Archives du Tag Triumph

Vente aux enchères Osenat à Epoqu’Auto

La maison de ventes aux enchères Osenat, basée dans la région de Fontainebleau assurera la vente officielle du Salon Epoqu’Auto à Lyon. Celle-ci débutera par la vente de 70 lots d’Automobilia dont une collection importante de mascottes de radiateur. J’avoue avoir toujours eu du mal à comprendre ce marché, les voitures d’avant-guerre sont de moins en moins nombreuses sur les routes, pourtant les ventes aux enchères proposent toujours de nombreux ornements pour ces véhicules, à des prix généralement élevés.
.

osenat-epoquauto-catalogue

.
Le cœur de la vente sera naturellement les automobiles avec une cinquantaine de lots mis en vente. La sélection propose d’ailleurs plusieurs avant-guerre, peut-être s’agira-t-il des mêmes acheteurs que pour les mascottes de radiateurs ?

On notera la présence en couverture du catalogue d’une belle Delahaye 135 Cabriolet Chapron. Ces voitures qui représentaient la quintessence de l’automobile française et mondiale dans les années 40 changent relativement peu souvent de mains. La vente Epoqu’Auto d’Osenat proposera également des voitures plus populaires, parmi lesquelles des Citroën Traction, Ami 6 break et plusieurs Méhari.

Le catalogue de la vente est riche en automobiles anglaises des années 60-70 avec notamment plusieurs MG A et B, une Austin-Healey, des Jaguar Mk1 et Type E, des Triumph TR3 et TR250, des Rolls-Royce, une Aston Martin ..

Voici une petite sélection de nos anglaises préférées :

.

La vente proposera également plusieurs belles Porsche parmi lesquelles un désirable Coupé 356 B, une 912 et une réplique de roadster 550 RS (Beck). La vente officielle d’Epoqu’Auto 2016 ne propose pas de véritable star à la vente mais un catalogue relativement raisonné et éclectique qui devrait notamment satisfaire les amateurs d’avant-guerre et de voitures anglaises.
.

Retrouver ici le catalogue complet de la vente Epoqu’Auto 2016 organisée par Osenat

.
Les voitures seront exposées dans le cadre du Salon Epoqu’Auto, attention cependant, les horaires d’exposition diffèrent légèrement des horaires d’ouverture du Salon :

  • Vendredi 4 novembre de 10h à 19h
  • Samedi 5 novembre de 10h à 19h
  • Dimanche 6 novembre de 9h à 12h

.

La vente aura lieu le dimanche 6 novembre :

  • Automobilia à partir de 14 heures
  • Automobiles à partir de 15 heures

.

Deuxième vente automobile Leclere à Drouot

Dans le monde de plus en plus compétitif des ventes aux enchères d’automobiles de collection en France, Artcurial Motorcars est incontestablement le leader. Derrière ce poids lourd mondial, on retrouve des maisons établies depuis plusieurs années comme Osenat où bien encore des acteurs plus récents qui rejoignent la mêlée. Parmi ces dernières, Aguttes à Lyon et Leclere à Paris sont les plus actifs.

Leclere organisera sa seconde vente dédiée à l’automobile de collection ce dimanche à l’hôtel des ventes Drouot situé au cœur du 9ème arrondissement de la capitale. Contrairement à ce que l’on connait habituellement, la vente ne propose pas d’objets Automobilia mais seulement des motos et des autos de collection. Cela permet d’avoir une vacation qui s’étend beaucoup moins en longueur, ce qui par conséquent rend la vente plus dynamique.
.

catalogue-leclere

.
Ce dimanche à partir de 15 heures, 39 lots seront proposés à la vente. Le catalogue est assez éclectique avec quelques voitures d’avant-guerre, de nombreuses sportives et grand tourisme des années 60, quelques voitures de compétition, des Youngtimer et enfin quelques GT relativement récentes. De quoi satisfaire une part relativement large d’acheteurs potentiels

Si le catalogue propose plusieurs voitures dépassant les 100 000 euros, la plupart des lots sont plus abordables, de quoi intéresser les collectionneurs qui n’ont pas gagné à l’Euro Millions où hérité d’une grande tante ces derniers mois. L’estimation la plus élevée porte sur une Lamborghini 350 GT de 1968. Celle-ci se présente dans un bel état et est estimée entre 650 000 et 700 000€.
.

Parmi les 40 lots proposés, cinq ont retenu plus particulièrement notre attention :

MG A Coupé 1959

Cette MG A a été coursifiée que ce soit en terme de look où de mécanique. On croise relativement peu de MG A en compétition historique alors qu’elles sont mécaniquement relativement proches des MG B et éligibles à la plupart des grandes compétions historiques. La voiture proposée à la vente est d’ailleurs dotée d’une mécanique de MG B. La MG A Coupé se présente dans les couleurs de compétition de la BMC utilisées au cours des années 50-60 à savoir rouge avec un toit blanc. La voiture est annoncée comme ayant un passeport FIA, ce qui semble curieux au vue de sa cylindrée.
.

.
Triumph GT6 Mk2 1969
Lors de leur sortie, les Triumph Spitfire puis GT6 ont eu mauvaise presse, la première rencontrant quelques soucis de fiabilité alors que la seconde était généralement qualifiée de Jaguar Type E du pauvre. La Triumph GT6 ne manque pas de qualité grâce à son moteur 6 cylindres en ligne mais également de part son look indéniablement réussi. La voiture de la vente à participé à une ancienne édition du Tour Auto et arbore toujours ses numéros de course sur les portes. Elle apparait néanmoins très proche de sa configuration d’origine et n’a pas bénéficié d’une préparation particulière.
.

Alfa Romeo Giulia Sprint GT1600 1965

Si vous êtes un Alfiste de cœur, la vision de la Giulia Sprint GT1600 vous rappelle immédiatement la mythique GTA. Si cette dernière est devenue totalement inaccessible, la Giulia Sprint GT de laquelle elle dérive directement offre de très bonnes prestations pour un fragment du prix de la GTA. La voiture proposée à la vente date de 1965 et a bénéficié il y a quelques années d’une préparation en vue d’une utilisation sur circuit. La Giulia a été allégée et le moteur a également été préparé dans le but de rendre cette italienne la plus performante possible. La voiture ne semble pas de première jeunesse mais constitue une bonne base pour un prix somme toute raisonnable puisqu’elle est estimée entre 27 000 et 32 000€.
.

.
Ford Mustang Fastback 1967

Nous avons toujours eu un faible pour les Ford Mustang, surtout lorsque celles-ci se présentent en déclinaison fastback, équipées du V8 289 code K et dotées d’une boite mécanique. La Ford Mustang de la vente remplie tous ces critères et cerise sur le gâteau, celle-ci est proposée dans la livrée traditionnelle de Shelby : blanche avec des bandes bleues sur la capot. Pour une estimation entre 50 000 et 60 000 € vous pourriez vous retrouver à dompter les pony issus de ce V8 américain.
.
Volkswagen Combi Pick-Up 1975

Ces dernières années, la cote des Volkswagen Combi de première génération n’a cessé de grimper atteignant des sommes astronomiques en regard des performances du véhicule et des volumes produits. Le prix de vente d’un Combi semblant directement indexé sur le nombre de vitres de celui-ci (21, 23 vitres …) il est raisonnable de se tourner vers la version pick-up beaucoup moins pourvue en surfaces vitrées. Le Combi proposé aux enchères a été construit au Brésil en 1975 et se présente en bon état général. Il est estimé entre 23 000 et 28 000 €.
.

Retrouvez ici l’intégralité du catalogue de la vente Leclere
.

Les voitures seront exposées à l’hôtel de ville du 9ème arrondissement aux horaires suivants :

  • Samedi 22 octobre de 11h à 18h
  • Dimanche 23 octobre de 11h à 14h
    .

Pour plus de renseignements : leclere-mdv.com

.

Notre visite à Automédon 2016

Comme nous l’évoquions lors de la présentation de l’édition 2016 d’Automédon, il s’agit d’un incontournable parmi les salons d’automobile de collection en France. Si l’on caricaturait, Rétromobile serait le salon des voitures de musée et Automédon serait celui des voitures d’usage. Il n’y a rien de péjoratif derrière ce terme, mais en visitant le parking collection on voit bien que les voitures présentent des rayures, bosses, traces de rouilles et autres marques de leur utilisation.
.

dsc09106

.

Les voitures présentes sur les parkings du Bourget sont donc utilisées pour se déplacer, ce qui reste la fonction pour laquelle celles-ci ont été conçues originellement. Le parking collection est pour nous l’une des attractions majeures du salon, d’une année sur l’autre on y retrouve un parc très varié d’automobile. Pour cette édition 2016 on trouvait notamment de nombreuses populaires françaises mais également une plus rare Dino. Le contingent de voitures anglaises ne pouvait lutter en nombre face aux productions tricolores ou américaines mais on retrouvait tout de même les classiques Mini, MG, Triumph ou encore Rover.
.

.

On ressent également cette ambiance de passionnés qui utilisent leur voiture de collection au sein du salon. Beaucoup de clubs sont représentés et les gens viennent à Automédon pour se retrouver et discuter autour d’un café ou autre breuvage plus alcoolisé.

L’exposition des voitures du Rallye de Monte-Carlo était particulièrement réussie. Plusieurs clubs avaient joué le jeu en exposant des voitures sur ce thème avec une mention spéciale pour les clubs Simca et Facel Vega. Il faut avouer que l’on a toujours eu un faible pour le Rallye de Monte-Carlo et que l’on rêve de participer à la version historique, le thème 2016 nous a donc particulièrement intéressé.
.

.

Les voitures de Sébastien Loeb un peu trop modernes à notre gout ont moins retenu notre attention. On leur a préféré les deux expositions de rétro camping, notamment l’impressionnante caravane double essieux produite à seulement quelques exemplaires.

.

Retrouvez ici l’ensemble de nos photos du salon Automédon 2016 avec un album dédié au salon en lui-même et un autre au parking collection :

 
Automédon 2016 :
Parking collection
Automédon 2016 :
les expositions

.

Les photos de la Traversée de Paris estivale 2016

Rendez vous incontournable du milieu de l’été, la Traversée de Paris estivale permet, au moment où les parisiens désertent la capitale pour envahir les lieux de villégiature, de remplir les rues de Paris de plus de 700 véhicules tous plus originaux les uns que les autres.

Le parcours de la Traversée de Paris de ce 31 juillet étant gardé comme un secret d’Etat, pas facile pour les spectateurs d’assister à l’événement, les quelques points de passages donnés par les organisateurs ne sont pas nécessairement les plus pertinents. Heureusement que quelques lieux incontournables permettent d’admirer les voitures dans les rues ou à l’arrêt : Montmartre, Place de la Concorde, esplanade des Invalides.
.

.
Comme lors de chaque édition de la Traversée de Paris, on retrouve un mix entre des véhicules connus que l’on retrouve d’une édition à l’autre et des voitures inédites encore jamais aperçues dans les rues de la capitale comme par exemple une 2CV limousine aperçue devant l’Hôtel des Invalides.

La météo clémente a incité les propriétaires de cabriolets à profiter des joies de la conduite cheveux au vent. Le contingent de voitures ouvertes faisait la part belle aux anglaises : MG, Triumph, Austin Healey, Jaguar …
.

.

Un autre moyen de profiter de la météo estivale est de participer à la Traversée de Paris en deux roues. Ce matin, ils étaient nombreux, que ce soit au guidon de 103 SP, de Solex avec lesquels rien n’est impossible, de Lambretta ou encore de motos 2 temps des années 70.
.

.

Les touristes présents en nombre à Paris à cette période de l’année profitent du spectacle et immortalisent les scènes avec leurs téléphones portables, appareils photos ou bien encore tablettes. La Traversée de Paris a prouvé encore une fois l’attractivité des voitures de collection auprès du Grand Public, un thème a méditer pour nos élus.

Naturellement, nous étions présents au bord du parcours à différents endroits pour prendre des photos de la Traversée de Paris estivale 2016. Retrouvez ici toutes nos photos :

Traversée de Paris estivale 2016

.

Vente Osenat du 19 juin 2016

La maison de ventes aux enchères Osenat continue d’organiser régulièrement des ventes aux enchères autour du thème de l’automobile de collection. La prochaine vente se déroulera le dimanche 19 juin à Fontainebleau. Si les grandes vacations internationales marquent le pas depuis le début de l’année, aussi bien en terme de pourcentage de lots vendus que de prix de vente, les ventes moins prestigieuses et à taille humaine continuent de prospérer.

La vente du 19 juin prochain, simplement intitulée Automobiles de collection proposera un peu plus de 80 voitures sous le marteau mais également de nombreux lots d’Automobilia (plus de 200) et quelques deux roues.
.

Catalogue Osenat.

Du côté des objets et accessoires en rapport avec l’automobile ancienne, plusieurs lots de photographies sont directement liés à Pininfarina et portent naturellement sur les automobiles italiennes mais également sur d’autres marques européennes ou encore américaines. Parmi les stars de la vente, on retrouve trois autos estimées à plus de 200 000€ : une Delahaye 135 M Cabriolet Chapron de 1939 qui figure par ailleurs en couverture du catalogue ainsi que deux italiennes, une Ferrari 365 GTC/4 de 1971 et une Maserati Ghibli 4.7L de 1970.

Morrissette n’a pas eu réellement de coup de cœur pour les modèles proposés au catalogue, mais il y a cependant de nombreux modèles intéressants, en voici une petite sélection très personnelle par nationalités.
.

Du coté des anglaises

.
Selection patriotique

.
Squadra azura

.

L’ensemble du catalogue est disponible ici

.

Morrissette vous donne toutes les informations pratiques liées à la vente aux enchères du 19 juin. Les voitures seront exposées à l’Espace Automobiles situé 107 avenue Georges Clemenceau à Moret-sur-Loing (77250) aux horaires suivants :

  • Jeudi 16 juin de 10 h à 19 h
  • Vendredi 17 juin de 10 h à 19h
  • Samedi 18 juin de 10 h à 19 h
  • Dimanche 19 juin de 9h à 12h

.
La vente aux enchères se tiendra en deux lieux distincts :

  • Vente des objets automobilia à partir de 11h
    dans les locaux d’Osenat, 9-11 rue royale 77300 Fontainebleau
  • Vente automobile à partir de 14h30
    Théâtre de Fontainebleau – 9 Rue Dénecourt, 77300 Fontainebleau

.

Pour en savoir plus : www.osenat.fr

.

.

Mille Miglia 2016

A peine remis des émotions du Grand Prix de Monaco Historique, il est temps pour le gotha mondain de l’automobile de collection de mettre le cap sur l’Italie et plus précisément sur Brescia pour les Mille Miglia 2016.
.

Mille Miglia 2016

.

Sobrement baptisée la corsa più bella del Mondo, ce qui se passe facilement de traduction, les Mille Miglia dans leur version historique célèbrent l’épreuve originelle qui s’est déroulée en Italie de 1927 à 1957. Cette course d’une longueur de 1000 miles (1600 km) disputée sur route ouverte a forgé la légende de certains pilotes mais également de certaines marques comme Alfa Romeo, Ferrari ou encore Mercedes. La course a toutefois été marquée par plusieurs accidents dramatiques, ce qui a précipité la fin de l’épreuve en 1957. En un peu moins de 30 ans, les Mille Miglia sont entrée dans la mythologie automobile et l’épreuve historique est l’une des plus prisée au monde.

L’édition 2016 se tiendra du 19 au 22 juin, l’arrivée le dimanche dans la journée étant désormais entrée dans les habitudes. Le parcours est bien évidement d’une longueur proche des traditionnelles 1000 miles et colle le plus possible au tracé d’antant. Les concurrents des Mille Miglia 2016 s’élanceront de Brescia, ils feront étape à Rimini, Rome et Parme avant de revenir à Brescia :

  • Jeudi 19 mai : Brescia – Rimini
  • Vendredi 20 mai : Rimini – Rome
  • Samedi 21 mai : Rome – Parme
  • Dimanche 22 mai : Parme – Brescia
    .

Parcours Mille Miglia 2016.

Si vous souhaitez plus de détails sur les routes empruntées par les concurents, les organisateurs des Mille Miglia 2016 mettent à disposition des cartes détaillées sur le site de l’épreuve.

.
Avec environ 400 véhicules au départ, les places sont très disputées et mieux vaut disposer d’une voiture d’exception ou à l’historique unique pour avoir ses chances de découvrir l’Italie par le biais des Mille Miglia 2016. Chaque année le plateau regroupe des raretés avec évidement de nombreuses voitures italiennes appartenant aux concurrents venus du monde entier.

Les anglaises ne sont toutefois pas en reste, notamment depuis que JD Classics est partenaire de l’épreuve et engage chaque année plusieurs Jaguar (XK120 et Type C). Aux cotés de ces félins de Coventry on retrouvera des Austin Healey 100, MG A, des Bentley ainsi que des Triumph dans leur déclinaisons Sport.

.
.
Retrouvez ici la liste complète des participants aux Mille Miglia 2016

.

Une gamme de batteries dédiée aux voitures de collection

Le marché de l’automobile de collection ne cesse de croitre et attire de plus en plus d’entreprises. Dernier exemple en date, Bosch, un équipementier automobile majeur vient de lancer une gamme de batteries spécialement développées pour les voitures de collection.

Les besoins des voitures de collection en ce qui concerne la batterie sont particuliers. En effet, la plupart des voitures passent tout ou partie de l’hiver arrêtées et lorsque les véhicules reprennent la route aux beaux jours, leurs dynamos (pour celles qui ne sont pas équipées à l’origine ou n’ont pas été converties aux alternateurs) peinent à recharger correctement les batteries. Pour répondre à cette spécificité, les batteries Bosch dédiées aux voitures de collection annoncent une augmentation de la puissance de démarrage de 70%.

BOSCH Batterie 12V

Outre l’aspect technique le look prévôt également lorsque l’on parle d’automobile de collection. Les batteries sont souvent présentes dans la baie moteur ou bien encore dans le coffre et sont donc relativement visibles. Sur une voiture entièrement restaurée, la présence d’une batterie moderne avec ses stickers multicolores jure avec l’aspect historique de la voiture. C’est pourquoi cette nouvelle gamme de batterie Bosch propose un look vintage, identique à la batterie noire lancée en 1955. Il s’agit donc d’une batterie moderne cachée dans le boitier plastique d’une batterie tout droit sortie des années 50/60.

La gamme se compose de batteries 6 volts principalement dédiées aux motos anciennes mais également de quatre références de batteries 12 volts qui couvrent plus d’un millier de véhicules de collection. Du côté des anglaises, on notera la couverture des modèles suivants :

  • Austin Healey 3000 MkIII
  • Aston Martin DB6, DBS, V8 Vantage
  • Jaguar Type E (3.8L, 4.2 L et V12)
  • Land Rover 88 et 109, Range Rover I
  • Rover 2000, 2200 et 3500
  • Triumph TR2, TR3, TR4 et TR5

.

Bosch étant un équipementier allemand, naturellement la majorité des véhicules couverts proviennent d’outre Rhin, notamment la plupart des Porsche et Volkswagen. Espérons que dans les années à venir la gamme s’étoffera de manière à couvrir plus de véhicules anglais, notamment les MG et les Mini.

.

Les photos de la Nocturne 2016

Comme l’an dernier, nous nous sommes rendus à Versailles pour assister au départ de La Nocturne édition 2016. Changement de lieu de départ puisque la Place d’Armes est remplacée par la Place de la Cathédrale Saint Louis, mais le plateau reste lui comme de coutume très hétéroclite.

On y retrouve des voitures de prestige stationnées aux cotés de voitures plus populaires, la plupart sont des anciennes des années 60, et 70. Mais on retrouve également des voitures plus anciennes comme une Amilcar des années 40, des Youngtimer et des modernes comme une Porsche Spyder tout juste livrée ou une Morgan livrée en 2015.
.

Mini Depart La Nocturne 2016

.
Les anglaises étaient très largement représentées, outre les Morgan citées, plusieurs Triumph TR3 qui avaient le mérite de rouler décapoté, de nombreuses MG cabriolets et GT, des Mini, des Austin-Healey, des Triumph Herald ainsi qu’une Jaguar Type E.

A partir de 17h, les concurrents se sont élancés pour une boucle de 180 à 200 km dans la vallée de Chevreuse. La moitié des voitures débutaient par la boucle Nord, l’autre partant pour la boucle Sud, rendez vous à mi-parcours pour échanger les road book et retrouver son chemin vers Versailles.

La Nocturne bat toujours son plein, les concurrents cherchant leur itinéraire pour revenir vers Versailles où un repas chaud les attend. Nous vous proposons d’ores et déjà les photos du départ de cette édition 2016 :

La Nocturne 2016 :
Village départ
La Nocturne 2016 :
Départ

.

Les photos de la Traversée de Paris 2016

C’est un traditionnel rendez-vous du début de mois de Janvier, pendant que certains font la queue devant les boulangeries pour acheter une galette des rois, d’autres font la queue aux feux rouges au volant de voitures anciennes. Avec plus de 700 véhicules inscrits officiellement à la Traversée de Paris, les rues de la capitale sont prises d’assaut pas les voitures, motos, camions et tracteurs de collection.
.

Traversee de Paris 2016

.
Le parcours n’ayant pas été officiellement dévoilé aux spectateurs, notre journée commence par une traque à la voiture ancienne dans Paris. Après une tentative infructueuse (surement trop tôt) à Montmartre, nous mettons le cap sur les Invalides. En arrivant, on commence à entendre le son typique des voitures anciennes, pas de doute nous avons visé juste. Peu à peu l’esplanade des Invalides se remplit de véhicules colorés et ne désemplira pas jusqu’à midi.

Si une partie des participants suivent l’itinéraire à la lettre, un grand nombre d’habitués font leur propre Traversée de Paris. Ils empruntent seulement une partie du parcours officiel et s’arrêtent où bon leur semble. La Traversée de Paris est pour beaucoup uniquement une excuse pour sortir sa voiture ancienne et retrouver des amis amateurs d’ancienne dans Paris, que ce soit place de la Concorde, esplanade des Invalides ou encore devant le café de leur choix.
.

Traversee de Paris 2016 Grand Palais

.
Comme lors de chaque édition de la Traversée de Paris, le parc est particulièrement hétéroclite, c’est aussi cela qui fait le succès de cette manifestation. Une rare Bristol côtoie une 2CV pendant qu’une petite Fiat 500 et son cœur gonflable attirent plus les regards qu’une réplique d’AC Cobra et ce, malgré les grands coups d’accélérateur de l’américaine. Beaucoup de belles voitures étaient de sortie ca matin, de nombreuses Jaguar, plusieurs Aston Martin ainsi que des Ferrari et Lamborghini. La pluie de la nuit dernière et les quelques goutes de la matinée n’ont pas pour autant découragé les propriétaires des cabriolets, qui roulent pour la plupart capotes baissées.

Nombreux sont les passants à s’arrêter pour observer le spectacle offert par les voitures anciennes. Même si cela crée quelques ralentissements, la cohabitation se passe bien dans l’ensemble. Nombreux sont les joggeurs à s’arrêter, la balade du dimanche matin avec les enfants prend soudain une allure de grande aventure pour les plus jeunes.

Revivez le passage de la Traversée de Paris à l’esplanade des Invalides comme si vous y étiez au travers de nos photos :
.

Traversée de Paris 2016

.

« Articles Précédents