Archives du Tag Dijon Prenois

Cap à l’Est pour le Tour Auto 2018

Le parcours détaillé de la 27ème édition du Tour Auto vient d’être dévoilé par les équipes de Peter Auto. Celui-ci se déroulera du 23 au 28 avril 2018 et emmènera les concurrents depuis la verrière du Grand Palais jusqu’à la baie des Anges à Nice. Le Tour Auto mettra donc principalement le cap à l’Est avec une importante partie alpestre, ce qui laisse présager de très belles spéciales pour les quelques 230 concurrents alignés au départ.
.

.

Pour l’édition 2018, les organisateurs ont décidé de mettre à l’honneur les marques italiennes disparu : Autobianchi, De Tomaso, Osca ou encore Cisitalia, Lombardi, Moretti, Siata… Le parcours du Tour Auto 2018 s’achèvera à quelques kilomètres de l’Italie pays de naissance des véhicules mis à l’honneur.

Avant de rejoindre Nice, les concurrents feront étape à Besançon, Megève, Avignon ou encore Aix en Provence. Voici le déroulé jour par jour du Tour Auto 2018 :
.

Lundi 23 avril : Paris

  • Contrôles techniques et administratifs au Grand Palais

.

Mardi 24 avril : Paris – Besançon

  • Circuit de Dijon Prenois
  • Une épreuve spéciale

.

Mercredi 25 avril : Besançon – Megève

  • Circuit de la Bresse
  • Deux épreuves spéciales

.

.

Jeudi 26 avril : Megève – Avignon

  • Circuit de Lédenon
  • Deux épreuves spéciales

.

Vendredi 27 avril : Avignon – Aix en Provence

  • Circuit Paul Ricard
  • Deux épreuves spéciales

.

Samedi 28 avril : Aix en Provence – Nice

  • Trois épreuves spéciales

.

Retrouvez ici l’animation du parcours détaillé du Tour Auto 2018 qui vous permettra d’avoir une idée plus précise des routes empruntées. Nul doute que certains d’entre vous particulièrement précis en cartographie seront capables de reconnaître certains passages mythiques de l’histoire du rallye.

.

.

Les dates de l’Historic Tour 2017

HVM Racing, organisateur des courses de l’Historic Tour, le Championnat de France Historique des Circuits FFSA vient de dévoiler son programme 2017. Il est donc temps de mettre à jour vos agendas pour la saison prochaine et de débuter la préparation de vos voitures.
.

Historic Tour

.

L’historic Tour comportera 6 meetings répartis tout au long de l’année. La saison s’ouvrira de nouveau sur le circuit du Castellet et se terminera non plus sur celui de Lédenon mais au Vigeant sur le circuit du Val de Vienne. Pour 2017, l’épreuve de Dijon-Prenois fait son retour au calendrier dans le courant du mois de mai. En revanche, les circuits du Mans et de Ledenon ne figurent plus au calendrier. Pour les autres meetings de l’Historic Tour il y a quelques évolutions de date mais pas de grande révolution.
.

Historic Tour 2017 :

  • Le Castellet (Circuit Paul Ricard) : 7, 8  et 9 avril
  • Dijon (Circuit de Dijon-Prenois) : 5, 6 et 7 mai
  • Charade (Circuit de Charade) : 9, 10 et 11 juin
  • Nogaro (Circuit Paul Armagnac) : 8, 9 et 10 septembre
  • Le Vigeant (Circuit du Val de Vienne) : 29, 30 septembre et 1er octobre

.

Aucun détail n’a pour l’instant été communiqué concernant les plateaux qui composeront l’Historic Tour 2017, mais ceux-ci devraient dans leur grande majorité etre similaires à ce que nous avons connus au cours des dernières saisons. L’ASAVE Racing 65 continuera son développement avec de belles surprises en perspective. Nous vous donnerons plus d’informations dès que possible.

Aux cotés de l’Historic Tour, HVM Racing organisera deux autres épreuves historiques au cours de la saison 2017. Le Grand Prix Historique de Pau Ville se tiendra les 27 et 28 mai alors que la Dijon Motors Cup cloturera la saison les 6, 7 et 8 octobre. En l’absence de Grand Prix Historique de Monaco (année impaire), le Grand Prix Historique de Pau Ville devrait faire la part belle aux monoplaces sur ce circuit très prisé notament des pilotes britaniques.
.

asave-racing-65-nogaro

.

 

Grand Prix de l’Age d’Or 2016

Dernier volet de notre triptyque consacré aux manifestations automobiles de ce weekend, après avoir évoqué le Classic Heritage et Sport et Collection, il est désormais temps de nous intéresser à l’édition 2016 du Grand Prix de l’Age d’Or.

Parmi les trois événements, c’est le plus ancien puisque la première édition du Grand Prix de l’Age d’Or s’est déroulée en 1964. Après de nombreuses pérégrinations, changements de circuits et d’organisateurs, le Grand Prix de l’Age d’Or semble avoir trouvé son rythme de croisière sur le circuit de Dijon-Prenois sous la houlette de Peter Auto.
.

gpaoannonce2016620-275

.

Le Grand-Prix de l’Age d’Or met toujours à l’honneur les clubs automobiles avec un espace qui leur est réservé au centre du circuit. Etant donné les intempéries de ces derniers jours, l’espace club sera certainement plus adapté aux 4×4 et aux bottes en caoutchouc qu’aux coupés sportifs et autres cabriolets.

Sur le circuit de Dijon-Prenois on retrouvera les habituels plateaux présents sur tous les meetings organisés par Peter Auto :

  • Sixties’ Endurance : Notre plateau coup de cœur, celui-ci retrace les grandes heures des courses d’Endurance du début des années 60 et affiche très souvent complet. Les GT doivent être d’avant 1966 et Sport biplaces d’avant 1963, on y retrouve notamment plusieurs MG B. Ce plateau qui compte désormais plusieurs années d’existence est toujours très disputé et particulièrement spectaculaire.
  • Heritage Touring Cup : Ce plateau prend de l’ampleur d’années en années et regroupe les voitures de tourisme qui ont fait les grandes heures du Championnat d’Europe de Tourisme entre 1966 et 1984. Les voitures les plus récentes ne sont pas nécessairement les plus rapides du fait des diverses réglementations.
  • Trofeo Nastro Rosso : Ce plateau est réservé aux GT italiennes pré 1966 et regroupe une majorité de Maserati et de Ferrari. Les voitures sont divisées en deux classes suivant qu’elles sont dotées de frein à disques ou de frein à tambours.
  • Classic Endurance Racing : Ce plateau regroupe les prototypes et les GT qui ont fait les grandes heures de l’endurance. Il se scinde en deux catégories : Classic Endurance Racing 1 (Proto 1 de 1966 à 1971 et GT 1 de 1966 à 1974) et de la Classic Endurance Racing 2 (Proto 2 de 1972 à 1979 et GT 2 de 1975 à 1979).
    .

Ils seront rejoints par des plateaux que l’on retrouve régulièrement dans les meetings Peter Auto :

  • Touring Car U2TC : Une série bien connue de nos amis britanniques qui regroupe des voitures de tourisme d’avant 1966 et équipées d’un moteur de moins de deux litres de cylindrée. On y retrouve notamment des Alfa Romeo, des BMW, des Cortina sans oublier les Mini.
  • Group C Racing : Désormais intégré de manière régulière aux meetings Peter Auto, ce plateau regroupe les Sport Prototypes de 1982 à 1993. On y retrouvera notamment les Sauber Mercedes et de nombreuses Porsche 962.
    .

Les monoplaces seront quand à elles représentées par deux séries :

  • FJHRA/HSCC « Silverline » Front Engined Championship : Ce trophée britannique réunit exclusivement des Formules Junior dotées d’un moteur avant. Les Formule Junior semblent apprécier le territoire français puisque le Trophée Lurani lui aussi dédié à ces voitures a récemment fait étape à Monaco et à Pau.
  • Trophée Légende : C plateau dédié aux voitures de sport des années 30 mettra bien videment à l’honneur les Bugatti, reine incontestées de l’époque. On y retrouvera égalent des Delage, ERA, Maserati et Alfa Romeo, sans oublier les BMW 328 aussi belles qu’efficaces.

.
Retrouvez ici les horaires complets de l’édition 2016 du Grand Prix de l’Age d’Or

.

Pluie Dijon 2015.

Espérons que la météo sera clémente et laissera quelques périodes d’acalmies au pilotes et aux spectateurs. Si les batiments des stands de Dijon et une partie de la piste on été refaits, le circuit de Dijon-Prenois a toujours eu du mal a évacuer l’eau en cas de fortes précipitations. La hiérarchire des différents plateaux pourrait se voir modifiée par les conditions météorologiques, les autos les plus puissantes n’étant pas nécessairement avantagées.

.

Tour Auto 2016 : Classements et vidéo de la 1ère étape

Au lendemain de la première étape, il est déjà temps de faire les comptes et de savoir qui domine les différentes catégories du Tour Auto 2016. Morrissette vous dit tout ce qu’il faut retenir de cette première journée dans les différentes catégories.

.

Compétition
La catégorie Compétition est la catégorie reine du Tour Auto, c’est au sein de celle-ci que sera désigné le vainqueur final du Tour Auto. Morrissette avait pronostiqué un mano à mano entre Jean-Pierre Lajournade copiloté par Christophe Bouchet (les vainqueurs sortants) sur Jaguar Type E et Ludovic Caron copiloté par Charles de Villaucourt déjà vainqueurs sur AC Cobra. Ce duel pouvant être arbitré par Shaun Lynn et Kevin Kivlochan également sur AC Cobra où bien encore par Andrew Smith et James Cottingham sur Ford GT40.
.

IMG_2529

.

Si pour les trois premiers équipages cités, les pronostics se sont vérifiés, pour l’équipage de la GT40 la journée a été particulièrement difficile avec un début d’incendie et des soucis mécanique les immobilisant dès la première spéciale. Heureusement la Ford GT40 a pu être réparée et sera de nouveau au départ aujourd’hui même si toutes chances de bien figurer au classement général se sont envolées. Jean-Pierre Lajournade a remporté la première spéciale du Tour Auto 2016, Ludovic Caron lui a répondu lors de l’épreuve disputée sur le circuit de Dijon-Prenois. Au terme de la première journée, la Jaguar Type-E conserve l’avantage, Shaun Lynn qui a joué placé complète le podium provisoire.
.

Pos Pilote / Copilote Nat Voiture Temps Ecart
1 Jean Pierre LAJOURNADE / Christophe BOUCHET FRA/FRA Jaguar Type E 3,8L 18m28s
2 Ludovic CARON / Charles de VILLAUCOURT FRA/FRA Shelby Cobra 289 18m30s 0m02s
3 Shaun LYNN / Kevin KIVLOCHAN GBR/GBR Shelby Cobra 289 18m40s 0m12s

..

Périodes G1 et G2
Dans ces catégories réservées aux voitures plus récentes, les leaders n’ont pas été épargnés non plus. Dans les groupes G1 et G2, les deux Ford GT40 engagées ont connu des soucis mécaniques qui les ont relégué en fond de classement. Eddy Benezet impose sa Porsche 911 ST 2.5 L lors de la spéciale d’ouverture, Arnaud Gauduel s’imposant pour sa part avec sa BMW 2800 CS sur le circuit de Dijon-Prenois. Ce dernier prend du même coup la tête du classement général de la catégorie. Le podium provisoire est complété par l’Afla Romeo 1750 GTAm de Roland Hachler et Beat Rauber.
.

Pos Pilote / Copilote Nat Voiture Temps Ecart
1 Arnaud GAUDUEL / Alexandre DELAYE FRA/FRA BMW 2800 CS 19m38s
2 Eddy BENEZET / Jean-Jacques BENEZET FRA/FRA Porsche 911 ST 2.5l 19m54s 0m16s
3 Roland HACHLER / Beat RAUBER CHE/CHE Alfa Romeo 1750 GTAm 20m19s 0m41s

.

..

Périodes H1, H2 et I
Les catégories H et I sont généralement les plus rapides du Tour Auto. Christophe Van Riet, vainqueur l’an dernier sur une Porsche 911 RS 3.0L et favoris à sa propre succession après s‘être imposé lors de la première spéciale du jour a connu des soucis et a plongé au classement général provisoire. C’est une autre Porsche que l’on retrouve en tête à l’issue de la première journée, celle de Michel Lecourt et Raymond Narac. Ils devancent la Ligier de Mr John of B qui malgré une touchette sur le circuit de Dijon se maintient à la deuxième place provisoire. On retrouve ensuite la Porsche de Claudio Roddaro. L’équipage constitué d’Anthony Beltoise et Jean-Pierre Gagick sur Corvette C3 n’est qu’à 4 secondes du podium provisoire.
.

Pos Pilote / Copilote Nat Voiture Temps Ecart
1 Michel LECOURT / Raymond NARAC FRA/FRA Porsche 911 RSR 2,8L 18m10s
2 Mister JOHN OF B. / SIBEL FRA/FRA Ligier JS 2 DFV 18m22s 0m12s
3 Claudio RODDARO / TILBER MCO/FRA Porsche 911 RS 3.0L 18m40s 0m30s

.

IMG_2585

.

.

Régularité
Dans la catégorie régularité les favoris ont tenu leur rang puisqu’au terme de la première étape on retrouve aux deux premières places, les deux équipages qui avaient terminé dans le même ordre l’édition 2015 du Tour Auto. Jean-François et François Nicoules devancent Georges Henri Meylan et Julien Stervinou, les deux équipages étant sur la même monture, à savoir des Alpine A110 1600S. Le podium est complété par la Ferrari 250 GT Berlinetta de la famille Sucari qui prouve si besoin en été que les voitures les plus prestigieuses engagées au Tour Auto ne sont pas seulement la pour faire de la figuration.
..

Pos Pilote / Copilote Nat Voiture Temps Ecart
1 Jean Francois NICOULES / François NICOULES FRA/FRA Alpine Renault A110 1600S 0m04s
2 Georges Henri MEYLAN / Julien STERVINOU CHE/FRA Alpine Renault A110 1600S 0m05s 0m01s
3 Martin H. SUCARI / Francisco SUCARI ARG/ARG Ferrari 250GT Berlinetta 0m10s 0m06s

.DSC08677

.

Vous pouvez retrouver les classements détaillés de toutes les catégories (VHC, Indice de Performance, G1, G2, H1, H2, I et Régularité) ainsi que le classement en direct des étapes en cours en cliquant ici.

.
Pour compléter ces classements, voici le résumé en vidéo de la première étape de l’édition anniversaire des 25 ans du Tour Auto :
.

.

Historic’ Tour 2016

A peine la saison 2015 du tout jeune Championnat de France des Circuits Historique (Historic’ Tour) terminée, il est déjà temps de se préparer pour la saison 2016. Une première ébauche de calendrier de l’Historic’ Tour 2016 est déjà disponible et on y constate plusieurs changements.

Depuis de nombreuses années, le championnat de France débutait sur le circuit de Dijon-Prenois au mois d’avril, pour 2016 la manche bourguignonne est tout simplement supprimée du calendrier. L’ouverture se fera désormais le weekend du 8, 9 et 10 avril dans le Sud de la France sur le célèbre circuit du Castellet.
.

Historic Tour

.

Le circuit du Val de Vienne (Le Vigeant) qui n’avait pas été visité depuis plusieurs années est de retour au calendrier (29, 30 avril et 1er mai). La course de Charade, souvent menacée par des plaintes du voisinage et des soucis de bruit est finalement toujours présente au calendrier (10, 11 et 12 juin).

Le traditionnel rendez-vous de rentrée des classes début Septembre sur le circuit de Nogaro tout comme la manche de fin de saison sur le circuit de Lédenon conservent leurs dates habituelles. L’Historic Tour de Nogaro se tiendra les 2, 3 et 4 septembre, celui de Lédenon les 14,15 et 16 octobre. Nouveau venu dans le programme de l’Historic’ Tour, le circuit du Mans (Circuit Bugatti) sera au programme des pilotes inscrits au Championnat de France à la fin du mois de septembre (23, 24 et 25 septembre).
.

Historic’ Tour 2016

  • 8 – 10 avril : Historic’ Tour Le Castellet
  • 29 avril – 1er mai : Historic’ Tour Le Vigeant
  • 10 – 12 juin​ : Historic’ Tour Charade
  • 2 – 4 septembre : Historic’ Tour Nogaro
  • 23 – 25 septembre : Historic’ Tour Le Mans
  • 14 – 16 octobre : Historic’ Tour Lédenon

.

Le plateau du challenge ASAVE GT Tourisme sera bien évidement au départ de chacune de ces manches de l’Historic’ Tour 2016. En plus de ces six épreuves sur le territoire français, les pilotes du challenge ASAVE GT Tourisme auront également la chance de se rendre en Belgique sur le mythique circuit de Spa Francorchamps pour le Spa Summer Classic.
.

Epreuve du Challenge ASVE GT Tourisme hors Championnat de France des Circuits :

  • 24 – 26 juin : Spa Summer Classic

.

MG Spa

.
Le calendrier de la saison 2016 étant désormais quasiment officialisé, il va être temps pour Morrissette de définir plus précisément son programme pour l’année à venir. Nous vous tiendrons bien évidement informés dès que l’agenda de la MG B sera défini.

.

Mise à jour le 22 octobre 2015

.

Vidéo de la semaine #228

Chaque semaine Morrissette met à l’honneur une vidéo qui a particulièrement retenu son attention. Toutes les vidéos ont pour thème l’automobile, que ce soit ancienne ou moderne.

La vidéo de la semaine :
Tout nouveau, tout frais, à peine le drapeau à damier est-il tombé sur l’édition 2015 du Grand Prix de l’Age d’Or que les plus belles images de l’événement sont déjà disponibles. Si comme nous, vous n’avez pas put être présents sur le circuit de Dijon-Prenois ce weekend vous pourrez revivre les différentes courses du weekend en GT et en monoplaces avec de beaux passages en slow motion et vous replonger dans l’ambiance de l’Age d’Or avec la visite des espaces clubs et marchands.

.

.

» Lire la suite

Retour sur le Grand Prix de l’Age d’Or 2015

Ce weekend, le circuit de Dijon-Prenois a vibré aux sons et aux odeurs des anciennes pour l’édition 2015 du Grand Prix de l’Age d’Or. Le soleil généreux a incité le public et les possesseurs de voitures anciennes à se déplacer en masse puisque plus de 14 000 spectateurs et près de 800 voitures de clubs étaient présents pendant le weekend . Les températures élevées ont mis à rude épreuve les pilotes et les mécaniques au cours des trois journées de compétition.

Nous ne pouvions être présent ce weekend en Bourgogne mais nous n’avons rien manqué grâce au live timing et à nos contacts présents sur place. News d’Anciennes était également présent au Grand Prix de l’Age d’Or 2015 et vous a ramené de nombreuses photos. Pour ce qui est des courses, nous avons décidé de nous focaliser sur le Sixties Endurance et le U2TC :
.

Sixties Endurance
Le ton était donné dès les essais qualificatifs du vendredi soir avec une lutte annoncée entre les Jaguar Type E et AC Cobra. Si le tracé de Dijon-Prenois semblait en théorie propice à la puissance pure des américaines, c’est la Jaguar Type E de l’équipage Martin O’connell / Andrew Kirkaldy qui signe la pole position.
.

GPAO Sixties1

.
Avec 60 voitures au départ, la grille du Sixties Endurance affiche complet et les batailles à tous les étages s’engagent dès les premiers tours. Il y a bien évidement une lutte aux avants postes ou les places s’échangent successivement et ou plusieurs animateurs son victimes de soucis techniques. Au sein du peloton, les temps aux tours sont très proches les uns des autres et l’on joue souvent dans la même seconde.

Au terme des deux heures de courses, c’est finalement l’AC Cobra de la famille France qui s’impose devant la Jaguar Type E récemment victorieuse du Tour Auto pilotée par Jean Pierre Lajournade et Vincent Aubry. Le podium est complété par une anglaise invitée surprise, la Lotus Elan 26R de l’équipage Grant Tromans et Richard Meaden.

En ce qui concerne la très officieuse coupe des MG B, le duo Eugène Deleplanque / Eric Helary s’impose malgré une pénalité devant MOZ Olivier Hucher. Suite à la pénalité consécutive à l’arrêt aux stands les deux voitures terminent dans le même tour. Le podium est complété par Jean Michel Godet et Nicolas Berthy.

.

U2TC
Le plateau du U2TC était quelque peu clairsemé ce weekend avec seulement une vingtaine de voitures au départ. Morrissette regrette que les Mini Cooper S y soient de moins en moins présentes car elles ne sont désormais plus compétitives fasses aux BMW 1800 TiSA, Lotus Cortina et Alfa Romeo Giulia Sprint GTA. Ces quatre modèles composaient d’ailleurs la totalité du plateau U2TC ce weekend à Dijon.
.

GPAO U2TC

.
La Cortina Lotus de Grand Thomas et Richard Meaden parti depuis la pole position mena le début de la course avant de perdre du terrain et de finalement abandonner. La BMW 1800 TiSA de Richard Shaw et Jackie Oliver en seconde position depuis le début s’empara alors du commandement pour ne plus le lâcher jusqu’au terme de l’heure de course. Le podium final est complété par John Avill et Ross Hyett sur Ford Cortina Lotus et Dominik Roschmann sur Alfa Romeo Giulia Sprint GTA. La première Mini se classe 6ème aux mains de Richard Ward.

.

Pour connaitre l’intégralité des résultats : http://peterautoracing.alkamelsystems.com/

.

Crédit photos : News d’Anciennes

.

Vidéo de la semaine #221

Chaque semaine Morrissette met à l’honneur une vidéo qui a particulièrement retenu son attention. Toutes les vidéos ont pour thème l’automobile, que ce soit ancienne ou moderne.

La vidéo de la semaine :
Retour sur le tour de qualification de Morrissette au sein du challenge ASAVE GT Tourisme lors de la première manche de l’Historic’ Tour 2015 sur le circuit de Dijon-Prenois. Lors de cette séance entrecoupée d’un drapeau rouge, la piste était particulièrement détrempée et chacun des pilotes de la MG B disposait de seulement 3 tours lancés pour effectuer le meilleur temps possible. Celui-ci sera effectué dès le premier tour lancé, malgré un freinage optimiste au bout de la ligne droite et une corde copieusement raté. La suite du tour sera dans la même lignée avec beaucoup de pertes d’adhérence et de corrections au volant.
.

.

» Lire la suite

Vidéo de la semaine #220

Chaque semaine Morrissette met à l’honneur une vidéo qui a particulièrement retenu son attention. Toutes les vidéos ont pour thème l’automobile, que ce soit ancienne ou moderne.

La vidéo de la semaine :
Comme à son habitude, quelques jours après la course, Morrissette vous fait profiter des vidéos en caméra embarquée des deux courses du Challenge ASAVE GT Tourisme de l’Historic Tour de Dijon. Une première manche disputée sur piste humide avec pas mal de travail derrière le volant pour maintenir la MG B sur la piste et contenir les assauts répétés de la Jaguar Type E dans la longue ligne droite du circuit de Dijon-Prenois. La seconde manche s’est déroulée dans de meilleures conditions, ce qui ne favorise pas Morrissette qui manque de puissance face aux autres concurrentes du challenge ASAVE GT Tourisme. Cette course a malheureusement été neutralisée par le safety car au bout de quelques tours en raison d’huile sur la piste, elle a ensuite été arrêtée au drapeau rouge. Bouclez vos harnais et prenez place à bord de Morrissette.
.

.

.

» Lire la suite

La saison 2015 est lancée pour Morrissette

Comme nous l’évoquions il y a quelques jours, l’Historic Tour de Dijon était la première épreuve de la première saison du tout nouveau Championnat de France Historique des circuits. Après avoir terminé la saison 2014 sous le soleil du Gers sur le circuit de Nogaro, le contraste est saisissant lors de l’arrivée à Dijon. La pluie et le brouillard nous attendent sur le plateau de Prenois.

Les essais libres de la journée de vendredi se déroulent sur piste humide, grasse voir détrempée. Dans ces conditions, il est difficile voir impossible de prendre des repères, l’adhérence variant énormément d’un tour à l’autre. Pour compliquer encore la tache, les séances sont régulièrement entrecoupées de drapeaux rouges pour dégager des autos en pannes ou ayant terminé leur course dans le bac à gravier. Un vendredi à oublier donc qui permet juste de s’assurer du bon fonctionnement de la voiture et de se remettre en tête le tracé du circuit de Dijon-Prenois.
.

Pluie Dijon 2015

.
Le samedi matin les qualifications attendent l’équipage de Morrissette à l’aube et la piste est de nouveau détrempée ce qui ne va pas faciliter les choses. La qualification à deux pilotes est une première pour nous et celle-ci ne laisse que peu ou pas de place à l’erreur étant donné le peu de temps de piste réservé à chacun des pilotes. La séance de 25 minutes, sera raccourci à 20 minutes dès le passage des feux au vert et entrecoupée d’un drapeau rouge. Après celui-ci, Morrissette bouclera un tour en 2’12 ‘’895 ce qui lui vaudra la 18ème place sur la grille de départ. Un résultat plutôt honorable face aux voitures bien plus puissantes qui composent le plateau 2015 du challenge ASAVE GT Tourisme.

La 1ère course du weekend se déroule toujours sous la pluie, même si celle-ci est un peu moins abondante que lors des qualifications. La MG prend un départ plutôt correct mais se retrouve bloquée entre une Ferrari 308 GTB et une Porsche 904-6, il ne manque que quelques centimètres pour que Morrissette puisse s’infiltrer mais la manœuvre est trop dangereuse et c’est finalement par l’intérieur du premier virage que Morrissette trouvera l’ouverture. La course est rapidement neutralisée par un safety car ce qui n’empêche pas certains pilotes de doubler sous safety car et drapeaux jaunes sans aucune sanction à la fin de la course. Au moment de la relance, une bataille s’engage avec une Jaguar Type E, quel bonheur de se battre contre une telle auto, le 6 cylindres Jaguar fait parler les chevaux dans la longue ligue droite des stands mais la petite MG est plus rapide dans les enchainements de virage. Le jeu du chat et de la souris durera jusqu’au dernier tour, la Jaguar s’imposant au final pour un dixième de seconde au terme des trente minutes de course malgré tous les efforts de Morrissette.
.

Morrissette Dijon

.
Le dimanche pour la seconde course du weekend, le soleil est revenu et Claire prend pour la première fois le volant de la MG sur piste sèche. Il faut donc s’habituer à la MG mais aussi reprendre tous ses repères sur piste sèche : freinage, vitesse de passage en courbe et accélération. Dès le départ, les autos les plus puissantes qui avaient été ralenties par la pluie la veille font parler les chevaux et doublent la MG B. A peine le temps de trouver le bon rythme sur piste sèche et de prendre confiance que la course est neutralisée, plusieurs concurrents ayant perdu de l’huile sur une bonne partie du circuit. La course ne reprendra finalement pas et se terminera au drapeau rouge après quelques tours derrière le safety car. A l’arrivée, Claire monte sur le podium dès sa première course pour se voir remettre la coupe des dames.

Comme à chaque fois, nous vous avons ramené de nombreuses photos de l’Historic Tour de Dijon en partenariat avec Photo Race Track :

Historic Tour Dijon 2015 : Morrissette
Historic Tour Dijon 2015 : Challenge ASAVE GT Tourisme
Historic Tour Dijon 2015 : Trophée Maxi 1000
Historic Tour Dijon 2015 : Trophée Lotus
Historic Tour Dijon 2015 :
HTCC Groupe 1
Historic Tour Dijon 2015 :
Saloon Cars & GT Classic

.
La prochaine manche de l’Historic Tour se déroulera sur le circuit du Castellet les 1er, 2 et 3 mai prochain. A ces dates Morrissette sera pour sa part sur le circuit de Nevers Magny-Cours pour les Classic Days. La MG B rejoindra la caravane de l’Historic Tour les 19, 20 et 21 Juin pour la manche de Charade.

.

« Articles Précédents