Archives du Tag Elan

Morrissette back on track

La dernière course de Morrissette avait eu lieu à Nogaro en Septembre 2016, un an tout juste après ses derniers tours de roue en compétition, la MG B est de retour dans le Gers pour une nouvelle course. Comme de coutume, la voiture est inscrite dans la catégorie ASAVE Racing 65, mais le règlement a changé : fini les deux courses sprint de 25 minutes et place à une course longue d’une heure avec arrêt changement de pilote au milieu de celle-ci.

Pour réussir sa rentrée des classes, Morrissette a profité de l’hiver et de l’été pour parfaire ses réglages, au menu un passage au banc pour optimiser l’allumage et la carburation ainsi qu’un changement des différents manomètres. Les antiques Smith ont laissé place à des plus modernes Stack, l’authenticité y perd ce que la précision y gagne. Merci au Garage de la Choletterie pour les réglages parfaits de la MG B en prévision de la course de Nogaro.

La météo gersoise n’est pas des plus clémente et si Claire a déjà eu l’occasion de rouler sur le circuit Paul Armagnac sous la pluie, cela sera une première pour Romain. Les séances d’essais libres du vendredi sont mises à profit pour valider les réglages et se remettre en jambe après 12 mois sans compétition. La MG B fonctionne bien et les interventions mécaniques se limitent aux réglages des freins arrière.
.

.

La samedi matin place aux choses sérieuses avec la séance d’essais qualificatifs. Celle-ci se déroulera intégralement sur piste sèche, petit à petit les chronos de Morrissette s’améliorent pour atteindre 1’55’721. Ce temps place la MG B au cœur d’un peloton d’anglaises puisque devant dans la même seconde on retrouve deux Lotus Cortina et quelques centièmes devant une Lotus Elan. Morrissette précède une autre anglaise mythiques, une Mini, de quoi annoncer de belles batailles en course.

Le dimanche les giboulées de printemps (même si nous sommes à la fin de l’été) rythment la matinée sur le circuit de Nogaro. Au moment du départ, la piste est sèche mais les nuages sont menaçants. Le départ de Morrissette est plutôt moyen car en collant trop le pilote de devant pour ne pas perdre la précieuse aspiration impossible de voir les feux de signalisation, ce sont donc quelques dixièmes qui s’envolent dès les premiers mètres. La MG B garde sa place dans le peloton souffrant principalement d’un déficit de vitesse de pointe dans la longue ligne droite de l’aérodrome. Cela n’empêche pas Morrissette de lutter avec une surpuissante AC Cobra et de prendre l’avantage à la régulière. Dès le deuxième tour, la pluie fait son apparition à certains endroits du circuit. Il pleut ainsi fortement sur la première partie du circuit alors que la fin du tour est entièrement sèche. Plus la pluie s’intensifie plus la MG B remonte au classement en prenant le meilleur notamment sur les Lotus Cortina.

La course est interrompue au drapeau rouge en raison d’huile sur la piste et d’une voiture mal placée. Le second départ est bien meilleur que le premier et Morrissette gagne plusieurs positions dans les premiers virages. La bataille en peloton nous offre l’occasion de passer quelques virages roues dans roues avec une rarissime et très onéreuse Alfa Romeo Giulia TZ. Après deux tours de bataille avec la Mini de Philippe Quirière, Romain tente un dépassement un poil optimiste dans la courbe faisant suite à la ligne droite des stands. L’entrée du virage sur les freins ne pardonne pas, la MG B part immédiatement en glisse pour finir sa course dans l’herbe. Un grand merci à Philippe qui a eu les bons réflexes pour éviter Morrissette en perdition devant le capot de sa Mini.

Une fois cette mésaventure passée, Morrissette reprend la piste et repart immédiatement à l’attaque pour récupérer les positions perdues lors de sa sortie de piste. En quelques tours, la position initiale est récupérée, mais impossible de remonter plus haut car la piste sèche de plus en plus.
.

.

A la mi-course, il est temps de passer le relai à Claire sur une piste séchante mais pas encore totalement sèche. Dès la sortie des stands, la MG B montre que sa puissance, certes limitée, est néanmoins largement suffisante pour faire glisser le train arrière sur piste grasse.

En cette deuxième partie de course, les écarts sont relativement marqués et il est difficile voire impossible de gagner des positions. Les chronos s’améliorent de tour en tour avec un piste séchante. Le coup d’œil dans le rétro au bon moment permet d’éviter une Ford Falcon en perdition, juste le temps d’ouvrir la trajectoire pour éviter la collision et celle-ci termine sa course dans le bac à gravier. Morrissette se montre particulièrement fiable et ne chauffe pas tout au long de la manche, de quoi passer sereinement le drapeau à damier après une heure de course. La MG B et son équipage termine à la dixième place du classement général, une position plus qu’honorable si on se réfère à la qualité du plateau composant la grille de l’ASAVE Racing 65.

A l’exception de la météo, ce weekend de reprise fut quasiment parfait. Nous ne savons pas encore quand Morrissette reprendra la piste mais espérons que ce sera le plus rapidement possible.

.
Ci dessous, la vidéo que vous attendiez tous 🙂 … nous mettrons en ligne la vidéo de la course complète très prochainement.
.

.

Retour sur l’Historic Tour de Nogaro 2016

Désolé pour nos lecteurs réguliers qui ont l’habitude de lire le résumé des courses de Morrissette dès le lundi matin mais un agenda bien rempli combiné à des difficultés pour mettre en ligne les photos nous ont obligé à vous faire patienter quelques heures supplémentaires.

Morrissette abordait le meeting de Nogaro avec un énième moteur reconstruit suite aux déboires de poussoirs d’arbre à cames rencontrés lors des 3 heures de Spa. Afin de s’assurer que tout allait bien, trois séances d’essais libres étaient au programme de la MG B pour la journée de vendredi.
.

IMG_4383

.

Dès 8h30, profitant des heures les plus fraiches de la journée et du weekend, Morrissette prend la piste pour une première séance d’essais sans encombre. Au milieu de la seconde séance d’essais un bruit suspect à l’échappement nous fait craindre le pire et nous rappelle étrangement celui que l’on a connu à Spa. La séance s’achève donc prématurément pour une vérification aux stands puis dans les paddocks de l’origine du bruit. Finalement plus de peur que de mal, il s’agit simplement d’une pièce d’échappement qui a décidé de reprendre sa liberté, celle-ci sera rapidement remise en place par le garage de la Choletterie. La troisième et dernière séance d’essais libres se déroule sous un soleil de plomb, le travail sur la pression des pneumatiques sera vite avorté car la température oblige à lever le pied pour préserver le moteur en vue des courses du weekend.

Les qualifications sont programmées en tout début de matinée le samedi matin. Si cet horaire matinal n’arrange en rien le sommeil des pilotes, il offre l’avantage de donner un peu d’air frais et quelques chevaux supplémentaires aux moteurs. Comme nous en avons l’habitude, Claire prend le volant en début de séance qualificative et signe au bout de quelques tours un temps de 1’59. Lors de ma première tentative de tour chrono, je dois légèrement lever le pied en raison d’un drapeau jaune et la marque chronométrique se porte à 1’58. Lors du tour suivant, au milieu du second secteur au moment de passer le troisième rapport, plus rien ! L’embrayage semble fonctionner, les vitesses passent mais la voiture n’est plus entrainée. Les qualifications s’arrêtent donc là et le retour aux paddocks se fait derrière la dépanneuse. Charly diagnostique rapidement un bris de l’arbre de roue gauche et celui-ci sera réparé dans la foulée. Encore une fois une belle frayeur mais le weekend gersois de la petite MG B continue.
.

IMG_4353

.

Qualifiée en douzième position, Morrissette se présente au départ de la première course du weekend en milieu d’après-midi. Les écarts entre les différentes voitures ne sont pas énormes mais suffisants pour anéantir toute lutte au sein du plateau ASAVE Racing 65. Les positions sont relativement figées et Claire gère l’écart avec l’Austin-Healey 100/4 qui suit Morrissette tout en conservant un œil sur les manomètres de température. Morrissette franchit enfin la ligne d’arrivée d’une course sans encombre, ce qui ne lui était pas arrivé depuis plusieurs courses. La 8ème position finale de la MG B vaut à sa pilote de monter sur le podium de cette première manche de l’Historic Tour de Nogaro 2016.

Le départ de la seconde course du weekend étant donné en fonction de l’arrivée de la première, Morrissette est donc idéalement placé pour la course du dimanche après-midi. Après un bon départ, la MG B se retrouve un temps en 5ème position avant de rétrograder petit à petit au classement général. La MG B manque de vitesse de pointe dans la longue ligne droite de l’aérodrome et il est compliqué de refaire son retard dans les virages. Après quelques tours, la température d’eau frise les 105 degrés, il faut donc se résoudre à lever le pied si l’on veut rallier la ligne d’arrivée. Rouler à allure modérée est forcément moins grisant mais ce choix s’avérera payant puisque Morrissette remonte petit à petit au classement général suite aux abandons d’autres concurrents souffrant également de la chaleur. La MG B franchi la ligne d’arrivée à sa position de départ, à savoir au 8ème rang.
.

DSC_1534

.

Il s’agissait là de la dernière sortie de Morrissette pour la saison 2016 qui va désormais se reposer et se préparer pour de nouveaux challenges en 2017. Comme d’habitude, nous vous avons rapporté de nombreuses photos de l’Historic Tour de Nogaro. Vous trouverez bien évidement des photos de Morrissette, mais également de ses copines du plateau ASAVE Racing 65 et encore des photos du Trophée Maxi 1000 :

.

DSC_1592 IMG_4338 - Copie IMG_4454

Historic Tour Nogaro 2016 :
Morrissette

Historic Tour Nogaro 2016 :
ASAVE Racing 65

Historic Tour Nogaro 2016 :
Trophée Maxi 1000

.

Les vidéos de Morrissette au Val de Vienne

Quelques jours après l’Historic Tour du Val de Vienne, il est temps de revenir sur l’événement par le biais des vidéos des deux courses de Morrissette en caméra embarquée. Il s’agissait de la première apparition de la MG B au sein du tout nouveau plateau ASAVE Racing 65, réservé comme son nom l’indique aux voitures GT et Tourisme homologuées avant 1966.
.

DSC_0339

.

Bien que les deux courses se soient déroulées le même weekend, sur le même circuit, elles ont été totalement différentes. La première course disputée en fin de soirée le samedi soir a été marquée par une énorme averse qui a engendré des glissades plus ou moins maitrisées de la MG B. Cela ne l’a néanmoins pas empêchée de rejoindre l’arrivée à une position honorable.

La seconde course s’est quand à elle déroulée sous un grand soleil, les soucis venant d’avantage du trafic en piste que de la météo. Le plateau ASAVE Racing 65 étant mélangé avec le Challenge ASAVE GT Tourisme et le Saloon Car, il fallait bien surveiller ses rétros. Même en étant particulièrement attentif aux drapeaux bleus, cela n’empêche pas certains concurrents pressés de déloger la MG B de la trajectoire idéale lors de leurs dépassements. Il est grand temps de boucler votre harnais pour prendre place à bord de la MG B :
.

Course 1
.

.

Course 2
.

.

» Lire la suite

Les aventures de Morrissette au Val de Vienne

Après un hiver plutôt compliqué, Morrissette était de retour en piste sur le circuit du Val de Vienne. Le moteur avait été terminé juste à temps, quelques jours (voire quelques heures) avant le début de l’épreuve. Dans ces conditions, pas question d’aller chercher un chrono dès les séances d’essais libres du vendredi. Celles-ci sont mises à profit pour terminer le rodage du moteur et se familiariser avec le circuit très technique du Val de Vienne.
.

DSC_0278.

En plus de cela-il faut également apprivoiser les nouveaux pneus dont est chaussée la MG B, avec la création de l’ASAVE Racing 65, Morrissette à délaissé ses Yokohama A048 pour des Avon CR6ZZ, évidement l’adhérence est moindre et les vitesses de passage s’en ressentent. Il y a également un peu plus de travail au volant et les roues arrières ont tendance à bloquer plus qu’auparavant. Les séances d’essais libres ne sont donc pas superflues pour appréhender tous ces nouveaux paramètres.

Lors des qualifications le samedi matin, nous sommes enfin autorisés à prendre 6 000 tours / minutes, le moteur pouvant desormais donner sa pleine mesure. Suite aux nombreux changements sur le moteur les réglages n’ont pas eu le temps d’être optimisés et on sent que la voiture à du mal à prendre pleinement ses tours ou bien encore à s’extraire des virages. Malgré tout, la MG B signe un honorable chrono en 2’’07, ce qui la place relativement loin des ténors du plateau que sont les AC Cobra, Jaguar Type E ou encore Lotus Elan. Morrissette est tout de même bien placée par rapport à ses congénères plus modestes et se qualifie en neuvième position.

L’après midi pour la première course, le ciel se montre menaçant dès la pré grille et il faudrait un miracle pour que la course se déroule intégralement sur le sec. Ce miracle n’interviendra pas et la pluie fera son apparition sur une partie du circuit dès le deuxième tour avant de se généraliser sur l’ensemble du tracé du Val de Vienne. C’est là aussi une première, puisque c’est la première fois que Claire teste la tenue de route des pneumatiques Avon sur piste mouillée.
.

IMG_2757.

La voiture de sécurité neutralise la course pendant plusieurs tours, le temps de dégager une voiture victime d’une sortie de piste. Les conditions météorologiques n’allant pas en s’améliorant et les pneumatiques se montrant plus à même d’emmener la MG dans le rail que sur la piste, la course se transforme en mission survie. Le but est de soigner les trajectoires pour ramener la voiture et l’équipage à bon port au terme des 25 minutes de courses. Ce sera mission accomplie puisque Morrissette regagne l’arrivée à la 8ème position derrière une autre MG B en ayant scrupuleusement respecté la procédure de safety car.

Le dimanche les conditions météo sont toutes autres mais la course ne sera pas pour autant de tout repos, le programme du début d’après midi étant retardé de plus d’une heure. Les organisateurs doivent alors trouver des solutions pour faire rouler tout le monde. Les courses sont réduites de 25 à 18 minutes, les départs sont tous donnés lancés et le plateau ASAVE Racing 65 est regroupé avec les Saloon Cars et Challenge ASAVE GT Tourisme. Pour les non initiés, on mélange des choux et des carottes puisque le plateau va de la frêle MG A en pneumatiques d’époque jusqu’à la BMW des années 90 chaussée de pneumatiques slicks. Forcément les différences de performances sont énormes et il est difficile pour ne pas dire impossible de trouver des tours clairs.

La seconde course, se transforme donc en séance d’essais libres où l’on regarde plus dans les rétros que sur la route. Bien que la règle veuille que ce soit le concurrent qui dépasse qui change de trajectoire, Morrissette se fera déloger de la trajectoire à plusieurs reprises. De quoi énerver un peu plus le pilote qui n’avait déjà pas besoin de ca. Malgré tout la MG B tient le cap et se classe à la 5ème place des rescapés du plateau ASAVE Racing 1965.
.

DSC_0356

.

Les vidéos des deux courses seront mises en ligne très prochainement, ne manquez pas les glissades de la première course, et les noms d’oiseaux de la seconde. La prochaine course de Morrissette se déroulera sur le mythique circuit de Spa-Francorchamps dans le cadre de Spa Summer Classic où la MG s’élancera pour une course d’endurance de 3 heures, nous vous en reparlerons d’ici la.

.

Tour Auto 2016 : l’arrivée des voitures

L’édition du Tour Auto 2016 se déroule officiellement du 18 au 23 avril avec une journée consacrée aux vérifications administratives et techniques puis 5 jours de compétition qui emmèneront les concurrents jusque sur la Croisette à Cannes. Pour les passionnés d’automobile ancienne, l’événement débute quelques heures plus tôt, le dimanche après midi avec l’arrivée des voitures au Grand Palais.
.

Grand Palais TA 2016

.

Comme de coutume, en milieu d’après midi, les rues adjacentes au Grand Palais sont littéralement prises d’assaut par les camions d’assistance, les plateaux et bien évidement les voitures de collection elles-mêmes. Cette cohabitation entre circulation parisienne et voitures d’exception est unique au monde. A notre connaissance il n’existe pas d’autre endroit au monde où une modeste Clio peut cacher une Ford GT40, où l’on voit garer en double file des Porsche 911 de compétition, des De Tomaso Pantera Groupe 4 ou encore des Ferrari 275 GTB. N’oublions pas non plus les anglaises avec de nombreuses Jaguar Type-E qui se reposent à l’ombre accompagnées des Lotus Elan, MG B et Mini Cooper S.

La cohabitation entre le trafic parisien même si celui-ci est moins chargé un weekend de vacances scolaires et l’arrivée des voitures se fait plutôt bien. La joyeuse désorganisation permet aux concurrents qui se retrouvent d’une année sur l’autre discuter automobile en attendant patiemment leur entrée dans le Grand Palais. L’attente est d’autant plus douce lorsqu’elle se déroule sous quelques rayons de soleil comme ce fut le cas cette après-midi même si quelques degrés de plus n’auraient pas été de refus.

Voici les photos de l’arrivée des concurrents de l’édition 2016 du Tour Auto au Grand Palais :

Tour Auto 2016 :
l’arrivée des voitures

.
Rendez vous demain pour les photos des vérifications techniques et administratives.

.

2015 en 10 coups d’œil dans le rétro #3

Coups dOeil 3
Un podium à Charade pour l’honneur
Le tracé de Charade est depuis nos débuts en compétition l’un de nos préférés, de part son dénivelé et son coté vintage il incarne les circuits naturels des années 60-70. Lors des essais libres, Morrissette ne donne pas sa pleine puissance, la faute à une coupelle de ressort de soupape défectueuse. Grace à une réparation du Garage de la Choletterie juste à temps pour entrer en pré-grille, Morrissette parvient à prendre le départ de la séance qualificative. Lors des deux course, la MG B devra batailler férocement avec une Austin Mini Cooper S et une Lotus Elan, mais Morrissette finira par prendre le dessus et par se détacher les deux fois. Dans la seconde course, sachant un podium possible, on donne tout et Morrissette fonctionne parfaitement pour assurer cette troisième marche sur le podium synonyme d’un trophée à ramener à la maison.
.

2015 en 10 coups d’œil dans le rétro #1

Coups dOeil 1.
Une première pour Claire et Morrissette
Pour la première fois, Claire prend le volant de Morrissette en compétition sur le circuit de Dijon-Prenois. C’est aussi une première pour Morrissette qui depuis qu’elle a rejoint notre garage il y a maintenant 5 ans n’a connu qu’un seul pilote. La météo lors des essais libres et des qualifications est typiquement britannique, pluie et brouillard, un temps à ne pas mettre un roadster dehors. Dans ces conditions, le pilotage tient plus de la navigation que de la recherche du point de corde et le but du jeu est de maintenir Morrissette sur la piste. Heureusement les conditions météo s’amélioreront lors de la course de Claire, même si celle-ci se déroulera en grande partie derrière la voiture de sécurité. On a connu plus simple comme conditions pour débuter … mais ce weekend se soldera tout de même par un podium.

.

Morrissette au GP Historique de Magny-Cours 2015

Ce weekend fut à la fois la dernière course de la saison et la première de Morrissette sur le circuit de Nevers Magny-Cours. Si la MG B avait déjà parcouru de nombreux tours du circuit nivernais de F1, cela n’avait jamais été le cas en compétition. Nous n’avions donc aucun repère chronométrique avant ce weekend.

La séance d’essais du vendredi après-midi disputée sur piste légèrement grasse permet de reprendre ses repères sur le circuit mais pas réellement de savoir où l’on se situe au niveau du chrono. Deux semaines après Nogaro, le circuit de Magny-Cours est totalement différent, celui-ci privilégie les longues lignes droites et les courbes rapides. La MG y est moins à son aise du fait de sa puissance contenue comparée aux autres voitures du Challenge ASAVE GT Tourisme.
.

GP Histo MAgny

.
Le samedi matin en qualifications, on découvre avec surprise que des Sports Prototypes roulent avec nous alors que rien n’a été dit au briefing. Dans la première partie de séance, il y a beaucoup de monde en piste et les drapeaux bleus sont nombreux. La piste s’éclaircit en fin de séance et Morrissette en profite pour signer un chronomètre de 2’14’’568, le 15ème du Challenge ASAVE GT Tourisme.

Seconde surprise de la journée au moment de la mise en gille de la Course 1 où l’on apprend que les Sports Prototypes partiront en début de grille, là aussi sans que l’on en ait été informés au briefing. La MG prend une fois encore un bon départ et les Sports Prototypes sèment quelque peu la pagaille au sein du peloton. Morrissette conserve sa position et se fait rapidement doubler par la Cortina de José Beltramelli. Un véritable plaisir de voir la Cortina en glisse maitrisée dans tous les virages même si la MG B ne parvient pas à tenir la cadence. Morrissette se retrouve rapidement esseulée derrière la Cortina et devant une Alpine A110. Cette première course du weekend est une véritable course d’élimination et les abandons sont nombreux. En fin de course, la MG remonte petit à petit sur une Porsche 928 sans pour autant trouver l’ouverture. Malgré plusieurs freinages tardifs, impossible de passer l’allemande qui met à profit sa puissance supérieure dans les portions rapides du circuit. Au final Morrissette se classe seconde du challenge 69 derrière une intouchable et magnifique Austin Healey 3000.

.

Cortina Magny

.

La seconde course du weekend, se déroule à l’aube puisque les feux s’éteignent à 8h40. Du fait de cet horaire très matinal, les conditions de piste sont très différentes de la veille et la piste est grasse en raison de l’humidité mais aussi de l’huile et du liquide de refroidissement laissés par la course précédente des Saloon Cars. Après un départ prudent, la MG est à sa place jusqu’à ce qu’un tête à queue, en raison de la piste grasse, la face légèrement reculer au classement. Comme la veille, la MG se trouvera rapidement esseulée avec pour seul point de mire une Alpine A110. Petit à petit l’anglaise remonte sur la berlinette mais le jeu du trafic et l’arrivée du drapeau à damiers ne laissera pas assez de temps pour effectuer un dépassement. Morrissette rallie la ligne d’arrivée en troisième position du challenge 69.

La saison de Morrissette se termine donc sur ce double podium au circuit de Nevers Magny Cours. Il y avait peu de voitures et encore moins de spectateurs ce weekend dans la Nièvre. Malgré tout, nous vous avons ramené des photos de différentes courses du weekend, bien évidement le Challenge ASAVE GT Tourisme, mais également le Trophée Lotus et les F3 Historic :

GP Historique de Magny-Cours 2015 : Morrissette
GP Historique de Magny-Cours 2015 : Challenge ASAVE
GP Historique de Magny-Cours 2015 : Trophée Lotus
GP Historique de Magny-Cours 2015 : F3 Historic

.

Vidéo de la semaine #238

Chaque semaine Morrissette met à l’honneur une vidéo qui a particulièrement retenu son attention. Toutes les vidéos ont pour thème l’automobile, que ce soit ancienne ou moderne.

La vidéo de la semaine :
Comme lors de chaque manche du championnat ASAVE GT Tourisme, nous vous proposons les vidéos en caméra embarquée des deux courses du weekend. Prenez place dans le baquet passager de Morrissette pour vivre de l’intérieur la bataille au sein du peloton ASAVE GT Tourisme / Saloon Cars sur le circuit de Nogaro. Si vous cherchez un peu d’action nous vous invitons à regarder le départ de la course 1 ou encore aux alentours de la 10ème minute de la seconde course. Bouclez vos harnais, les feux rouges ne vont pas tarder à s’éteindre …
.

.

.

» Lire la suite

« Articles Précédents