Archives du Tag Lotus Elan

Morrissette back on track

La dernière course de Morrissette avait eu lieu à Nogaro en Septembre 2016, un an tout juste après ses derniers tours de roue en compétition, la MG B est de retour dans le Gers pour une nouvelle course. Comme de coutume, la voiture est inscrite dans la catégorie ASAVE Racing 65, mais le règlement a changé : fini les deux courses sprint de 25 minutes et place à une course longue d’une heure avec arrêt changement de pilote au milieu de celle-ci.

Pour réussir sa rentrée des classes, Morrissette a profité de l’hiver et de l’été pour parfaire ses réglages, au menu un passage au banc pour optimiser l’allumage et la carburation ainsi qu’un changement des différents manomètres. Les antiques Smith ont laissé place à des plus modernes Stack, l’authenticité y perd ce que la précision y gagne. Merci au Garage de la Choletterie pour les réglages parfaits de la MG B en prévision de la course de Nogaro.

La météo gersoise n’est pas des plus clémente et si Claire a déjà eu l’occasion de rouler sur le circuit Paul Armagnac sous la pluie, cela sera une première pour Romain. Les séances d’essais libres du vendredi sont mises à profit pour valider les réglages et se remettre en jambe après 12 mois sans compétition. La MG B fonctionne bien et les interventions mécaniques se limitent aux réglages des freins arrière.
.

.

La samedi matin place aux choses sérieuses avec la séance d’essais qualificatifs. Celle-ci se déroulera intégralement sur piste sèche, petit à petit les chronos de Morrissette s’améliorent pour atteindre 1’55’721. Ce temps place la MG B au cœur d’un peloton d’anglaises puisque devant dans la même seconde on retrouve deux Lotus Cortina et quelques centièmes devant une Lotus Elan. Morrissette précède une autre anglaise mythiques, une Mini, de quoi annoncer de belles batailles en course.

Le dimanche les giboulées de printemps (même si nous sommes à la fin de l’été) rythment la matinée sur le circuit de Nogaro. Au moment du départ, la piste est sèche mais les nuages sont menaçants. Le départ de Morrissette est plutôt moyen car en collant trop le pilote de devant pour ne pas perdre la précieuse aspiration impossible de voir les feux de signalisation, ce sont donc quelques dixièmes qui s’envolent dès les premiers mètres. La MG B garde sa place dans le peloton souffrant principalement d’un déficit de vitesse de pointe dans la longue ligne droite de l’aérodrome. Cela n’empêche pas Morrissette de lutter avec une surpuissante AC Cobra et de prendre l’avantage à la régulière. Dès le deuxième tour, la pluie fait son apparition à certains endroits du circuit. Il pleut ainsi fortement sur la première partie du circuit alors que la fin du tour est entièrement sèche. Plus la pluie s’intensifie plus la MG B remonte au classement en prenant le meilleur notamment sur les Lotus Cortina.

La course est interrompue au drapeau rouge en raison d’huile sur la piste et d’une voiture mal placée. Le second départ est bien meilleur que le premier et Morrissette gagne plusieurs positions dans les premiers virages. La bataille en peloton nous offre l’occasion de passer quelques virages roues dans roues avec une rarissime et très onéreuse Alfa Romeo Giulia TZ. Après deux tours de bataille avec la Mini de Philippe Quirière, Romain tente un dépassement un poil optimiste dans la courbe faisant suite à la ligne droite des stands. L’entrée du virage sur les freins ne pardonne pas, la MG B part immédiatement en glisse pour finir sa course dans l’herbe. Un grand merci à Philippe qui a eu les bons réflexes pour éviter Morrissette en perdition devant le capot de sa Mini.

Une fois cette mésaventure passée, Morrissette reprend la piste et repart immédiatement à l’attaque pour récupérer les positions perdues lors de sa sortie de piste. En quelques tours, la position initiale est récupérée, mais impossible de remonter plus haut car la piste sèche de plus en plus.
.

.

A la mi-course, il est temps de passer le relai à Claire sur une piste séchante mais pas encore totalement sèche. Dès la sortie des stands, la MG B montre que sa puissance, certes limitée, est néanmoins largement suffisante pour faire glisser le train arrière sur piste grasse.

En cette deuxième partie de course, les écarts sont relativement marqués et il est difficile voire impossible de gagner des positions. Les chronos s’améliorent de tour en tour avec un piste séchante. Le coup d’œil dans le rétro au bon moment permet d’éviter une Ford Falcon en perdition, juste le temps d’ouvrir la trajectoire pour éviter la collision et celle-ci termine sa course dans le bac à gravier. Morrissette se montre particulièrement fiable et ne chauffe pas tout au long de la manche, de quoi passer sereinement le drapeau à damier après une heure de course. La MG B et son équipage termine à la dixième place du classement général, une position plus qu’honorable si on se réfère à la qualité du plateau composant la grille de l’ASAVE Racing 65.

A l’exception de la météo, ce weekend de reprise fut quasiment parfait. Nous ne savons pas encore quand Morrissette reprendra la piste mais espérons que ce sera le plus rapidement possible.

.
Ci dessous, la vidéo que vous attendiez tous 🙂 … nous mettrons en ligne la vidéo de la course complète très prochainement.
.

.

Fin de saison en apothéose à Charade pour Morrissette

Dimanche 30 septembre, circuit de Charade

Si vous suivez régulièrement les aventures de Morrissette, vous savez que Bob la Fumée n’est pas du tout matinal, autant dire qu’une mise en pré-grille programmée à 7h50 le dimanche matin n’est pas pour réjouir le pilote de la MG B. La bonne nouvelle vient de la météo, celle-ci est désormais sèche et la pluie ne devrait plus revenir sur le circuit de la journée. Une course sur le sec laisse peu de chance à Morrissette face à des autos bien plus puissantes, la 7 ème place acquise lors des qualifications ne devrait pas tenir longtemps sur sol sec.

Dès le départ les prévisions se confirme et Morrissette perd de nombreuses places, elle défend pourtant chèrement sa place en escaladant quelques vibreurs, ce qui entrainera le déboitement du silencieux d’échappement. Les 30 minutes de course avec le silencieux n’assurant pas complètement sa fonction paraitront très longue aussi bien en raison du bruit dans l’habitacle que de la peur de perdre complètement l’échappement. La MG B passera une bonne partie de la course à naviguer entre la 10ème et la 12ème place du classement général. Le circuit de Charade très exigeant aussi bien pour les pilotes que pour les voitures fait peu à peu son œuvre, les abandons se succèdent et Morrissette finira la course 6ème grâce à sa fiabilité. Cette 6ème place au classement général s’assorti d’une deuxième place dans le challenge 65, le premier étant toutefois à distance respectable puisque la Lotus Elan victorieuse termine avec plus d’un tour d’avance sur la MG B.

En raison de la grille inversée, Morrissette s’élance en troisième position lors de la course de l’après midi, de quoi assurer de nouveau une belle bataille dans les premiers tours. Celle-ci sera bien au rendez vous, Morrissette devant lutter au sein du peloton pour conserver sa position, la bataille sera particulièrement âpre avec une Opel Commodore. L’allemande étant plus puissante donc plus rapide dans les portions droites alors que la MG B est plus agile donc plus à l’aise dans les enchainements de virage. La bataille tournera finalement à l’avantage de la petite anglaise, ce qui lui permettra de se classer de nouveau à la 6ème position de la course. En ce qui concerne le challenge 65, Morrissette remporte sa première course et grimpe pour la première fois sur la plus haute marche du podium.

La saison s’achève ainsi pour Morrissette et le bilan est plus que satisfaisant pour une première saison. Morrissette tient particulièrement à remercier le Garage de la Choletterie qui a assuré la préparation de la MG B tout au long de la saison. Le programme de la saison 2013 n’est pas encore défini pour Morrissette et son équipage mais celui-ci tournera autour du Challenge ASAVE GT-Tourisme.

.

1er podium pour Morrissette

Dimanche 9 septembre, circuit de Nogaro

En ce dimanche matin, une brume épaisse recouvre le circuit de Nogaro, cela contraste avec les températures dépassant les 30 degrés rencontrées depuis deux jours et promises pour ce dimanche. Cette brume matinale va obliger les pilotes du Challenge ASAVE GT-Tourisme à rouler avec leurs feux de croisements mais aura des effets grandement bénéfiques sur les températures moteurs.

Lors de la première course, Morrissette prend un bon départ et gagne quelques positions avant le premier virage, malheureusement, celles-ci seront rapidement perdues dans la ligne droite arrière ou le déficit de puissance de la MG B ne lui permet pas de lutter avec des voitures plus largement motorisées. En bataille avec une Lotus Elan et une Alfa Romeo Montréal dès le premier tour, Morrissette sera aux premières loges pour assister au tête à queue de la petite Lotus. La bataille avec l’Alfa Romeo durera plusieurs tours, l’italienne prenant le large dans les lignes droites et Morrissette revenant dans les parties sinueuses, finalement Morrissette aura le dernier mot ce qui lui permettra de prendre la 17ème place lors de cette première manche.
.

Les conditions de la seconde manche sont totalement différentes et la température est de nouveau caniculaire sur le circuit de Nogaro. Les températures d’eau vont autant décider de l’issue de la course que les qualités des voitures et des pilotes. Le départ de Morrissette est plutôt moyen et elle devra lutter au sein du peloton pour conserver une place dans le top 20. Cette fois-ci la ligne droite sera moins cruelle pour Morrissette puisqu’elle parviendra à défendre sa position au freinage. Les concurrents avec lesquels Morrisette bataillera seront pour grande partie les mêmes que lors de la manche matinale, l’Alfa Romeo Montréal, deux Lotus Elan et deux Porsche 911. La MG B devra s’incliner devant les allemandes mais prendra au final la 14ème place de cette seconde manche. Cette position s’assorti d’une troisième place dans la catégorie de Morrissette, ce qui lui vaudra pour la première fois les honneurs de la cérémonie du podium.

.

52ème Grand Prix Historique de Nogaro

Après la trève estivale, Morrissette est de retour en piste et participera au 52ème Grand Prix Historique de Nogaro, celui-ci se déroulera du 7 au 9 septembre prochain. Morrissette a profité de la période estivale pour se reposer longement dans son garage mais également pour chausser un train de pneus neufs en vue de la course de Nogaro.

Les différentes séries composant les Trophées Historiques de la FFSA seront présentes à Nogaro, Le Challenge ASAVE GT Tourisme cher à Morrissette, mais également le Maxi 1000, le HTCC Groupe 1, les challenges formule Ford,  formule Renault et formule 3, le trophée Lotus, la série BOSS regroupant des F1 ainsi que les trophées Caterham et Legends Cars Cup regroupant des voitures plus récentes. Le nombre de courses garanti aux spectateurs de l’action tout au long du weekend mais entraine également un planning particulièrement chargé sur la piste et des plages d’essais libres réduites pour les concurrents.

Si vous souhaitez voir Morrissette, celle-ci sera en piste aux horaires suivants :

  • Essais libres 1 : Vendredi 7 septembre, 9h00 (à confirmer)
  • Essais libres 2 : Vendredi 7 septembre, 15h00
  • Essais qualificatifs : Samedi 8 septembre, 11h25
  • Course 1 : Dimanche 9 septembre, 9h35
  • Course 2 : Dimanche 9 septembre, 14h40
    .

Voici les horaires prévisionnels complets du 52ème Grand Prix Historique de Nogaro.

Du coté de l’ASAVE, une trentaine de concurrents sont annoncés avec un plateau particulièrement varié, les anglaises seront bien représentées avec plusieurs Lotus Elan, une Morris Cooper S, bien évidement une MG B mais également une Ford Cortina Lotus que l’on voit plus rarement sur les circuits français. Morrissette vous donne donc rendez vous ce weekend sur le circuit de Nogaro au coeur du Gers.

.

Tour Auto 2012 : Verdict final

Les concurrents du Tour Auto 2012 sont arrivés à Nice cette après midi, mettant ainsi un terme à une semaine de compétition. Le champagne va remplacer les bidons d’huile et d’essence dès ce soir pour ceux qui sont arrivés au terme de cette aventure de plus de 2000 km.

Le célèbre adage de la course automobile selon lequel rien n’est acquis avant les derniers kilomètres de la dernière journée a encore été vérifié. En effet, en catégorie VHC, le Suisse Philippe Giauque sur Jaguar Type E se battait jusqu’à ce matin pour la deuxième place du classement général. Des soucis rencontrés au cours de la journée l’ont repoussé au delà de la 40ème position du classement général. La victoire final revient à Shaun Lynn sur AC Cobra, cette victoire ne souffre d’aucune contestation, tant le pilote britannique à dominé puis géré cette épreuve. Le podium est complété par Damien Kohler sur une Lotus Elan ayant déjà remporté l’épreuve et par Mark Freeman sur une autre AC Cobra.

Comme il est de coutume à quelques semaines du festival de Cannes, Morrissette a décidé de remettre ses propres prix spéciaux du jury. Le premier va à l’équipage Rolland d’Abel de Libran et Caroline Galop sur Jaguar MK2, pour leurs performances dans les différentes épreuves spéciales malgré les conditions météo et le gabarit peu adapté de l’auto. La performance globale a toutefois été anéantie par deux pénalités au cours de l’épreuve.

Le second prix revient à l’équipage Ludovic Caron et Didier David pour sa combativité. Bien qu’ayant perdu toutes chances de bien figurer suite à des problèmes de frein et un accrochage sur le circuit de Charade, l’équipage de l’AC Cobra à continuer d’attaquer, remportant ainsi de nombreuses épreuves spéciales. Le dernier prix revient à l’équipage Daniela Muller et Zalkina Rohwer qui a eu le courage d’engager une Ferrari 250 GTO en catégorie compétition. L’équipage n’a pas fait de la figuration puisqu’il termine à la vingtième place du classement VHC au terme du Tour Auto 2012.

Dans la catégorie G/H/I, peu de surprises, les deux pilotes Renault Classic et leurs Alpine s’imposent après avoir remporté quasiment toutes les épreuves. Les Alpine ont réalisé une course quasi parfaite, évitant soigneusement les pénalités et étant relativement épargnées par les soucis mécaniques. Au final la victoire revient à Alain Serpaggi qui devance Jean Ragnotti, le podium est complété par Mr John of B sur une Porsche 906.

En ce qui concerne la catégorie régularité, celle-ci a été remportée par Jean-François Nicoules et Patrice Gauthier sur Ford Mustang. L’américaine devance sur le podium une Ferrari 275 GTB et une Ford Escort MK1. Enfin le classement à l’indice de performance a été remporté par la Porsche 356 de l’équipage Yves Junne, Lee Maxted-Page. Les anglaises sont très bien représentées dans ce classement puisque le podium est complété par une MG A et une Aston Martin DB2/4. L’unique Mini engagée dans le Tour Auto 2012 termine au pied du podium avec la 4ème position à l’indice de performance.

Le Tour Auto 2012 tire ainsi sa révérence à quelques encablures de la promenade des Anglais, ce qui n’est pas pour déplaire à Morrissette. Rendez vous donc en 2013 pour une nouvelle édition de ce rallye de renommée mondiale.

.

Tour Auto 2012 : Le point à mi-course

Le Tour Auto a déjà dépassé le cap de la mi-course, si la compétition est encore longue on peut déjà tirer les premiers enseignements de l’édition 2012 du Tour Auto. Le succès auprès du grand public ne se dément pas, 10 000 personnes se sont pressées au Grand Palais lundi, les spectateurs sont toujours très nombreux le long du parcours et ce depuis le petit matin jusque très tard dans la soirée.

La météo s’avère particulièrement capricieuse, en ce mois d’avril 2012, en plus des températurestrès basses pour la saison, le ciel joue avec les nerfs des concurrents et des organisateurs. La météo dévoile toutes ses facettes en modifiant les conditions de route entre les différents plateaux : piste sèche, humide, mouillée … La grêle s’est même invitée sur le Tour Auto 2012 hier après midi.

Du côté de la compétition, la course est comme à son habitude très serrée et les différences sont pour l’instant plus dues aux multiples pénalités qu’à de réels écarts de performances. Dans la catégorie VHC, le vainqueur de l’année dernière Ludovic Caron sur AC Cobra ne semble plus en lutte pour la victoire après des soucis de frein rencontrés en début d’épreuve et un accrochage qui s’est terminé dans le bac à sable sur le circuit de Charade aujourd’hui.

La bataille reste très serrée entre les trois premiers concurrents : Shaun Lynn (AC Cobra), Jean-Jacques Merlin (AC Cobra) et Damien Kohler (Lotus Elan), ceux-ci se tiennent en moins de deux minutes. Morrissette souhaite mettre en avant l’exceptionnelle performance de Rolland d’Abel de Libran et Caroline Galop sur Jaguar MK2, ceux-ci pointent à 18 minutes 50 des leaders avec une pénalité de 16 minutes 30 ; cela vous donne une idée de la performance de l’imposante berline anglaise pas nécessairement adaptée aux petites routes sinueuses du Tour Auto.

Dans la catégorie G/H/I, les duettistes Alain Serpaggi et Jean Ragnotti tous deux sur Alpine A110 se partagent les victoires. Les spéciales routières reviennent généralement à Jean Ragnotti alors qu’Alain Serpaggi domine sur circuit grâce à la puissance légèrement supérieure de son Alpine. Nul doute que les deux équipages continueront de se battre jusqu’à l’arrivée à Nice et que la moindre pénalité sera fatale.

Deux étapes attendent les concurrents avant l’arrivée du Tour Auto jugé cette année à Nice :

  • Vendredi 20 avril : Clermont Ferrand – Nîmes
  • Samedi 21 avril : Nîmes – Nice, épreuve sur le circuit Paul-Ricard

.

Vidéo de la semaine #25

Chaque semaine Morrissette met à l’honneur une vidéo qui a particulièrement retenu son attention. Toutes les vidéos ont pour thème l’automobile, que ce soit ancienne ou moderne.

La vidéo de la semaine :
Au lendemain des 24 heures du Mans « modernes » remportées par Audi, Morrissette a souhaité mettre à l’honneur le Mans Classic et en particulier une vidéo d’une Lotus Elan face à une AC Cobra. Celle-ci illustre parfaitement la rivalité entre voitures puissantes et voitures agiles qui faisait toute la saveur de l’épreuve dans les années 60. Aujourd’hui celle-ci a disparu au profit de l’efficacité aérodynamique et de l’optimisation de l’exploitation de la voiture.

» Lire la suite

Tour Auto 2011 : Vidéo de la semaine #16

Chaque semaine Morrissette met à l’honneur une vidéo qui a particulièrement retenu son attention. Toutes les vidéos ont pour thème l’automobile, que ce soit ancienne ou moderne.

La vidéo de la semaine :
Le Tour Auto 2011 débute aujourd’hui au Jardin des Tuileries à Paris, il s’agit d’un événement majeur dans le microcosme de la voiture de collection au niveau mondial. Pour célébrer cet événement, Morrissette vous propose une caméra embarquée dans la Lotus Elan de Jean Pierre Lajournade qui a remporté l’épreuve l’an dernier. La vidéo a été tournée sur le parcours de la célèbre course de cote de Turckheim. Cette année Jean Pierre Lajournade et sa Lotus auront fort à faire face à plusieurs AC Cobra et Ford GT 40.

» Lire la suite