Archives du Tag Renault

Une visite de Rétromobile 2017 en photos #2

Une, deux, trois, quatre … dix Ferrari d’exception. Une, deux, trois, quatre … dix Mercedes 300 SL. Une, deux, trois, quatre … dix Porsche 356. Pour résumer le salon Rétromobile 2017 on pourrait dire que celui-ci multiplie l’exceptionnel au point de le rendre banal. A titre de comparaison, les modèles cités en introduction sont plus présents dans les allées du salon qu’une plus populaire MG B ou encore qu’une Renault 4CV.

Certains regretteront que le salon Rétromobile devienne de plus en plus élitiste mais on peut aussi apprécier que de tels modèles soient présents à Paris le temps du salon. Bien souvent pour voir autant de véhicules d’exception il est nécessaire de visiter plusieurs musées et de faire des milliers de kilomètres. Rétromobile vous propose en échange de 18€ (somme très élevée pour un salon) d’accéder à un musée éphémère que vous ne retrouverez quasiment nulle part ailleurs. Oublions un temps les valeurs des voitures car celles-ci ne s’adressent qu’a une poignée d’acheteurs internationaux et admirons les voitures qui brillent de tous leurs chromes sur les podiums de Rétromobile 2017.
.


.

Pour ce deuxième volet de notre visite en photos, nous vous proposons de revenir en détail sur l’exposition dédiée aux 70 ans aux de la marque Ferrari. Toujours du côté des modèles rares et d’exception, nous vous emmenons également voir quelques-unes des voitures mises aux enchères par Artcurial Motorcars. Une halte sur les stands Jaguar s’impose la marque y présente outre ses incontournables Type E, une XKSS flambant neuve issue des quelques exemplaires récemment re-fabriqués. Nous terminerons cette visite pas un passage dans le Hall 3 dédié aux clubs qui se retrouvent un peu excentrés par rapport au cœur du salon mais qui continuent d’exposer des modèles intéressants.
.

.

Les portes du salon Rétromobile 2017 vont se fermer dans quelques minutes, les dates de la prochaine édition sont d’ores et déjà connues, celle-ci se déroulera du 7 au 11 février 2018.

.

Les résultats de la vente Bonhams 2017 au Grand Palais

Les années semblent se suivre et malheureusement se ressembler pour les ventes parisiennes de Bonhams. La cuvée 2016 de la vente Les Grandes Marques du Monde au Grand Palais n’avait pas atteint les résultats souhaités, il en sera certainement de même pour celle de 2017. La vente qui s’est déroulée ce jeudi s’est achevée avec 12,4 millions d’euros de vente répartis sur 85 lots pour sa partie automobile. Cela représente deux tiers des lots vendus, des résultats très en retrait par rapport à ceux affichés par la concurrence RM Sotheby’s une journée plus tôt.
.

.

Le catalogue Bonhams était pourtant riche et diversifié proposant pas moins de 131 lots avec les marques les plus prestigieuses attendues dans une telle vente : Rolls-Royce, Bentley, Ferrari, Porsche, Jaguar, Alfa Romeo, Talbot Lago, Facel Vega … Le commissaire-priseur aura pourtant fait son possible pour faire monter les enchères en laissant largement le temps nécessaire aux enchérisseurs avec une vente s’étalant sur toute l’après-midi.

Au regard des résultats, on constate que seulement deux voitures ont dépassé le million d’euros. D’un côté la star de la vente, une très belle Aston Martin Ulster Sports de 1935 qui a atteint 2,013 millions. La seconde millionnaire est une Mercedes-Benz 300 SL Coupé Papillon qui a été négociée en marge de la vente.
.

.

Les résultats de la vente en retrait par rapport aux attentes s’expliquent par un nombre relativement important de voitures n’ayant pas trouvé preneurs estimées entre 300 000€ et 500 000€. Dans cette liste d’invendus on retrouve notamment une Delage D8 Cabriolet, une Lancia Aurelia b24S Cabriolet, une Talbot Lago T14 America Coupé ou encore une Alfa Romeo 6C 2300. Dans le même cas de figure, des voitures plus modernes n’ont pas changé de mains comme l’Audi Quattro Sport Coupé et la Lancia Stratos Groupe 4.

De manière générale beaucoup de voitures ont été vendues dans la fourchette basse de leur estimation voir en dessous. Notons que seulement 11 lots ont dépassé la fourchette haute de leur estimation si l’on inclut les frais de vente.

Du coté des satisfactions, outre les voitures dépassant le million citées précédemment on retiendra la Facel Vega Facellia F2B Cabriolet vendue plus de 86 000€ soit le double de son estimation. La charmante 4CV Pie ex Préfecture de Police de Paris a également fait un joli résultat en atteignant 39 100€. Une Lancia Aurelia B20 GT a dépassé son estimation en atteignant 166 750€ avec le frais. La demande pour les Porsche Turbo semble se confirmer avec une 993 qui a atteint 241 500€ soit quasiment 100 000€ de plus que son estimation la plus optimiste.

En ce qui concerne les résultats, ceux-ci sont présentés en incluant les frais acheteurs (15% pour cette vente) mais pas les taxes. Retrouvez ici les résultats complets de la vente Les Grandes Marques au Grand Palais 2017 organisée par Bonhams

.

.

Les photos de la vente RM Sotheby’s de Rétromobile 2017

En arrivant aux pieds des Invalides et de la structure RM Sotheby’s / Festival International de l’automobile on remarque à quel point les architectures modernes et anciennes se mêlent à merveille. La structure éphémère qui accueille la vente aux enchères permet d’admirer quelques unes des plus belles voitures du monde tout en ayant une vue imprenable sur le dôme des Invalides.

En parcourant l’exposition de la vente RM Sotheby’s il y a comme souvent deux façons de voir les choses : le verre à moitié plein ou le verre à moitié vide. Soit l’on considère ces ventes comme un coffre à jouets éphémère pour acheteurs fortunés totalement déconnectés des réalités de la vie. Ou bien l’on peut considérer que ces ventes sont de véritables machines à rêves ou nous, simples visiteurs, n’avons pas certes les moyens de nous offrir les voitures, mais nous avons néanmoins la chance de pouvoir les voir et les approcher.

Vous vous en doutez, nous avons décidé d’opter pour la seconde philosophie et de profiter du spectacle qui nous est offert par RM Sotheby’s aux Invalides. Le catalogue apparait plus mesuré que celui de l’an dernier mais l’on retrouve néanmoins de très belles voitures. Si vous souhaitez rêver avec nous, voici les photos de l’exposition de la vente Paris 2017 par RM Sotheby’s. Le rouge est de mise que ce soit en ce qui concerne les carrosseries ou la moquette de l’exposition. Nous vous laissons admirer les Austin-Healey, Alfa Romeo, Porsche, Ferrari, sans oublier les Lancia, Renault, Osca ou encore Jaguar.
.

 

Les voitures seront vendues aux enchères ce soir à partir de 18h sous la structure éphémère qui accueille depuiis deux jours l’exposition des voitures. si vous n’avez pas la chance ou la possibilité de vous rendre à Paris, la vente sera diffusée en streaming sur le site de la maison de ventes aux enchères à l’adresse suivante.

.

Rétromobile 2017, la vente officielle par Artcurial Motorcars

Dernière vente organisée d’un point de vue chronologique, la vente Artcurial Motorcars bénéficie du titre de vente officielle du salon Rétromobile. Celle-ci se tiendra donc dans l’enceinte même du salon le vendredi 10 février 2017à partir de 14 heures. Pour être précis, la vente Artcurial Motorcars sera scindée en trois ventes :

  • Automobiles (vente officielle Rétromobile) : Vendredi 10 février à parti de 14h
  • Mascottes automobiles : Samedi 11 février à partir de 10h30
  • Automobilia : Samedi 11 février à partir de 15 h

.

.

Intéressons-nous à la vente automobile, avec plus de 150 lots dispersés sous le marteau de maître Hervé Poulain, la vente devrait durer des heures et les amateurs devraient trouver leur bonheur dans un catalogue riche et varié. Signalons que la vente sera ouverte par la mise en vente d’une voiture issue de la collection Baillon, il s’agit d’un coach Delahaye 235 par Chapron.

Une partie des lots star de le vente proviennent de la collection de Hervé et Martine Ogliastro. Huit voitures particulièrement rares seront issues de cette collection dont une majorité d’avant-guerre : De Dion Bouton Type G Vis-à-vis, De Dion Bouton BI Torpédo, Citroën 7C Coupé, Talbot Lago T150C, Delahaye 135 Sport Roadster par Figoni & Falaschi, Bugatti 57 Atalante, Osca Type S273, Bizzarini 5300 GT Strada, Bugatti Type 52.
.

.

En plus des lots issus de cette collection, les stars annoncées sont une Ferrari 166 Spider Corsa Scaglietti. Si les enchères ne devraient pas atteindre les sommets que l’on a connu lors de Rétromobile 2016, il est fort possible que les amateurs du cheval cabré s’arrachent ce modèle particulièrement rare. La voiture dispose d’un palmarès en compétition dans les années 40-50 et est éligible a de nombreuses manifestations historiques.

Il est intéressant de noter que les trois ventes aux enchères de l’édition 2017 de Rétromobile proposeront toutes des Renault 5 Turbo que ce soit en version routière ou compétition. Celle proposée par Artcurial Motorcars est certainement la plus désirable car il s’agit de la voiture victorieuse du Tour de Corse 1982 aux mains de Jean Ragnotti. Ce pedigree a un prix puisque la voiture est estimée entre 300 000€ et 500 000€.

Autre voiture star dont l’estimation dépasse le million d’euros, une Delahaye 135 MS Cabriolet par Figoni & Falashi ayant notamment appartenu à la Môme Moineau. Cette voiture représentant l’âge d’or des grands carrossiers et des grands constructeurs français est un modèle très prisé des amateurs du genre.  Nous classerons la Cadillac Série 62 Cabriolet Custom dans la catégorie anecdote plus que comme une véritable star de la vente. Cette voiture ayant appartenu à Johnny Hallyday est estimée autour de 50 000€.
.

.

Outre ces voitures d’exception le catalogue Artcurial Motorcars présente une sélection particulièrement réussie d’automobiles. Le maitre mot de ce catalogue est l’éclectisme puisque les modèles y figurant ont tous été sélectionnées avec soin et vont des voitures les plus pointues aux plus attendues dans les ventes aux enchères.

Les françaises sont particulièrement à l’honneur que ce soit des modèles d’avant ou d’après-guerre en allant des modèles les plus populaires (Citroën 2CV, Peugeot 203, …) jusqu’aux modèles les plus prestigieux (Delahaye, Delage, Bugatti, Facel Vega, …). Toujours du côté des françaises mais a vocation plus sportive, signalons la vente de Alpine A110 berlinette Gr. 4 « Défense Mondiale ». Cette voiture a participé à de nombreuses épreuves historiques avec Jean Ragnotti à son volant ces dernières années.
.

.

Du coté des anglaises, on notera la présence de plusieurs Mini, en versions Cooper ou Countryman. Les Aston Martin seront largement représentées avec un Tourer 1,5L, une DB2/4, deux DB6, une originale Lagonda ou encore une V8 Volante. Des modèles variés qui couvrent une grande partie de l’histoire du constructeur Aston Martin. Les Jaguar seront moins présentes qu’à l’accoutumée avec seulement un roadster XK120 et deux XK150. Chose très rare pour être signalée, la vente de Rétromobile ne proposera pas de Jaguar Type E. Le catalogue propose également une Austin Healey ou encore des AC Ace et Aceca.
.

Outre ces quelques modèles que nous avons décidé de mettre en avant, vous pouvez retrouver ici l’intégralité du catalogue de la vente officielle Rétromobile 2017 par Artcurial Motorcars.

.
Sachez que les voitures seront accessibles sur présentation du catalogue dans le Hall 2.2 préalablement à la vente au horaires suivants :

  • Mercredi 8 février de 10h à 22h
  • Jeudi 9 février de 10h à 19h
  • Vendredi 10 février de 10h à 12h

.

Les constructeurs s’engagent au Rallye Monte-Carlo Historique 2017

Le Rallye Monte-Carlo Historique édition 2017 a débuté hier pour les villes de départ les plus lointaines. Parmi les concurrents, les constructeurs automobiles s’engagent désormais au départ du Rallye Monte-Carlo Historique dans un soucis de valoriser leur patrimoine. Si Renault a initié la démarche il y a plusieurs années, cette année Mini engage également un équipage pour fêter l’anniversaire d’une victoire dans l’épreuve.
.

Renault Classic engage quatre Renault 8 Gordini

La firme au losange participe depuis de nombreuses années au Rallye Monte-Carlo Historique en utilisant généralement la même formule. Le constructeur sélectionne un modèle en fonction des anniversaires ou de ses besoins de communication et engage plusieurs voitures identiques au départ du rallye. Renault fait ensuite appel à ses pilotes maison parmi lesquels Jean Ragnotti ou encore Michel Leclere pour mener les voitures à l’arrivée en assurant un maximum de spectacle. Ces dernières années on a ainsi vu les mythiques Alpine A110 mais aussi des plus originales R4 ou R16. Pour l’édition 2017 du Rallye de Monte-Carlo Historique, le choix s’est porté sur la célèbre Renault 8 Gordini. Les équipages au départ seront les suivants :

  • Equipage n°5 : Manu Guigou / Jean-Pierre Prevot
  • Equipage n°8 : Jean Ragnotti / Sebastien Delanney
  • Equipage n°12 : Michel Leclere / Michel Duvernay
  • Equipage n°14 : Guillaume Chancel / François-Paul Forgeoux

.

.
Généralement Renault Classic faisait de Reims sa ville de départ, cette année les R8 Gordini s’élanceront plus au sud, depuis Barcelone. Les équipages Renault Classic seront parmi les premiers à s’élancer de Barcelone le vendredi 27 janvier à partir de 16h30.
.

Mini célèbre les 50 ans de la victoire de Rauno Aaltonen

L’histoire sportive de la Mini doit beaucoup aux exploits de la petite anglaise sur les routes enneigées du Rallye de Monte-Carlo. Dans les années 60, la Mini bat des autos beaucoup plus puissantes grâce à sa redoutable agilité et à sa traction avant. La voiture remportera le Rallye en 1964, 1965 et enfin en 1967. L’édition 1966 échappant à Mini pour une sombre histoire de déclassement suite à un éclairage jugé non conforme et bénéficiant directement au constructeur français Citroën.

Le Rallye Monte-Carlo Historique 2017 est donc l’occasion de célébrer les 50 ans de la victoire de Rauno Aaltonen. Le pilote finlandais fidèle à Mini au cours des années 60 a toujours été réputé pour son style de pilotage particulièrement spectaculaire. Rauno Aaltonen aujourd’hui âgé de 79 ans sera au départ du Rallye Monte-Carlo Historique 2017 bien évidement au volant d’une Mini.
.

.

L’initiative est soutenue par le groupe BMW même si l’on ne peut pas à proprement parler d’une participation officielle. La voiture utilisée a déjà participé au Rallye en 1965 et a entièrement été restaurée avec l’aide de spécialistes du modèle parmi lesquelles Söderqvist Engineering et Swiftune Engineering. Rauno Aaltonen et son copilote Hans Sylvan s’élanceront de Bad Homburg le vendredi 27 janvier à partir de 14h20.

.

Vente RM Sotheby’s lors de Rétromobile 2017

La semaine dernière en vous présentant la vente d’une collection de Porsche, nous évoquions la vente RM Sotheby’s qui se tiendra dans le cadre du salon Rétromobile 2017. Le catalogue de la vente ayant été publié, il est temps de le feuilleter pour découvrir quels sont les trésors qui s’y cachent.

Exposition des voitures :

  • Mardi 7 février de 12h à 18h (entrée libre)
  • Mardi 7 février de 18h à 21h (sur présentation du catalogue vendu 70€)
  • Mercredi 8 février de 10h à 12h (entrée libre)
  • Mercredi 8 février de 12h à 16h (sur présentation du catalogue)

.
Comme lors des éditions précédentes, RM Sotheby’s fait l’effort d’ouvrir l’exposition des voitures sur entrée libre à certains créneaux. Si vous êtes dans la capitale à cette période, ne manquez pas le spectacle des voitures présentées qui vaut toujours le déplacement.

La vente se déroulera le mercredi 8 février à partir de 18h, près de quatre-vingt lots seront mis aux enchères au cours de celle-ci. Nous ne savons pas qui officiera derrière le marteau puisque le réputé commissaire-priseur polyglotte Max Girardo a quitté RM Sotheby’s pour fonder son entreprise de négoce de voitures de prestige à Londres.

Avant d’explorer le catalogue de la vente parisienne, une petite digression concernant les Alfa Romeo Giulietta et Giulia Sprint Speciale. Ces voitures réputées très rares figurent pourtant au catalogue de la plupart des ventes aux enchères. Les cotes de ces modèles étant devenues stratosphériques, la plupart des Sprint Speciale toujours existantes sont constamment en ventes. On constate exactement le même phénomène sur les Porsche Carrera RS 2.7 dont un modèle figure d’ailleurs au catalogue.
.

Alfa SS

.
La star de la vente sera très certainement la Porsche 917/10 prototype. Les 917 ont toujours déclenché la frénésie des acheteurs même s’il s’agit ici d’une version prototype. L’estimation située entre 4 600 000€ et 5 500 000€ confirme la folie qui entoure les Porsche 917 et leur légende aux 24 heures du Mans.

Le phénomène des Youngtimer continue de prendre de l’ampleur et RM Sotheby’s propose l’un des modèles les plus emblématiques de la période la Renault 5 Turbo. Deux voitures seront proposées à la vente, l’une en version routière estimée entre 75 000€ et 95 000€ et une autre plus exclusive, une version Group B débordant de chevaux et estimée entre 200 000€ et 250 000€.
..

.

Du coté des anglaises, on notera la présence d’une Lotus Elite, d’une incontournable Jaguar Type E, d’une magnifique Aston Martin DB4 Série IV accompagnée d’une DB6 Vantage ainsi qu’une Austin-Healey 100M Le Mans qui avait déjà été présentée l’an dernier.

Toujours en ce qui concerne les Austin-Healey, une 3000 MKIII BJ8 Works de rallye ayant remporté le Rallye de Spa-Liège-Spa en 1964 sera mise aux enchères. La voiture a été entièrement restaurée et est estimée entre 340 000€ et 450 000€. Il sera intéressant de suivre les enchères concernant cette voiture, malgré son intérêt historique, les estimations nous semblent quelque peu optimistes. Les Austin-Healey Works ont toujours était en retrait en ce qui concerne les cotes par rapport à d’autres modèles britanniques comme par exemple Jaguar ou Aston Martin.

Notre coup de cœur de la vente s’est porté sur une Jaguar SS100 2 ½ litre roadster. Ce modèle a fait basculer Jaguar qui s’appelait alors encore SS (Standard Swallow) Jaguar dans le monde des constructeurs de voitures de sport.
.

.

La SS100 dans sa version 2 ½ litres développait un peu plus de 100 chevaux, une puissance qui peut paraître dérisoire aujourd’hui mais qui à la fin des années 30 en faisait une voiture de sport. La voiture proposée à la vente est toujours équipée de son moteur d’origine et tous les numéros concordent, ce qui est relativement rare pour une voiture de plus de 70 ans.

Produite en 1941, cela en fait une des dernières SS100 fabriquées, l’assemblage des voitures cessant quelques mois après en raison de la seconde guerre mondiale. L’historique de cette SS100 est connu depuis les années 50 et la voiture est annoncée comme étant en très bon état avec un compteur affichant seulement 52000 miles. La voiture étant rare elle est évidemment très chère et est estimée entre 385 000€ et 445 000€.
.

Retrouvez ici l’intégralté du catalogue de la vente RM Sothebys Paris 2017

.

Classic Remise Berlin

Lors de notre séjour à Berlin pour le marathon au mois de Septembre, nous avons profité de l’occasion pour nous rendre à la Classic Remise située dans la banlieue Ouest de la ville. Cet ancien dépôt de Tramway a été totalement réaménagé dans un magnifique style loft industriel et est désormais entièrement consacré à l’automobile de collection.

En poussant la porte d’entrée de la Classic Remise, on a réellement l’impression de pénétrer dans un musée. La seule différence par rapport à un musée classique est qu’ici, la plupart des pièces exposées sont à vendre. Plusieurs dizaines de voitures sont proposées à la vente, généralement a des prix relativement élevés pour la France mais qui semble être le tarif en vigueur de l’autre côté du Rhin.
.

img_7856

.
On trouve sur place de nombreux marchands de voitures, des mécaniciens et restaurateurs spécialisés par marques, mais également des marchands d’accessoires, des spécialistes des deux roues ou plus original des bateaux Riva. Les possesseurs de voitures de collection qui ne disposent pas de parking peuvent également stationner leurs voitures à la Classic Remise dans un espace dédié.

Aux côtés des automobiles anciennes on retrouve quelques supercars modernes, deux Ferrari Enzo et une Porsche 919 trônaient en bonne place dans le showroom lors de notre visite. La Classic Remise comporte également deux restaurants ou les clubs peuvent se retrouver mais également les simples passionnés qu’ils soient ou non membres d’un club.

L’entrée de la Classic Remise est libre, il suffit d’en connaitre l’adresse que Morrissette se fera une joie de vous communiquer quelques lignes plus bas. Les horaires d’ouverture sont très larges de quoi permettre à tout le monde de profiter au maximum de ce lieu. Si vous en avez l’occasion n’hésitez pas à faire un petit détour pour visiter cet espace unique. Une autre Classic Remise sur le même modèle existe également à Düsseldorf.

Voici l’adresse de ce lieu à visiter :

Classic Remise Berlin
Wiebestr. 36 – 37
10553 Berlin

.
Comme toujours, nous vous avons rapporté de nombreuses photos de notre visite à la Classic Remise de Berlin :
.

.

Le Mondial de l’Automobile coté collection

La cuvée 2016 du Mondial de l’Automobile ne restera pas dans les annales, outre l’absence de certains constructeurs de voitures de rêve, le salon parisien semble avoir perdu de sa magie. Il devrait d’ailleurs être rebaptisé Mondial de la Mobilité tant on y parle grammes de CO2, autonomie en mode hybride ou encore conduite autonome. Un révélateur du changement de rapport à l’automobile est que l’on parle désormais de loyer, comme s’il s’agissait d’une contrainte ou d’un prélèvement obligatoire. Au risque de passer pour un vieux con, l’automobile telle qu’elle est présentée en 2016 ne m’intéresse plus et je préfère me tourner vers l’automobile de collection.
.

img_8085

.
Dans le cadre du Mondial de l’Automobile 2016, une vente aux enchères de voiture de collection était organisée par Coys, vous retrouverez dans notre galerie plusieurs photos des voitures de la vente.

Du coté de l’automobile de collection, le véritable événement est l’exposition Moteur ! L’automobile fait son cinéma qui se situe au hall 8. Mis en place avec le partenariat de la FFVE (Fédération Française des Véhicules d’Epoque), cette exposition met à l’honneur des véhicules mythiques de films ou de série télé. On y retrouve pèle mêle la célèbre Peugeot 403 de Columbo, la Renault 4L des Visiteurs, le Tub Citroën de Louis la Brocante ou encore la Dodge Charger de Shérif fais moi peur. Moteur ! L’automobile fait son cinéma présente également de nombreux autres véhicules indissociables de l’histoire du 7 ème art que vous retrouverez ci-dessous.

La mise en scène de l’exposition joue entièrement sur le thème du cinéma avec un dénuement assumé et des lumières particulières. Dans ces conditions, pas facile de prendre des photos mais nous sommes toutefois satisfait du résultat avec une lumière très particulière. Vous pourrez en jugez par vous-même :
.

.

Le Mondial de l’Automobile et l’exposition Moteur ! L’automobile fait son cinéma se tiennent jusqu’au dimanche 16 octobre au salon des expositions de la Porte de Versailles à Paris.

.

Notre visite à Automédon 2016

Comme nous l’évoquions lors de la présentation de l’édition 2016 d’Automédon, il s’agit d’un incontournable parmi les salons d’automobile de collection en France. Si l’on caricaturait, Rétromobile serait le salon des voitures de musée et Automédon serait celui des voitures d’usage. Il n’y a rien de péjoratif derrière ce terme, mais en visitant le parking collection on voit bien que les voitures présentent des rayures, bosses, traces de rouilles et autres marques de leur utilisation.
.

dsc09106

.

Les voitures présentes sur les parkings du Bourget sont donc utilisées pour se déplacer, ce qui reste la fonction pour laquelle celles-ci ont été conçues originellement. Le parking collection est pour nous l’une des attractions majeures du salon, d’une année sur l’autre on y retrouve un parc très varié d’automobile. Pour cette édition 2016 on trouvait notamment de nombreuses populaires françaises mais également une plus rare Dino. Le contingent de voitures anglaises ne pouvait lutter en nombre face aux productions tricolores ou américaines mais on retrouvait tout de même les classiques Mini, MG, Triumph ou encore Rover.
.

.

On ressent également cette ambiance de passionnés qui utilisent leur voiture de collection au sein du salon. Beaucoup de clubs sont représentés et les gens viennent à Automédon pour se retrouver et discuter autour d’un café ou autre breuvage plus alcoolisé.

L’exposition des voitures du Rallye de Monte-Carlo était particulièrement réussie. Plusieurs clubs avaient joué le jeu en exposant des voitures sur ce thème avec une mention spéciale pour les clubs Simca et Facel Vega. Il faut avouer que l’on a toujours eu un faible pour le Rallye de Monte-Carlo et que l’on rêve de participer à la version historique, le thème 2016 nous a donc particulièrement intéressé.
.

.

Les voitures de Sébastien Loeb un peu trop modernes à notre gout ont moins retenu notre attention. On leur a préféré les deux expositions de rétro camping, notamment l’impressionnante caravane double essieux produite à seulement quelques exemplaires.

.

Retrouvez ici l’ensemble de nos photos du salon Automédon 2016 avec un album dédié au salon en lui-même et un autre au parking collection :

 
Automédon 2016 :
Parking collection
Automédon 2016 :
les expositions

.

Les Grandes heures de l’automobile française sur RMC Découverte

RMC Découverte diffusera ce soir aux alentours de 20h50 un documentaire de deux heures consacré à l’histoire de l’automobile française. Ce documentaire inédit de Matthieu Valluet et Jean-Joël Gurviez intitulé Les Grandes heures de l’automobile française se divise en deux parties diffusées l’une à la suite de l’autre ce soir.

Le spectre couvert est assez large puisque celui-ci va des voitures à vapeur ancêtres de l’automobile jusqu’aux voitures autonomes donc nous vivons actuellement les balbutiements. Une bonne occasion de remettre en perspective le poids de l’automobile française dans l’histoire car en bon français nous dénigrons souvent celle-ci au profit de l’automobile allemande ou autre. Rappelons qu’au début du 20ème siècle la banlieue parisienne était l’endroit où il fallait implanter son entreprise automobile pour être à la pointe de la mode et du développement technologique.
.

grande-heures-automobiles

.

Le documentaire comporte naturellement de nombreuses images d’archives mais également des animations techniques pour mieux comprendre les avancées technologiques majeures de l’automobile. Saviez-vous que Louis Renault a mis au point la boite de vitesse ? Où encore que le double arbre à cames en tête a été développé pour Peugeot ?

Ces images d’archives et animations seront complétées par l’intervention d’experts référents sur le sujet. On retrouvera notamment François Allain, journaliste et présentateur de l’émission Vintage Garage, les journalistes Serge Belli et Renaud Roubaudi, François Melcion directeur de Rétromobile, Matthieu Lamoure d’Artcurial Motorcars où encore François Roudier du Comité des Constructeurs Français d’Automobile (CCFA).

Entre ces différentes séquences, le Tone, le célèbre animateur de Top Gear France interviendra pour nous présenter de manière dynamique quelques-uns des modèles les plus mythiques de la production automobile française. Il prendra ainsi le volant d’une Peugeot Type 15, d’une Citroën DS mais également d’une très rare Bugatti Royale.

En attendant de découvrir ce soir l’émission à la télévision, en voici un premier aperçu pour que vous puissez vous faire votre propre avis :
.

.

« Articles Précédents