Vigeant)
  • Vendredi 28 avril : Limoges – Toulouse, 2 épreuves spéciales, circuit d’Albi
  • Samedi 29 avril : Toulouse – Biarritz, 1 épreuve spéciale, circuit de Pau-Arnos, 2 épreuves spéciales

.

Les horaires des circuits

Les circuits sont toujours un moment privilégié ou les spectateurs peuvent approcher les voitures dans les paddocks et les voir ensuite évoluer pendant plusieurs tours sur le tracé. Si vous souhaitez vous rendre sur les circuits empruntés par les concurrents du Tour Auto 2017, en voici le programme :

  • Circuit Bugatti (Le Mans) : Mardi 25 avril de 11h33 à 13h50
  • Circuit du Val de Vienne (Le Vigeant) : Jeudi 27 avril de 13h44 à 16h44
  • Circuit d’Albi : Vendredi 28 avril de 14h54 à 16h30
  • Circuit de Pau Arnos : Samedi 29 avril de 13h25 à 14h55

.

En ce qui concerne les spéciales routières, celles-ci ne sont pas dévoilées précisément à l’avance afin d’éviter toute forme de reconnaissance. Les parcours des épreuves spéciales seront mis en ligne sur la page Facebook du Tour Auto la veille pour les spectateurs souhaitant s’y rendre.

.

.

Rétromobile 2017, l’heure du bilan

Un peu plus d’une semaine après la fermeture des portes de l’édition 2017 du salon Rétromobile, il est temps de tirer le bilan de celui-ci aussi bien en terme de fréquentation que d’ambiance du marché de l’automobile de collection.

.

Les chiffres de fréquentation

Les organisateurs ont comptabilisé très exactement 118 266 visiteurs ce qui correspond à une hausse de 8% par rapport à l’édition 2016. Rétromobile 2017 se place donc dans les très bons crus en se rapprochant du record établi lors de l’édition 2015. Au-delà de ces chiffres bruts de fréquentation on retiendra la hausse croissante de l’espace occupé par le salon au sein de la Porte de Versailles. Rétromobile occupait cette année les halls 1, 2 et 3 et nul doute que cette extension devrait continuer dans les années à venir.
.

.

L’ambiance dans les allées du salon

Pour avoir arpenté pendant 2 jours le salon Rétromobile nous avons pu prendre le poul du public. Si les modèles proposés à la vente demeurent toujours particulièrement exclusifs et réservés à quelques bourses bien pleines, cela semble peu à peu entrer dans les mœurs. On entend de moins en moins de visiteurs ou d’exposants se plaindre du prix des modèles exposés, ceux-ci considérant désormais Rétromobile davantage comme un musée plutôt qu’un salon où l’on peut acheter des voitures. Conséquence directe de cette montée en gamme, les marchands de pièces détachées ont quasiment disparu du salon Rétromobile. Espérons que les clubs ne subiront pas le même sort car en s’installant au hall 3, ceux-ci sont de plus en plus éloignés du cœur du salon.

.

Les résultats des ventes aux enchères

Nous sommes déjà revenus de manière très détaillée sur les ventes RM Sotheby’s, Bonhams et Artcurial Motorcars organisées dans le cadre du salon Rétromobile 2017. Si l’on essai de dégager des conclusions de ces trois ventes, on constate que de manière générale les résultats sont plutôt bons avec Bonhams en dessous de la barre des 70% de lots vendus et les deux autres maisons de vente qui dépassent ce seuil.

On retrouve globalement des chiffres équivalents à ceux de 2016 si l’on ne prend pas en compte les modèles exceptionnels que l’on ne retrouve pas d’une année sur l’autre. Derrière ces chiffres, on retiendra la difficulté des maisons de vente pour faire monter les enchères et atteindre les prix de réserve.
.

.

Le trait commun entre les trois ventes est incontestablement une stabilisation du marché et des acheteurs de plus en plus connaisseurs. S’il est difficile de savoir si le phénomène de spéculation existe, on constate que les acheteurs sont prêts à mettre le juste prix pour une voiture et rarement plus. Si un modèle exceptionnel de part son historique ou son état peut toujours espérer de très fortes enchères, les modèles plus classiques ne donnent plus lieux à des déchainements d’enchères irrationnels.

Il faut toutefois relativiser ces conclusions car rappelons-nous qu’il y a quelques semaines la vente Duemila Ruote dépassait toutes les espérances en Italie. Le début de l’année 2017 semble plus calme au niveau des ventes aux enchères, nous verrons si les prochaines ventes confirment ou infirment cette tendance.

.

Si vous souhaitez revivre le salon Rétromobile 2017, nos galeries photos vous attendent ici ou bien ici.

.

Les photos de la vente Bonhams 2017 au Grand Palais

Au fil des éditions, la vente Les Grandes Marques du Monde au Grand Palais organisée par Bonhams s’inscrit comme un incontournable de la semaine de Rétromobile. Les habitués du Tour auto savent à quel point le Grand Palais se marie parfaitement avec les voitures de collection. Dans le cadre de la vente Bonhams, la grande charpente en métal donne un côté solennel à l’exposition des voitures. L’ambiance de la vente est particulièrement feutrée et l’on entend personne parler fort, la tendance serait plus au chuchotement qu’aux élévations de voix sous la coupole du Grand Palais. Cette quiétude est seulement interrompue par le montant des enchères qui s’égrène inévitablement arrêté par la chute régulière du marteau.
.


.

On est loin de l’ambiance typique des shows nord-américains des ventes RM Sotheby’s ou encore du joyeux capharnaüm français des ventes Artcurial Motorcars. Ce calme olympien semble se retrouver au niveau des enchérisseurs puisque les lots de la vente Bonhams semblent peiner à atteindre leurs estimations et à trouver preneurs. Attendons toutefois la publication officielle des résultats avant de tirer toute conclusion hâtive.

En attendant les résultats, nous vous proposons de découvrir les voitures exposées au Grand Palais dans le cadre de la vente Les Grandes Marques du Monde au Grand Palais. Beaucoup de voitures que l’on retrouve dans la plupart des ventes aux enchères : Ferrari, Porsche, Jaguar, Alfa Romeo, Lancia, Austin Healey, Renault … mais aussi des voitures d’avant-guerre qui font la spécificité de Bonhams.
.

.

La vente durera tout l’après midi au Grand Palais et elle est à suivre en live sur le site de Bonhams à l’adresse suivante : https://www.bonhams.com/auctions/24103/live/

.

Les informations pratiques du Salon Rétromobile 2017

Le salon Rétromobile a ouvert ses portes ce matin à 10h (mercredi 8 février) et les voitures anciennes seront les stars parisiennes jusqu’à dimanche soir (dimanche 12 février). Voici quelques informations pratiques afin de préparer au mieux votre visite de l’un des salons les plus important d’Europe.
.

.
Le salon se tient comme c’est désormais une habitude au parc des expositions de la Porte de Versailles à Paris. Il occupera cette année les halls 1, 2 et 3 montrant si besoin en était l’engouement croissant des anciennes.

.

Un salon, trois ventes aux enchères

Rétromobile est désormais une semaine de l’automobile de collection à Paris et toutes les grandes maisons de ventes aux enchères se doivent d’avoir leur vente parisienne. L’édition 2017 proposera trois ventes que nous vous avons précédement présentées. Celle-ci se dérouleront entre mercredi soir et vendredi soir :

.

Horaires d’ouverture

  • Mercredi 8 février de 10h à 22h
  • Jeudi 9 février de 10h à 19h
  • Vendredi 10 février de 10h à 22h
  • Samedi 11 février de 10h à 19h
  • Dimanche 12 février de 10h à 19h

.

Tarifs

  • Plein tarif : 18 €
  • Gratuit pour les enfants de moins de 12 ans

..

Adresse

Porte de Versailles
Hall 1, Hall 2.1, Hall 2.2
75015 Paris
.

Accès en transport en commun

Métro : ligne 12, station Porte de Versailles ou Ligne 8, station Balard
Tramway : T3 et T2 station Porte de Versailles
Bus : ligne 80 et 39 arrêt Porte de Versailles
RER : ligne C, station Boulevard Victor
.

Les Grandes Marques du Monde au Grand Palais 2017 par Bonhams

Nous continuons notre revue des ventes liées au salon Rétromobile 2017. Après nous être intéressés à la vente RM Sotheby’s, nous vous proposons une revue du catalogue de la seconde vente d’un point de vue chronologique organisée par Bonhams. Comme lors des années précédentes, la vente est intitulée Les Grandes Marques au Grand Palais et se tiendra le jeudi 9 février prochain sous la verrière du Grand Palais.

Les ventes aux enchères de la semaine de Rétromobile 2016 avaient obtenu des résultats pour la plupart en deça des attentes des maisons de ventes aux enchères et Bonhams avait été particulièrement touchée par cette contre-performance.

Pour redresser la barre en 2017, Bonhams a particulièrement travaillé son catalogue afin d’offrir des voitures de qualité mais également un choix le plus large possible. Comme de coutume, le catalogue va des avants guerres aux supercars modernes. Bonhams s’est fait une spécialité des ancêtres et proposera notamment deux Benz de 1893 et 1900 ainsi qu’une Panhard & Levassor de 1902.

Exposition des véhicules :

  • Mercredi 8 février de 9h à 17h30 (sur présentation du catalogue – 50€)
  • Jeudi 9 février de 8h à 9h (entrée libre)
  • Jeudi 9 février à partir de 9h (sur présentation du catalogue)

.

La vente se déroulera le Jeudi 9 février et débutera à partir de 12h avec les objets d’automobilia. La vente se poursuivra avec les deux roues à partir de 13h et seront suivies des automobiles à partir de 13h30. Près de 130 voitures seront mis aux enchères, la vente devrait donc s’étaler sur de nombreuses heures, surtout si les lots sont âprement disputés.

.

Les stars de la vente

La voiture la plus chère du catalogue est une Aston Martin Sport Ulster de 1935. Ce type de voiture n’est pas forcément très apprécié en France, mais il est plébiscité outre-manche. La voiture présente un historique impressionnant avec notamment un engagement aux 24 heures du Mans 1935. La voiture a terminé l’épreuve à une honorable 10ème place. L’Aston Martin a participé à diverses compétitions au cours des années 30 mais également plus récemment à des compétitions historiques comme en témoignent les nombreux stickers présents sur la carrosserie. L’histoire de la voiture est parfaitement documentée et la voiture est estimée entre 1,6 et 1,8 millions d’euros.
.

.

Toujours du côté des voitures extrêmement chères on notera la présence d’une Mercedes 300 SL. Si cette voiture n’est pas rare lors des ventes aux enchères, nous souhaitions mettre en avant ici les magnifiques photos présentant la 300 SL rouge dans un environnement brumeux. Si vous souhaitez acquérir la voiture pour réaliser les mêmes clichés, il vous faudra débourser entre 1,1 et 1,3 million d’euros.

.

Place aux utilitaires

On ne s’attend pas forcément à trouver des véhicules à vocation utilitaires au Grand Palais pourtant plusieurs figurent au catalogue Bonhams. L’an dernier un magnifique fourgon Romeo avait retenu notre attention. Cette année, la vente Les grandes Marques du Monde au Grand Palais proposera notamment une Renault Goetlette Pickup, un Land Rover Pickup, un original camion MV Agusta 1100 D2 AutoCarro ainsi qu’une plus ancienne Fiat 508 Ballila Pickup.
.

.

Notre coup de cœur de la vente est la Renault 4CV “pie”, un modèle mythique de la Police Française. Il s’agit ici d’un modèle de 1955 ayant réellement servi dans la Police, divers certificats accompagnant la voiture attestent de son originalité. Après sa carrière dans les forces de l’ordre, la 4CV a entamé une carrière cinématographique avec des apparitions plus ou moins remarquées dans de nombreux films dont l’Ours.
.

.

God Save the Jaguar E-Type

Du côté des anglaises, la marque la plus représentée est Jaguar avec notamment six Type-E couvrant tous les modèles allant de la série 1 à la série 3. Parmi les Type-E une magnifique version semi-lightweight de compétition que l’on verrait bien rejoindre notre garage si nos finances nous le permettaient. Si la voiture présente toutes les spécifications d’une voiture de compétition, elle n’a cependant pas le précieux passeport FIA nécessaire pour l’utiliser en compétition. Contrairement à ce qui est annoncé dans le catalogue, la voiture ne semble pas non plus pourvue de son arceau de sécurité. Si vous souhaitez acquérir cette belle anglaise, il faudra donc prévoir un budget supplémentaire aux 250 000€ à 300 000€ de l’estimation.
.

.

Toujours du côté britannique, plusieurs Aston Martin seront proposées à la vente avec notamment des V8 qui s’affirment de plus en plus en collection.

.

Allons enfants de la patrie

Impossible de réaliser une vente aux enchères en France et qui plus est au Grand Palais sans y inclure des automobiles françaises. La vente proposera donc trois Facel Vega, une Facelia, une FV3B ayant appartenue à Maurice Trintignant et enfin, le sommet de la gamme une HK500 et son redoutable V8.

Toujours du côté français, les Grandes Marques du Monde au Grand Palais proposera une Bugatti Type 27 Brescia Torpedo, une Delage D8 Cabriolet carrossée par Figoni ainsi qu’un rare Talbot Lago T14 America Coupé. Plus moderne, une Renault 5 Turbo Groupe B ex usine de 1983 sera également proposée à la vente avec une estimation ambitieuse entre 200 000€ et 300 000€.
.

.

Retrouvez ici l’intégralité du catalogue de la vente Les Grandes Marques du Monde au Grand Palais 2017

.

 

Cap sur la Bretagne pour le Tour Auto 2017

Les premières informations sur l’édition 2017 du Tour Auto viennent d’être dévoilées et l’on connait d’ores et déjà les dates et la région d’arrivée. La 26ème édition du Tour Auto se déroulera tout à la fin du mois d’avril, du 24 au 30 avril pour être précis.

Patrick Peter, organisateur de l’épreuve, avait laissé entendre dans des interviews que le Tour Auto 2017 passerait par la Bretagne, cette information est officiellement confirmée même si l’on ne connait pas encore la ville exacte d’arrivée.
.

IMG_2527

.

Les interdictions de circulation des véhicules anciens dans Paris n’ont pas d’impact sur le Tour Auto et celui-ci partira comme depuis plusieurs années du Grand Palais au cœur de la capitale. Les concurrents arriveront le dimanche au Grand Palais et le quitteront le mardi matin à l’aube avant même l’heure des restrictions. Entre les deux, la journée du lundi sera consacrée aux vérifications administratives et techniques. A cette occasion le Grand Palais sera ouvert aux visiteurs et en soirée différents cocktails et animations seront organisés par les partenaires du Tour Auto.

Aucun détail sur le parcours entre n’a pour l’instant été dévoilé. On sait seulement que l’édition 2017 du tour Auto débutera depuis Paris, passera par la Bretagne avant de mettre le cap au Sud pour l’arrivée.

.
Voici un premier teaser de l’édition 2017 du Tour Auto :
.

.

Chaque année, le Tour Auto met à l’honneur des marques où des modèles ayant marqué l’histoire de l’épreuve. Le Tour Auto 2017 célébrera les marques françaises Alpine, CG, Delahaye, Facel Vega, Hotchkiss, Jide, Ligier, Panhard, Pichon Parat, René Bonnet, Salmson où encore les Simca.

.

« Articles Précédents