Archives du Tag Austin Healey

Circuit des Remparts 2017

Qui dit journées du patrimoine dit nécessairement Circuit international des Remparts à Angoulême. Etant plutôt tournés vers les vielles roues à rayons que vers les vieilles pierres, nous avons pris le chemin de la Charente dimanche matin pour assister à l’édition 2017 du Circuit des Remparts.

La météo s’est montrée pour le moins capricieuse avec des températures dignes du mois de Novembre et une après-midi copieusement arrosée. Entre deux averses, les pilotes ont fait étalage de leurs talents sur un piste tantôt grasse, humide, détrempée ou séchante.

Le Circuit des Rempart ne figure au programme d’aucun championnat régulier de voitures de collection, les différents plateaux sont donc constitués pour l’occasion. On retrouve à parts à peu près égales des courses de monoplaces et d’autres de GT et berlines. En plus de ces deux grandes catégories, une démonstration de rallye mettant en scène les légendes du Groupe B était proposée aux spectateurs.
.

.

Malgré des plateaux quelque peu hétéroclites les batailles sont toujours au programme particulièrement en GT. Les plateaux Henri Greder et Jean Pierre Beltoise ont tenu les spectateurs en haleine tout au long des 30 minutes qui leurs étaient allouées avec de belles batailles pour la victoire finale mais également pour les places d’honneur. Le Circuit des Remparts est très court, puisqu’il développe un peu plus d’un kilomètre, et les plus rapides bouclent un tour en moins d’une minute. Les écarts y sont donc relativement restreints ce qui facilite grandement le spectacle en piste. Rappelons que le Circuit des Remparts d’Angoulême est le seul tracé urbain français à n’avoir pas évolué depuis l’époque où il accueillait les championnats internationaux de monoplaces.

Le Circuit des Remparts d’Angoulême lutte chaque année pour sa survie et l’équipe d’organisation a changé pour cette édition 2017. Seul fausse note, le prix des entrées fixé à 29€ par personne pour la journée de dimanche ce qui avait de quoi rebuter les moins fortunés. En dehors de ces considérations financières, l’organisation était bien huilée avec une gestion parfaite des contraintes liées aux plans Vigipirate et l’excellente idée de déplacer l’entrée des spectateurs dans le paddock afin de faciliter la vie de ces derniers mais également des équipes d’assistance.

Rendez-vous en 2018 sur le Circuit des Remparts en espérant que la météo soit plus clémente aussi bien pour les pilotes que pour les spectateurs et les organisateurs. Pour vous faire patienter jusqu’en septembre 2018, voici quelques photos prisent ce weekend.
.

Les photos du Tour Auto 2017 sur le circuit Bugatti du Mans

Afin de couvrir la première épreuve sur circuit de l’édition 2017 du Tour Auto, nous avions diligenté ce mardi un envoyé spécial dans la Sarthe. Vous trouverez ci dessous les photos des différents plateaux compétition qui ont été les premiers à prendre la piste sur le circuit Bugatti. Si les américaines (Ford GT40 et Shelby Cobra) ont fait la loi, les anglaises n’étaient pas en reste. Le troupeau de MGB présent au départ a fait bonne figure et les différents roadsters se sont sentis à l’aise sous une météo typiquement britannique.

.


.

Les photos de la vente Bonhams 2017 au Grand Palais

Au fil des éditions, la vente Les Grandes Marques du Monde au Grand Palais organisée par Bonhams s’inscrit comme un incontournable de la semaine de Rétromobile. Les habitués du Tour auto savent à quel point le Grand Palais se marie parfaitement avec les voitures de collection. Dans le cadre de la vente Bonhams, la grande charpente en métal donne un côté solennel à l’exposition des voitures. L’ambiance de la vente est particulièrement feutrée et l’on entend personne parler fort, la tendance serait plus au chuchotement qu’aux élévations de voix sous la coupole du Grand Palais. Cette quiétude est seulement interrompue par le montant des enchères qui s’égrène inévitablement arrêté par la chute régulière du marteau.
.


.

On est loin de l’ambiance typique des shows nord-américains des ventes RM Sotheby’s ou encore du joyeux capharnaüm français des ventes Artcurial Motorcars. Ce calme olympien semble se retrouver au niveau des enchérisseurs puisque les lots de la vente Bonhams semblent peiner à atteindre leurs estimations et à trouver preneurs. Attendons toutefois la publication officielle des résultats avant de tirer toute conclusion hâtive.

En attendant les résultats, nous vous proposons de découvrir les voitures exposées au Grand Palais dans le cadre de la vente Les Grandes Marques du Monde au Grand Palais. Beaucoup de voitures que l’on retrouve dans la plupart des ventes aux enchères : Ferrari, Porsche, Jaguar, Alfa Romeo, Lancia, Austin Healey, Renault … mais aussi des voitures d’avant-guerre qui font la spécificité de Bonhams.
.

.

La vente durera tout l’après midi au Grand Palais et elle est à suivre en live sur le site de Bonhams à l’adresse suivante : https://www.bonhams.com/auctions/24103/live/

.

Les photos de la vente RM Sotheby’s de Rétromobile 2017

En arrivant aux pieds des Invalides et de la structure RM Sotheby’s / Festival International de l’automobile on remarque à quel point les architectures modernes et anciennes se mêlent à merveille. La structure éphémère qui accueille la vente aux enchères permet d’admirer quelques unes des plus belles voitures du monde tout en ayant une vue imprenable sur le dôme des Invalides.

En parcourant l’exposition de la vente RM Sotheby’s il y a comme souvent deux façons de voir les choses : le verre à moitié plein ou le verre à moitié vide. Soit l’on considère ces ventes comme un coffre à jouets éphémère pour acheteurs fortunés totalement déconnectés des réalités de la vie. Ou bien l’on peut considérer que ces ventes sont de véritables machines à rêves ou nous, simples visiteurs, n’avons pas certes les moyens de nous offrir les voitures, mais nous avons néanmoins la chance de pouvoir les voir et les approcher.

Vous vous en doutez, nous avons décidé d’opter pour la seconde philosophie et de profiter du spectacle qui nous est offert par RM Sotheby’s aux Invalides. Le catalogue apparait plus mesuré que celui de l’an dernier mais l’on retrouve néanmoins de très belles voitures. Si vous souhaitez rêver avec nous, voici les photos de l’exposition de la vente Paris 2017 par RM Sotheby’s. Le rouge est de mise que ce soit en ce qui concerne les carrosseries ou la moquette de l’exposition. Nous vous laissons admirer les Austin-Healey, Alfa Romeo, Porsche, Ferrari, sans oublier les Lancia, Renault, Osca ou encore Jaguar.
.

 

Les voitures seront vendues aux enchères ce soir à partir de 18h sous la structure éphémère qui accueille depuiis deux jours l’exposition des voitures. si vous n’avez pas la chance ou la possibilité de vous rendre à Paris, la vente sera diffusée en streaming sur le site de la maison de ventes aux enchères à l’adresse suivante.

.

Vente RM Sotheby’s lors de Rétromobile 2017

La semaine dernière en vous présentant la vente d’une collection de Porsche, nous évoquions la vente RM Sotheby’s qui se tiendra dans le cadre du salon Rétromobile 2017. Le catalogue de la vente ayant été publié, il est temps de le feuilleter pour découvrir quels sont les trésors qui s’y cachent.

Exposition des voitures :

  • Mardi 7 février de 12h à 18h (entrée libre)
  • Mardi 7 février de 18h à 21h (sur présentation du catalogue vendu 70€)
  • Mercredi 8 février de 10h à 12h (entrée libre)
  • Mercredi 8 février de 12h à 16h (sur présentation du catalogue)

.
Comme lors des éditions précédentes, RM Sotheby’s fait l’effort d’ouvrir l’exposition des voitures sur entrée libre à certains créneaux. Si vous êtes dans la capitale à cette période, ne manquez pas le spectacle des voitures présentées qui vaut toujours le déplacement.

La vente se déroulera le mercredi 8 février à partir de 18h, près de quatre-vingt lots seront mis aux enchères au cours de celle-ci. Nous ne savons pas qui officiera derrière le marteau puisque le réputé commissaire-priseur polyglotte Max Girardo a quitté RM Sotheby’s pour fonder son entreprise de négoce de voitures de prestige à Londres.

Avant d’explorer le catalogue de la vente parisienne, une petite digression concernant les Alfa Romeo Giulietta et Giulia Sprint Speciale. Ces voitures réputées très rares figurent pourtant au catalogue de la plupart des ventes aux enchères. Les cotes de ces modèles étant devenues stratosphériques, la plupart des Sprint Speciale toujours existantes sont constamment en ventes. On constate exactement le même phénomène sur les Porsche Carrera RS 2.7 dont un modèle figure d’ailleurs au catalogue.
.

Alfa SS

.
La star de la vente sera très certainement la Porsche 917/10 prototype. Les 917 ont toujours déclenché la frénésie des acheteurs même s’il s’agit ici d’une version prototype. L’estimation située entre 4 600 000€ et 5 500 000€ confirme la folie qui entoure les Porsche 917 et leur légende aux 24 heures du Mans.

Le phénomène des Youngtimer continue de prendre de l’ampleur et RM Sotheby’s propose l’un des modèles les plus emblématiques de la période la Renault 5 Turbo. Deux voitures seront proposées à la vente, l’une en version routière estimée entre 75 000€ et 95 000€ et une autre plus exclusive, une version Group B débordant de chevaux et estimée entre 200 000€ et 250 000€.
..

.

Du coté des anglaises, on notera la présence d’une Lotus Elite, d’une incontournable Jaguar Type E, d’une magnifique Aston Martin DB4 Série IV accompagnée d’une DB6 Vantage ainsi qu’une Austin-Healey 100M Le Mans qui avait déjà été présentée l’an dernier.

Toujours en ce qui concerne les Austin-Healey, une 3000 MKIII BJ8 Works de rallye ayant remporté le Rallye de Spa-Liège-Spa en 1964 sera mise aux enchères. La voiture a été entièrement restaurée et est estimée entre 340 000€ et 450 000€. Il sera intéressant de suivre les enchères concernant cette voiture, malgré son intérêt historique, les estimations nous semblent quelque peu optimistes. Les Austin-Healey Works ont toujours était en retrait en ce qui concerne les cotes par rapport à d’autres modèles britanniques comme par exemple Jaguar ou Aston Martin.

Notre coup de cœur de la vente s’est porté sur une Jaguar SS100 2 ½ litre roadster. Ce modèle a fait basculer Jaguar qui s’appelait alors encore SS (Standard Swallow) Jaguar dans le monde des constructeurs de voitures de sport.
.

.

La SS100 dans sa version 2 ½ litres développait un peu plus de 100 chevaux, une puissance qui peut paraître dérisoire aujourd’hui mais qui à la fin des années 30 en faisait une voiture de sport. La voiture proposée à la vente est toujours équipée de son moteur d’origine et tous les numéros concordent, ce qui est relativement rare pour une voiture de plus de 70 ans.

Produite en 1941, cela en fait une des dernières SS100 fabriquées, l’assemblage des voitures cessant quelques mois après en raison de la seconde guerre mondiale. L’historique de cette SS100 est connu depuis les années 50 et la voiture est annoncée comme étant en très bon état avec un compteur affichant seulement 52000 miles. La voiture étant rare elle est évidemment très chère et est estimée entre 385 000€ et 445 000€.
.

Retrouvez ici l’intégralté du catalogue de la vente RM Sothebys Paris 2017

.

Retour sur l’Historic Tour de Nogaro 2016

Désolé pour nos lecteurs réguliers qui ont l’habitude de lire le résumé des courses de Morrissette dès le lundi matin mais un agenda bien rempli combiné à des difficultés pour mettre en ligne les photos nous ont obligé à vous faire patienter quelques heures supplémentaires.

Morrissette abordait le meeting de Nogaro avec un énième moteur reconstruit suite aux déboires de poussoirs d’arbre à cames rencontrés lors des 3 heures de Spa. Afin de s’assurer que tout allait bien, trois séances d’essais libres étaient au programme de la MG B pour la journée de vendredi.
.

IMG_4383

.

Dès 8h30, profitant des heures les plus fraiches de la journée et du weekend, Morrissette prend la piste pour une première séance d’essais sans encombre. Au milieu de la seconde séance d’essais un bruit suspect à l’échappement nous fait craindre le pire et nous rappelle étrangement celui que l’on a connu à Spa. La séance s’achève donc prématurément pour une vérification aux stands puis dans les paddocks de l’origine du bruit. Finalement plus de peur que de mal, il s’agit simplement d’une pièce d’échappement qui a décidé de reprendre sa liberté, celle-ci sera rapidement remise en place par le garage de la Choletterie. La troisième et dernière séance d’essais libres se déroule sous un soleil de plomb, le travail sur la pression des pneumatiques sera vite avorté car la température oblige à lever le pied pour préserver le moteur en vue des courses du weekend.

Les qualifications sont programmées en tout début de matinée le samedi matin. Si cet horaire matinal n’arrange en rien le sommeil des pilotes, il offre l’avantage de donner un peu d’air frais et quelques chevaux supplémentaires aux moteurs. Comme nous en avons l’habitude, Claire prend le volant en début de séance qualificative et signe au bout de quelques tours un temps de 1’59. Lors de ma première tentative de tour chrono, je dois légèrement lever le pied en raison d’un drapeau jaune et la marque chronométrique se porte à 1’58. Lors du tour suivant, au milieu du second secteur au moment de passer le troisième rapport, plus rien ! L’embrayage semble fonctionner, les vitesses passent mais la voiture n’est plus entrainée. Les qualifications s’arrêtent donc là et le retour aux paddocks se fait derrière la dépanneuse. Charly diagnostique rapidement un bris de l’arbre de roue gauche et celui-ci sera réparé dans la foulée. Encore une fois une belle frayeur mais le weekend gersois de la petite MG B continue.
.

IMG_4353

.

Qualifiée en douzième position, Morrissette se présente au départ de la première course du weekend en milieu d’après-midi. Les écarts entre les différentes voitures ne sont pas énormes mais suffisants pour anéantir toute lutte au sein du plateau ASAVE Racing 65. Les positions sont relativement figées et Claire gère l’écart avec l’Austin-Healey 100/4 qui suit Morrissette tout en conservant un œil sur les manomètres de température. Morrissette franchit enfin la ligne d’arrivée d’une course sans encombre, ce qui ne lui était pas arrivé depuis plusieurs courses. La 8ème position finale de la MG B vaut à sa pilote de monter sur le podium de cette première manche de l’Historic Tour de Nogaro 2016.

Le départ de la seconde course du weekend étant donné en fonction de l’arrivée de la première, Morrissette est donc idéalement placé pour la course du dimanche après-midi. Après un bon départ, la MG B se retrouve un temps en 5ème position avant de rétrograder petit à petit au classement général. La MG B manque de vitesse de pointe dans la longue ligne droite de l’aérodrome et il est compliqué de refaire son retard dans les virages. Après quelques tours, la température d’eau frise les 105 degrés, il faut donc se résoudre à lever le pied si l’on veut rallier la ligne d’arrivée. Rouler à allure modérée est forcément moins grisant mais ce choix s’avérera payant puisque Morrissette remonte petit à petit au classement général suite aux abandons d’autres concurrents souffrant également de la chaleur. La MG B franchi la ligne d’arrivée à sa position de départ, à savoir au 8ème rang.
.

DSC_1534

.

Il s’agissait là de la dernière sortie de Morrissette pour la saison 2016 qui va désormais se reposer et se préparer pour de nouveaux challenges en 2017. Comme d’habitude, nous vous avons rapporté de nombreuses photos de l’Historic Tour de Nogaro. Vous trouverez bien évidement des photos de Morrissette, mais également de ses copines du plateau ASAVE Racing 65 et encore des photos du Trophée Maxi 1000 :

.

DSC_1592 IMG_4338 - Copie IMG_4454

Historic Tour Nogaro 2016 :
Morrissette

Historic Tour Nogaro 2016 :
ASAVE Racing 65

Historic Tour Nogaro 2016 :
Trophée Maxi 1000

.

Les photos de la Traversée de Paris estivale 2016

Rendez vous incontournable du milieu de l’été, la Traversée de Paris estivale permet, au moment où les parisiens désertent la capitale pour envahir les lieux de villégiature, de remplir les rues de Paris de plus de 700 véhicules tous plus originaux les uns que les autres.

Le parcours de la Traversée de Paris de ce 31 juillet étant gardé comme un secret d’Etat, pas facile pour les spectateurs d’assister à l’événement, les quelques points de passages donnés par les organisateurs ne sont pas nécessairement les plus pertinents. Heureusement que quelques lieux incontournables permettent d’admirer les voitures dans les rues ou à l’arrêt : Montmartre, Place de la Concorde, esplanade des Invalides.
.

.
Comme lors de chaque édition de la Traversée de Paris, on retrouve un mix entre des véhicules connus que l’on retrouve d’une édition à l’autre et des voitures inédites encore jamais aperçues dans les rues de la capitale comme par exemple une 2CV limousine aperçue devant l’Hôtel des Invalides.

La météo clémente a incité les propriétaires de cabriolets à profiter des joies de la conduite cheveux au vent. Le contingent de voitures ouvertes faisait la part belle aux anglaises : MG, Triumph, Austin Healey, Jaguar …
.

.

Un autre moyen de profiter de la météo estivale est de participer à la Traversée de Paris en deux roues. Ce matin, ils étaient nombreux, que ce soit au guidon de 103 SP, de Solex avec lesquels rien n’est impossible, de Lambretta ou encore de motos 2 temps des années 70.
.

.

Les touristes présents en nombre à Paris à cette période de l’année profitent du spectacle et immortalisent les scènes avec leurs téléphones portables, appareils photos ou bien encore tablettes. La Traversée de Paris a prouvé encore une fois l’attractivité des voitures de collection auprès du Grand Public, un thème a méditer pour nos élus.

Naturellement, nous étions présents au bord du parcours à différents endroits pour prendre des photos de la Traversée de Paris estivale 2016. Retrouvez ici toutes nos photos :

Traversée de Paris estivale 2016

.

Mille Miglia 2016

A peine remis des émotions du Grand Prix de Monaco Historique, il est temps pour le gotha mondain de l’automobile de collection de mettre le cap sur l’Italie et plus précisément sur Brescia pour les Mille Miglia 2016.
.

Mille Miglia 2016

.

Sobrement baptisée la corsa più bella del Mondo, ce qui se passe facilement de traduction, les Mille Miglia dans leur version historique célèbrent l’épreuve originelle qui s’est déroulée en Italie de 1927 à 1957. Cette course d’une longueur de 1000 miles (1600 km) disputée sur route ouverte a forgé la légende de certains pilotes mais également de certaines marques comme Alfa Romeo, Ferrari ou encore Mercedes. La course a toutefois été marquée par plusieurs accidents dramatiques, ce qui a précipité la fin de l’épreuve en 1957. En un peu moins de 30 ans, les Mille Miglia sont entrée dans la mythologie automobile et l’épreuve historique est l’une des plus prisée au monde.

L’édition 2016 se tiendra du 19 au 22 juin, l’arrivée le dimanche dans la journée étant désormais entrée dans les habitudes. Le parcours est bien évidement d’une longueur proche des traditionnelles 1000 miles et colle le plus possible au tracé d’antant. Les concurrents des Mille Miglia 2016 s’élanceront de Brescia, ils feront étape à Rimini, Rome et Parme avant de revenir à Brescia :

  • Jeudi 19 mai : Brescia – Rimini
  • Vendredi 20 mai : Rimini – Rome
  • Samedi 21 mai : Rome – Parme
  • Dimanche 22 mai : Parme – Brescia
    .

Parcours Mille Miglia 2016.

Si vous souhaitez plus de détails sur les routes empruntées par les concurents, les organisateurs des Mille Miglia 2016 mettent à disposition des cartes détaillées sur le site de l’épreuve.

.
Avec environ 400 véhicules au départ, les places sont très disputées et mieux vaut disposer d’une voiture d’exception ou à l’historique unique pour avoir ses chances de découvrir l’Italie par le biais des Mille Miglia 2016. Chaque année le plateau regroupe des raretés avec évidement de nombreuses voitures italiennes appartenant aux concurrents venus du monde entier.

Les anglaises ne sont toutefois pas en reste, notamment depuis que JD Classics est partenaire de l’épreuve et engage chaque année plusieurs Jaguar (XK120 et Type C). Aux cotés de ces félins de Coventry on retrouvera des Austin Healey 100, MG A, des Bentley ainsi que des Triumph dans leur déclinaisons Sport.

.
.
Retrouvez ici la liste complète des participants aux Mille Miglia 2016

.

Ventes RM Sotheby’s du Grand Prix de Monaco Historique 2016

Dans le cadre du Grand Prix de Monaco Historique 2016, outre la vente Bonhams que nous vous avons déjà présenté, RM Sotheby’s organisera également ses propres ventes aux enchères. Il est nécessaire d’employer le pluriel car deux ventes se succèderont samedi 14 mai dans l’après-midi.
.

RM Sothebys Monaco

.

Quattroruote collection

La collection Quattroruote ouvrira le bal des enchères dès midi. Le nom de Quattroruote réfère directement au Quattroruote magazine, un titre de presse axé sur l’automobile fondé en Italie par Gianni Mazzochi en 1956. Le fondateur du Quattroruote magazine ainsi que sa famille ont accumulé une collection très éclectique mettant à l’honneur la mobilité sous toutes ses formes depuis plus d’un siècle.

La sélection de ce catalogue est donc pour le moins originale, puisque l’on retrouve pèle mêle, un bicycle, une calèche, un traineau, un cyclomoteur, une moto et bien évidements de nombreuses voitures. La plupart des véhicules sont d’origine italienne et la quarantaine de lots sont proposés à la vente sans prix de réserve.

The Quattroruote propose principalement des véhicules populaires si l’on fait exception de la Bugatti Type 57 Cabriolet, la Rolls Royce Phantom II, l’Hispano-Suiza H6B Coupé ou encore de la Lancia Lambda Torpédo. Parmi les curiosités on notera la présence d’une Mercedes-Benz 280 TE Estate, d’une Fiat 110A Campagnola, d’une Fiat 130 Coupé ou encore d’une très sympathique Austin 7 Tourer à quatre places.
.

Austin Seven RM Sothebys

.

On ne s’attendait pas à trouver une sélection de véhicules aussi originale au sein de l’univers feutré du Sporting de Monaco, RM Sotheby’s tente avec cette vente un contre pied par rapport aux habituelles ventes de véhicules d’exception et de compétition.

.

Retrouvez ici le catalogue complet de la vente Quattroruote collection

.

Vente Monaco

La maison de vente aux enchères nord-américaine, ne pouvant jouer uniquement sur l’originalité, une vente plus convenue sera organisée le même jour à partir de 17h et simplement intitulée Monaco. Cette vente dispersera plus de quatre-vingt lots dont de nombreuses pièces d’exception.

Voici quelques-unes des voitures plus ou moins rares ayant retenu notre attention :

  • Alfa Romeo Giulia Tubolare Zagato
  • Alpine A110 1800 Groupe 4 Usine
  • Austin-Healey 3000 MkI Works Rally Car
  • Bentley Continental Type-R Fastback
  • Bugatti Type 40 Roadster
  • Ferrari 275 GTS/4 NART Spider
  • Jaguar XK120 carrosserie aluminium
  • Lancia Aurelia B24S Convertible
  • Lancia Flaminia Sport Serie I
  • March 711
  • Mercedes-Benz 300 SL Papillion
  • Peugeot 205 Turbo 16 Groupe B

.
Il y a de nombreuses autres pépites dans le catalogue RM Sotheby’s qui ressemble réellement à une liste au Père-Noël pour amateurs d’automobile fortunés.
.

Healey RM Sothebys

.
Notre coup de cœur, une MGC GTS Sebring

Lorsque MG envisage une évolution de la MG B, il apparait au constructeur britannique que le roadster anglais doit se doter d’un plus gros moteur pour faire face à la concurrence accrue. En adoptant le moteur 6 cylindres en ligne de trois litres hérité de l’Austin-Healey 3000, le roadster MG voit son capot hériter d’une bosse pour loger l’imposant moteur et devient la MG C.

Si la version 6 cylindres a ses fervents défenseurs, son palmarès en compétition ne sera jamais à la hauteur de celui de la B, la faute à un moteur particulièrement lourd (bloc fonte) et installé directement au-dessus du train avant. Si le surcroît de puissance est appréciable, la tenue de route est affectée par le poids excédentaire sur l’essieu avant.

Pour tenter d’améliorer la voiture en compétition, la BMC (British Motor Corporation) lance la déclinaison MGC GTS Sebring qui se caractérise évidement par une optimisation du moteur mais également par l’adoption de nombreux éléments en aluminium pour abaisser le poids de la voiture. Après avoir couru à la Targa Florio, à Sebring ou encore au Nurburging, le programme de compétition des MGC GTS est rapidement annulé et les châssis construits ne sont pas tous utilisés.
.

MGC GTS Sebring

.

John Chatahal, pilote Austin-Healey devait originellement participer à la Targa Florio 1970 au volant de l’une des MGC GTS d’usine, le programme étant annulé on lui offre cependant la possibilité d’acquérir un châssis d’usine et de le préparer lui-même.

Pour l’occasion John Chathal pioche dans la banque d’organe disponibles à la BMC et installe notamment un bloc moteur en aluminium en position plus reculée dans la baie moteur et dote la voiture de jantes en magnésium. Ainsi modifiée la voiture est particulièrement légère et sa tenue de route est grandement améliorée, la voiture présente un rapport poids puissance de 900 kilos pour environ 220 chevaux.

La MGC GTS Sebring proposée aux enchères a été entièrement restaurée et est désormais proposée à la vente pour un prix estimé entre 150 000 et 250 000 €. Si cette voiture est magnifique, la difficulté pour le futur acquéreur sera de trouver une catégorie dans laquelle la faire courir. Datée de la fin des années 60, la MG C GTS ne peut concourir dans les catégories pré-66 et se retrouve de fait opposée à des voitures beaucoup plus puissantes qu’elle.

.

Retrouvez ici le catalogue complet de la vente Monaco

.

Voici les horaires à retenir des ventes RM Sotheby’s dans le cadre du Grand Prix de Monaco Historique 2016 :

  • Vendredi 13 mai
    • Exposition des véhicules de 10h00 à 19h00
      .
  • Samedi 14 mai
    • Exposition des véhicules à partir de 9h00
    • Vente Quattroruote à partir de 12h00
    • Vente Monaco à partir de 18h00

.

Une gamme de batteries dédiée aux voitures de collection

Le marché de l’automobile de collection ne cesse de croitre et attire de plus en plus d’entreprises. Dernier exemple en date, Bosch, un équipementier automobile majeur vient de lancer une gamme de batteries spécialement développées pour les voitures de collection.

Les besoins des voitures de collection en ce qui concerne la batterie sont particuliers. En effet, la plupart des voitures passent tout ou partie de l’hiver arrêtées et lorsque les véhicules reprennent la route aux beaux jours, leurs dynamos (pour celles qui ne sont pas équipées à l’origine ou n’ont pas été converties aux alternateurs) peinent à recharger correctement les batteries. Pour répondre à cette spécificité, les batteries Bosch dédiées aux voitures de collection annoncent une augmentation de la puissance de démarrage de 70%.

BOSCH Batterie 12V

Outre l’aspect technique le look prévôt également lorsque l’on parle d’automobile de collection. Les batteries sont souvent présentes dans la baie moteur ou bien encore dans le coffre et sont donc relativement visibles. Sur une voiture entièrement restaurée, la présence d’une batterie moderne avec ses stickers multicolores jure avec l’aspect historique de la voiture. C’est pourquoi cette nouvelle gamme de batterie Bosch propose un look vintage, identique à la batterie noire lancée en 1955. Il s’agit donc d’une batterie moderne cachée dans le boitier plastique d’une batterie tout droit sortie des années 50/60.

La gamme se compose de batteries 6 volts principalement dédiées aux motos anciennes mais également de quatre références de batteries 12 volts qui couvrent plus d’un millier de véhicules de collection. Du côté des anglaises, on notera la couverture des modèles suivants :

  • Austin Healey 3000 MkIII
  • Aston Martin DB6, DBS, V8 Vantage
  • Jaguar Type E (3.8L, 4.2 L et V12)
  • Land Rover 88 et 109, Range Rover I
  • Rover 2000, 2200 et 3500
  • Triumph TR2, TR3, TR4 et TR5

.

Bosch étant un équipementier allemand, naturellement la majorité des véhicules couverts proviennent d’outre Rhin, notamment la plupart des Porsche et Volkswagen. Espérons que dans les années à venir la gamme s’étoffera de manière à couvrir plus de véhicules anglais, notamment les MG et les Mini.

.

« Articles Précédents